PARTAGER

darius_slay_250915Les Lions et les Steelers avaient décidé de s’entraîner ensemble ce mardi comme cela arrive parfois entre deux équipes pendant l’intersaison. Un duel a manifestement tourné à l’avantage de Pittsburgh : le choc entre le receveur des Steelers Antonio Brown et le cornerback des Lions Darius Slay.

Sur trois jeux longs, Brown a marqué deux touchdowns. Ce dernier n’a pas manqué de se vanter auprès de son banc de touche, assurant qu’il était en train de « tuer » son adversaire. Et Slay ne l’a pas contredit.

« Oh punaise, la première passe je me suis dit qu’il faisait ça pour faire plaisir au public, c’était cool, » a confessé le cornerback au Detroit Free Press. « Mais trois d’affilée, je me suis dit ‘Mon dieu, j’ai déjà l’impression que je vais y laisser ma peau.’ J’ai dit, ‘Non mais sérieux, tu ne vas pas refaire une course longue ?’ Il m’a répondu, ‘J’y vais toute la journée Slay.’ J’ai annoncé clairement, ‘Non tu peux pas. Je ne suis pas fait pour te suivre comme ça. Pas aujourd’hui.’ Il a voulu me tuer. »

Slay a ajouté qu’il n’avait jamais vu un tel receveur. Quand les deux équipes s’étaient affrontées en 2013, le cornerback avait joué quatre snaps face à Brown. Et déjà à l’époque il a reconnu qu’il avait souffert face au « meilleur dans ce business« . Un avis que beaucoup de défenseur partagent sans doute en NFL.

PARTAGER