PARTAGER

james-harrison-goodell-190816

C’est la (presque) fin d’une des sagas interminables de l’intersaison.

Soupçonnés de dopage, dans un reportage diffusé par Al-Jazeera, en début d’année, les joueurs Clay Matthews, Julius Peppers et James Harrison ont tous été blanchis par la NFL. Par le biais de son commissionnaire, Roger Goodell, la ligue a décrété qu’aucune preuve tangible n’était à déceler dans ces dossiers. Une délivrance pour les trois défenseurs, reçus tour à tour par Roger Goodell ces dernières semaines. Leur sort est le même que celui que Peyton Manning, innocenté par la NFL dans la même affaire, au mois de juillet.

Dernier nom cité par Al-Jazeera, le linebacker Mike Neal n’a pas vu tous les soupçons levés à son égard. Un rapport favorable de la ligue lui permettrait sans doute de retrouver une franchise, lui qui est agent libre depuis le mois de mars.

PARTAGER