PARTAGER

david-johnson-cardinals-170816Il y a des stars chez les Cardinals. Carson Palmer, Larry Fitzgerald ou Tyrann Mathieu sont des joueurs qui ont fait leurs preuves.

Mais à écouter les membres de la franchise, un autre joueur pourrait leur voler la vedette dans les semaines à venir. Cet homme, c’est le coureur David Johnson.

« Je ne veux même pas parler de ce que j’ai vu de la part de David Johnson, parce que je ne veux pas nous porter la poisse. C’est terrifiant », assure le GM Steve Keim à ESPN.

Même chose du côté de Bruce Arians.

« J’ai peur de le dire, parce qu’ensuite il va se blesser. »

Le nouveau Marshall Faulk ?

Avec 13 touchdowns lors de sa saison rookie, Johnson a déjà montré pas mal de choses. Mais ce n’était apparemment que le début.

« Il a des capacités rares, que je n’ai jamais vues dans un coureur », explique Keim. « Il court droit, mais en même temps, il a une incroyable souplesse dans le bas du corps, et de la vitesse latérale. Donc c’est inhabituel, car d’habitude, ces grands gars sont plutôt raides. […] Et puis ses capacités à la réception sont inégalées. Mince, c’est peut-être le meilleur coureur que j’ai jamais vu à la réception. »

Pour quelqu’un qui ne voulait pas parler, Keim se permet tout de même une belle comparaison.

« Beaucoup de gens l’ont comparé à Marshall Faulk, et nos coachs avaient Marshall Faulk à Indianapolis (en 1998, ndlr). Je pense qu’il est similaire d’une certaine manière sur le plan physique et pour le talent à la réception. »

Johnson était receveur à son arrivée à la fac, avant de prendre du poids et de changer de poste. Cette année, le poids qu’il a pris sur les épaules est celui des espoirs des Cardinals.

PARTAGER