PARTAGER

jim_caldwell_051115

Pour leur premier match de 2016 au Ford Field, les Detroit Lions ont déjà eu affaire à des fans contrariés, en étant hués lors de leur défaite face aux Bengals, en présaison (14-30).

Selon ESPN, les sifflets ont commencé à se faire entendre avant même la mi-temps.

Principale tête de turc des spectateurs du jour : le quarterback Dan Orlovsky, auteur d’une interception retournée pour un touchdown, son deuxième « pick-6 » en deux matches. Les remplaçants ont aussi été copieusement conspués lors d’actions offensives conclues victorieusement par Cincinnati.

Matthew Stafford a préféré ironiser sur l’habituel mécontentement de son public.

« Je crois que je suis habitué. Je ne sais pas. C’est une habitude. »

Le head coach Jim Caldwell a préféré minimiser l’incident en conférence de presse, privilégiant avant tout le terrain.

« Je ne suis pas très au fait de ce que vous évoquez, étant impliqué sur le match en lui-même. Ce que je sais, c’est qu’un mauvais match de notre part entraînera forcément des critiques. Donc notre travail est de bien jouer, et de ne pas nous focaliser sur toute autre chose. »

La prochaine sortie des Lions à domicile est prévue le 1er septembre, lors de la dernière semaine de présaison, contre Buffalo.

PARTAGER