PARTAGER

cowboys-tony-romo-200816

Dallas Cowboys – Miami Dolphins : 41-14

Dak Prescott continue de faire monter la hype. Mais d’abord, c’est Tony Romo qui a rassuré. En deux séries, le titulaire a été propre (4/5, 49 yards), et le second drive s’est bouclé sur une course de 15 longueurs d’Alfred Morris (13 courses, 85 yards, 1 TD) pour un touchdown. Ensuite, Prescott a fait le show, avec 2 touchdowns à la passe et 2 autres au sol. Tout ça en complétant 12 passes sur 15 avec 199 yards à la clé. À la pause, Dallas avait déjà gagné 300 yards à la pause.

Les choses ont bien fonctionné aussi pour l’attaque de Miami, avec un Ryan Tannehill (12/20, 162 yards, 2 TDs) dans le rythme, tout comme Kenny Stills (3 rec, 71 yards, 2 TDs). Pour son retour, Arian Foster a eu beaucoup plus de mal, avec deux courses pour 5 yards… perdus.

Washington Redskins – New York Jets : 22-18

Les Jets avaient promis Christian Hackenberg, ils ont menti. Cette rencontre a été le théâtre d’un affrontement entre Geno Smith (6/13, 47 yards, 1 int) et Bryce Petty (16/26, 242 yards, 2 TDs) pour le poste de remplaçant. Comme l’indiquent les stats, c’est le second qui s’en est le mieux sorti. Smith a encore oublié de voir un défenseur sur sa passe interceptée, et c’est avec Petty qui l’attaque a marqué tous ses points en seconde mi-temps. Le receveur rookie Robbie Anderson (6 rec, 131 yards, 1 TD) s’est notamment fait remarquer. Ryan Fitzpatrick (4/9, 35 yards) n’a joué que trois courtes séries.

Pas de Kirk Cousins sur le terrain côté Redskins. Les coachs ont sûrement été conforté dans leur choix lorsque le coureur titulaire Matt Jones s’est démis l’épaule.

San Diego Chargers – Arizona Cardinals : 19-3

Soirée à oublier au plus vite pour l’attaque des Cardinals. Les deux séries des titulaires se sont bouclées sur un punt et une passe de Carson Palmer retournée pour un touchdown par Brandon Flowers. Drew Stanton est ensuite rentré pour lancer une autre balle dans les mains de la défense.

Même sans Philip Rivers, les Chargers ont donc tranquillement pris l’avantage 16-0 à la pause. Aucun touchdown offensif n’a été inscrit dans ce match dominé par les remplaçants. Les kickers ont fait tout le travail. Côté San Diego, Melvin Gordon a gagné 18 yards en 6 courses.

PARTAGER