PARTAGER

deandre_hopkins_30072016

Depuis son arrivée en NFL, le receveur des Texans DeAndre Hopkins impressionne par sa facilité et sa capacité à créer de longs jeux. Lors d’un entraînement communs aux 49ers et aux Texans en vue du match de dimanche, les Californiens ont fait les frais de l’aisance technique du receveur.

« Ça c’est typiquement ‘Hop’, » a noté le quarterback Brock Osweiler en parlant de son coéquipier martyrisant la défense de San Francisco. » Il va sortir de gros jeux quel que soit l’adversaire face à lui, d’ailleurs sans adversaire ce serait pareil. »

Pour l’intéressé, c’est le changement de climat qui le favorise. Passer de l’enfer brûlant du Texas au climat continental de la Californie, cela joue.

« Je n’ai même pas sué aujourd’hui, » a assuré Hopkins. « On voit bien la différence vu la manière dont nos gars courent ici. On s’entraîne dans un des coins les plus chauds d’Amérique alors venir ici, c’est comme aller en vacances. »

 

S’il se promène autant à l’entraînement, le match de dimanche face à San Francisco sera une formalité pour le receveur.

PARTAGER