PARTAGER

peyton-manning-al-jazeera_250716

Accusé de dopage par Al Jazeera en décembre 2015, Peyton Manning peut désormais dormir tranquille car, après une enquête menée depuis le mois de janvier dernier, il a été blanchi par la NFL.

Si la ligue n’a pas vraiment détaillé ce long processus, elle a néanmoins salué l’entière collaboration de l’ancien chef d’orchestre d’Indianapolis et Denver, de sa femme et des différents témoins interrogés.

« Après une investigation d’une durée de 7 mois, l’utilisation de produit(s) illicite(s) par Peyton Manning n’a pas été prouvée », a assuré la NFL dans un communiqué, via PFT.

La NFLPA a ensuite précisé pourquoi le cas du natif de la Nouvelle-Orléans (Louisiane) est réglé, alors que les autres noms cités dans cette affaire n’ont toujours pas été interviewés.

« En tant qu’ex-joueur, Peyton Manning est libre de privilégier son intérêt personnel, et donc d’emprunter le chemin qui lui semble être le meilleur pour lui », a affirmé celle-ci.

Puisqu’ils sont encore en activité, Clay Matthews III, Julius Peppers, Mike Neal et James Harrison agissent donc en tant que membres de la NFLPA et refusent de coopérer, puisque le dossier se base sur des arguments très peu fondés

Ce chapitre ne devrait ainsi pas être simple à clore pour la NFL.

PARTAGER