PARTAGER

Breshad-Perriman-dreadlocks-240816Il y a parfois des solutions très simples pour perdre du poids. Pas de sport, pas de régime. Juste une bonne coupe de cheveux.

Alors qu’il portait jusque-là des dreadlocks, Breshad Perriman a tout coupé au milieu de l’été. Résultat immédiat.

« Je me sens beaucoup plus léger. Une fois que je les ai coupés, je me suis pesé, et j’avais perdu un ou deux kilos. C’était fou », raconte le receveur à ESPN.

La véritable bonne nouvelle, c’est que Perriman a retrouvé l’entrainement mardi, et qu’il devrait jouer le premier match de la saison. Un soulagement après un enchainement de blessure.

La stat encourageante ? Avant la saison 2013, lorsqu’il était à Baltimore, Torrey Smith avait coupé ses dreadlocks avant la saison. Résultat : 65 réceptions, 1128 yards et 4 touchdowns.

PARTAGER