PARTAGER

miami-dolphins-stade-250816Souvent évoqué avant les Jeux olympiques, le virus Zika a finalement laissé les sportifs tranquilles.

Désormais, c’est du côté de Miami qu’on prend ses précautions. Selon l’Associated Press, les Dolphins ont renforcé les contrôles aux abords de leur stade, qui se trouve à une quinzaine de kilomètres d’une zone touchée par le virus.

Des traitements vont être vaporisés toutes les deux semaines sur le site de 107 hectares, y compris le parking.

Toutes les eaux stagnantes ont été retirées.

PARTAGER