PARTAGER

LeVeon-Bell-PittsburghSteelers-29août2016

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2016. Au programme aujourd’hui : les Pittsburgh Steelers

Depuis quelques saisons et contrairement à leur tradition, les Steelers seront plutôt une puissance offensive que défensive. Cette défense devrait progresser puisque les trois premiers choix de Draft des Steelers ont été employé de ce côté de la balle. L’équipe de l’ouest de la Pennsylvanie peut espérer un peu le même genre de bilan qu’en 2015, mais si les joueurs clés parviennent à rester en forme, elle peut espérer aller plus loin en playoffs et peut-être même un Super Bowl, mais les pronostics sont toujours difficiles dans une AFC North toujours très compétitive.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites

Mouvements à l’intersaison : La grosse perte de l’intersaison pour les Steelers, c’est évidemment le départ de Kelvin Beachum aux Jaguars qui laisse un vide au poste de left tackle. Heath Miller devrait être assez bien remplacé avec l’arrivée de Ladarius Green, mais les Steelers devront être vigilants avec ce dernier car il a subi une opération au pied durant l’intersaison et il s’agira d’éviter une rechute.

Dans la ligne offensive, l’arrivée de Ryan Harris est intrigante. Harris est une right tackle et Pittsburgh est possède déja un excellent avec Marcus Gilbert. Il est donc possible que l’un de ces deux hommes glisse à gauche de la ligne si les prestations d’Alejandro Villanueva, qui a les capacités athlétiques mais pas (encore) techniques, ne sont pas suffisantes.

Le trou laissé avec le départ pour les Jets de Steve McLendon pourrait, durant la saison, être bouché par le 3e tour de Draft Javon Hargrave s’il est meilleur que Daniel McCullers.

Arrivées notables :  TE Ladarius Green (Chargers), TE David Johnson (Chargers), OT Ryan Harris, ILB Steven Johnson
Re-signatures : G Ramon Foster, CB William Gay, SS Robert Golden, WR Darrius Heyward-Bey, LS Greg Warren
Draft : CB Artie Burns (1e tour), S/CB Sean Davis (2e tour), DT Javon Hargrave (3e tour), OT Jerald Hawkins (4e tour), OLB Travis Freeney (6e tour), WR Demarcus Ayers (7e tour), ILB Tyler Matakevich (7e tour)
Pertes notables : TE Heath Miller (retraite), OT Kelvin Beachum (Jaguars), NT Steve McLendon (Jets), CB Brandon Boykin (Bears), CB Cortez Allen (libre), S Will Allen (libre), K Shaun Suisham (libre)

Ben Roethlisberger

Les points forts : Le trio Ben Roethlisberger, Antonio Brown, Le’Veon Bell devrait animer le jeu des Steelers en attaque. Si ces trois-là parviennent à conjuguer leurs efforts, l’attaque de Pittsburgh devrait être quasi-inarrêtable.

Au niveau des receveurs et même s’ils n’ont pas véritablement de n°2, les Steelers ont Antonio Brown et sa seule force n’est pas d’attraper des ballons, il attire les défenses sur lui et ouvre des espaces pour ses coéquipiers. C’est ce qui devrait permettre à Sammie Coates ou Markus Wheaton de briller. En plus de ça, Le’Veon Bell a un véritable impact dans le jeu de passe et peu presque être considéré comme un receveur sur certains matches.

Le’Veon Bell justement. Il est peut-être le running back le plus doué de sa génération pas sa polyvalence, mais aussi par sa capacité à changer le cours du match et à prendre l’équipe sur ses épaules. Cela risque d’irriter les fans des Browns, Bengals et Ravens, mais il faut espérer, que la suspension de 3 matches dont Bell a écopé sera la dernière de sa carrière pour les Steelers, mais aussi pour le spectacle offert en NFL. Il fera la paire avec D’Angelo Williams à son retour dans une association qui a fait peur l’an passé et qui sera sans doute redoutable en 2016.

La ligne offensive est très solide, à l’exception du poste de left tackle, avec Davis DeCastro, Maurkice Pouncey, Ramon Foster et Marcus Gilbert. Ces quatre devraient permettre d’enlever un peu de poids à la lourde tâche d’Alejandro Villanueva qui consistera à protéger l’angle mort de Ben Roethlisberger.

Les points faibles : Martavis Bryant est suspendu pour toute la saison et Pittsburgh doit se trouver un receveur n°2. Markus Wheaton semblait être le plus qualifié pour le poste, mais c’est le joueur de deuxième année Sammie Coates qui s’est démarqué durant l’intersaison. Plus athlétique que Wheaton, Coates a beaucoup travaillé, ses problèmes de drops notamment, et pourrait avoir un rôle de plus en plus important dans cette attaque.

La suspension de Le’Veon Bell ne devrait pas plomber la saison des Steelers, mais il vaudrait mieux pour lui que l’équipe de Pittsburgh ne perde pas trop de terrain en début de saison. On connaît la difficulté en NFL de se remettre d’un mauvais départ. Si le train part sans les Steelers, Bell devra redoubler d’efficacité pour ramener son équipe en position de se qualifier pour les playoffs. Durant son absence, D’Angelo Williams devrait faire le job, il avait très bien fait l’an passé.

Après le départ de Kelvin Beachum, les Steelers ont été incapables de le remplacer. Ce sera donc Alejandro Villanueva qui devrait jouer au poste de left tackle, mais celui-ci a peiné l’an passé lors de ses entrées. Il devra élever son niveau de jeu s’il veut éviter à Ben Roethlisberger de se faire sacker sans arrêt et obliger un right tackle à prendre sa place.

Facteur X : En défense, il est difficile de voir de véritables points forts ou de véritables points faibles, mais elle sera certainement le juge quand il s’agira de savoir si les Steelers iront loin en playoffs ou non. Il y a bien sûr d’excellentes individualités avec Cameron Heyward, Ryan Shazier, Lawrence Timmons ou même William Gay, mais aucun compartiment de la défense ne domine véritablement son sujet. En plus, la défense a subi pas mal de changements notamment à travers la Draft et sa progression reposera en partie sur les performances de jeunes joueurs comme Artie Burns, Senquez Golson (lors de son retour), Sean Davis ou encore Javon Hargrave.

Le point fort de cette défense, c’est probablement l’intérieur de la ligne défensive. Le poste de nose tackle devrait donc se jouer entre Daniel McCullers et Javon Hargrave, mais quoi qu’en soit le résultat, il sera entouré par deux très bon joueurs : Cameron Heyward et Stephon Tuitt.

Le secondary, par contre est une énigme tant les additions ont été nombreuses et tant les joueurs sont jeunes en dehors de William Gay et Mike Mitchell. Il faudra donc que ces jeunes réussissent leur début de carrière s’ils veulent permettre à Pittsburgh d’aller loin en playoffs.

Calendrier : @Redskins, Bengals, @Eagles, Chiefs, Jets, @Dolphins, Patriots, bye, @Ravens, Cowboys, @Browns, @Colts, Giants, @Bills, @Bengals, Ravens, Browns

En résumé : L’attaque peut amener les Steelers en playoffs, mais ce sera à la défense d’élever son niveau de jeu par rapport à 2015, sans quoi les Steelers seront de nouveau éliminés début janvier.

Pronostic : 10 victoires – 6 défaites

PARTAGER