PARTAGER

robert-griffin-browns-190816New England Patriots – Chicago Bears : 23-22

Jimmy Garoppolo (16/21, 181 yards, 1 TD) est du genre diesel. De nouveau titulaire car Tom Brady s’est coupé avec des ciseaux, il est monté en puissance au fil des séries, pour finalement mener son équipe à un field goal et deux touchdowns avant la pause, dont une passe pour A.J. Derby (6 rec, 71 yards, 1 TD). S’il était privé de Rob Gronkowski et Julian Edelman, Garoppolo s’est souvent contenté des passes prudentes. La satisfaction du jour pour New England s’appelle LeGarrette Blount : 11 courses, 69 yards, 1 TD.

Bonne sortie pour les titulaires offensifs de Chicago. En trois séries, Jay Cutler (8/12, 83 yards), Jeremy Langford (8 courses, 55 yards, 1 TD) et Alshon Jeffery (2 recn 41 yards) sont allé chercher 10 points.

Cleveland Browns – Atlanta Falcons : 13-24

Robert Griffin III (6/8, 96 yards, 2 TDs) continue sa belle présaison, avec notamment une passe de 50 yards pour un touchdown de Terrelle Pryor. S’il est protégé, l’ancien numéro deux de la Draft peut toujours faire mal. Et comme les Falcons, privés de Vic Beasley, ont toujours autant de mal à mettre la pression sur le passeur, la soirée a été bonne. Griffin a encore fait quelques erreurs, mais ce genre de passe continue à faire remonter sa confiance.

Le problème pour Cleveland, c’est que la défense était à la rue. Si Carl Nassib s’est montré en déviant une passe, les titulaires d’Atlanta ont marqué dès leur premier drive. Soirée tranquille pour Matt Ryan (6/11, 78 yards), Devonta Freeman (4 rec, 42 yards, 1 TD) et Mohammed Sanu (3 rec, 45 yards).

Seattle Seahawks – Minnesota Vikings : 11-18

Les espoirs placés en Christine Michael continuent de se justifier. Le coureur a porté 10 ballons pour 55 yards et 1 touchdown, en montrant une bonne vision de jeu et de l’explosivité. Même si les titulaires n’ont pas trouvé la end zone, cela reste très intéressant pour Seattle. Russell Wilson (5/11, 77 yards) n’a pas été très en vue, mais il a composé avec l’absence de plusieurs cibles. En défense, Jarran Reed a été très solide contre la course.

En face, Minnesota n’a aligné que des remplaçants, ou presque. C’est Marcus Sherels qui a assuré la victoire en marquant un touchdown suite à une interception en fin de match. Trevor Boykin (10/20, 127 yards, 1 int) a eu la passe de la victoire en fin de match, mais il n’a pas trouvé la cible.

La défense des Vikings s’est aussi offert quatre sacks sur Russell Wilson.

 

Green Bay Packers – Oakland Raiders : 20-12

Les Raiders ne trouvent toujours pas le rythme en attaque. Derek Carr (9/13, 38 yards, 1 int) a eu droit à toute la première mi-temps mais n’est allé chercher qu’un field goal. Une passe trop courte pour Amari Cooper (2 rec, 21 yards) a aussi été interceptée. Et comme la ligne n’a pas réussi à ouvrir le jeu au sol, c’était vraiment une soirée à oublier pour l’attaque californienne.

Du côté de Green Bay, Eddy Lacy a le sourire. Sur le premier drive, son seul du match, le coureur a mené l’attaque avec 9 courses, 45 yards et 1 touchdown.

Soirée plus compliquée pour Brett Hundley (5/7, 67 yards), blessé à la cheville après trois séries.

Pittsburgh Steelers – Philadelphia Eagles : 0-17

Avantage à Sam Bradford dans la lutte pour le poste de lanceur titulaire à Philadelphie. En tout cas dans ce match. Présent pour les cinq séries offensives de son équipe en première mi-temps, Bradford a été propre (14/19, 115 yards), même s’il n’a mené les siens qu’à un field goal juste avant la pause. Chase Daniel (10/16, 82 yards) n’a pas fait d’erreurs non plus.

Arrivé il y a quelques jours, à Philadelphie, Dorial Green-Beckham a eu droit à deux snaps, sans la moindre réception. Paul Turner (3 rec, 44 yards) a encore été la meilleure cible des Eagles.

Non, Landy Jones n’est pas prêt à prendre la relève de Ben Roethlisberger. En l’absence de la star, Jones a lancé quatre interceptions (12/20, 111 yards, 4 int) ! C’est d’ailleurs une de ces passes interceptées qui a permis à la défense de Philadelphie de marquer, grâce à Nolan Carroll. Le’Veon Bell et Antonio Brown étaient sur le banc avec Roethlisberger.

Detroit Lions – Cincinnati Bengals : 14-30

Trois séries, un field goal et pas mal de confiance pour Matt Stafford (8/11, 113 yards). Il a notamment été aidé par l’ancien Bengal Marvin Jones (4 rec, 65 yards), qui avait décidé de briller contre son ancienne équipe. Le jeu au sol reste par contre toujours suspect.

Trois séries aussi pour Andy Dalton (7/9, 78 yards), mais avec un touchdown pour son équipe, inscrit par Jeremy Hill (3 courses, 16 yards, 1 TD). Le rookie Tyler Boyd (2 rec, 38 yards, 1 TD) s’est encore fait remarquer).

PARTAGER