PARTAGER

austin-allen-arkansas-110916

Le match de la semaine

TCU (15) – Arkansas : 38-41

Dans un week-end sans aucune confrontation entre équipes classées, le duel entre TCU et Arkansas figurait parmi les incontournables à suivre. Un match qui aura tenu toutes ses promesses, allant jusqu’en double prolongation, pour voir une nouvelle équipe du top 25 chuter.

Texas Christian sera pourtant passé tout près d’un succès d’envergure à domicile, mais aura cédé sur des actions clés fatales.

Malgré une première mi-temps somme toute équilibrée, les Horned Frogs rentrent d’ailleurs aux vestiaires menés 13-0. Là où Arkansas capitalise sur des séries qui avancent doucement mais sûrement, avec six points du kicker Cole Hedlund, TCU cale avec un fumble perdu du coureur Deante Gray devant l’en-but adverse. Pour ne rien arranger, le quarterback texan Kenny Hill (36/56, 377 yards, TD, INT) est intercepté dans sa moitié de terrain, pour un pick-6 du linebacker des Razorbacks Brooks Ellis, sur 47 yards.

La physionomie s’inverse totalement en deuxième période. Dès sa première série, TCU parait plus incisif, Kyle Hicks (141 yards, 2 TD au total) le premier. Le running back réceptionne d’abord une passe de Hill sur 26 yards avant de boucler l’affaire sur une course pleine d’appoint (7-13).

Si Arkansas réplique très vite avec une passe d’Austin Allen (17/29, 223 yards, 3 TD), vers Drew Morgan, sur 13 yards (7-20), les locaux récupèrent clairement le momentum. Homme à tout faire, KeVontae Turpin (7 réceptions, 126 yards) se faufile entre plusieurs défenseurs pour glaner 57 yards et offrir à Kenny Hill un touchdown au sol (14-20). Turpin le retour, quelques minutes plus tard. Une réception de 43 yards pour faire atterrir les Horned Frogs dans la zone rouge. C’est cette fois Kyle Hicks qui se charge de donner l’avantage aux siens  à la course (21-20).

Le coup de main de Skipper

Voilà donc les hommes de Bret Bielema en plein doute. Et ce n’est pas le field goal manqué d’Hedlund ou un punt très court de Toby Baker qui changera la donne. Cette dernière action permet à TCU d’accentuer son avance à deux minutes de la fin. Après avoir servi son receveur Ty Slanina, sur 16 yards, Hill valide en force le quatrième touchdown des Texans (28-20).

Un bon retour de Dominique Reed permet tout de même aux Razorbacks de repartir près des 50 yards. S’en suit un drive parfaitement mené par Austin Allen, et conclu victorieusement sur une passe de 16 yards vers Keon Hatcher. Mais les visiteurs doivent encore convertir à deux points pour arracher la prolongation. Ce sera chose faite sur une Double Reverse, qui permet à Hatcher de rendre la pareille à son quarterback, sur une passe lobée (28-28).

Nous voici donc en prolongation ? Pas tout à fait. Car KaVontae Turpin ressort du chapeau au meilleur des moments pour TCU. Son retour de 64 yards, cumulé à une course de Kenny Hill, place les Horned Frogs dans la zone rouge adverse. L’heure pour le kicker Ryan Graf d’offrir la victoire aux siens … mais le field goal est bloqué par le lineman offensif Dan Skipper, du haut de ses 2 mètres 08.

La première prolongation voit les deux équipes se rendre coup pour coup. A une réception spectaculaire du tight end Jeremy Sprinkle, TCU réplique avec une superbe passe de Kenny Hill pour Taj Williams dans l’en-but (35-35).

Première attaque sur le terrain, lors de la deuxième prolongation, Texas Christian est moins en réussite. La connexion entre Hill et Turpin est cette fois bien contrôlée, et pousse la fac de Fort Worth à se contenter de trois points, signés Ryan Graf. Arkansas a donc besoin d’un touchdown pour valider sa victoire, et n’aura besoin que de quatre jeux pour y parvenir. Aidé par sa O-Line, c’est Austin Allen qui ira chercher l’action cruciale, sur une course de 5 yards en force (38-41).

Poussifs vainqueurs de Louisiana Tech, la semaine passée, Arkansas se reprend de belle manière, chez un candidat au titre de Big 12. Un prétendant qui encaisse de nouveau 41 points, exposant au grand jour des failles défensives indéniables. TCU toujours dans le top 25 la semaine prochaine ? Rien n’est moins sûr …

Autres principaux résultats

Succès tranquille pour Alabama (1) face à Western Kentucky (38-10). Le quarterback du Crimson Tide, Jalen Hurts, a de nouveau été appliqué, avec 287 yards et 2 touchdowns à la passe.

Clemson (2) s’impose mais n’a guère convaincu face à Troy (30-24). Deshaun Watson a été intercepté deux fois, et le retourner Ray-Ray McCloud a perdu un fumble en célébrant trop vite un touchdown devant l’en-but.

Pas de soucis pour Florida State (3), Ohio State (4) et Michigan (5). Les Floridiens n’ont laissé aucune chance à Charleston Southern, et sa pléiade de joueurs suspendus (52-8). Les Buckeyes ont bien contenu l’attaque explosive de Tulsa (48-3) et Michigan a rapidement éteint les espoirs de UCF (51-14). Que dire de Houston (6) qui, sans Greg Ward Jr., a déroulé face à Lamar (deuxième division), 42 à 0.

Peut clairement mieux faire ! Telle serait l’appréciation de Georgia (9), qui a tremblé face à Nicholls, programme d’I-AA (26-24). Un touchdown défensif de Lorenzo Carter a finalement libéré les Bulldogs.

Louisville (13) continue d’impressionner, après un récital offensif à Syracuse (62-28). Lamar Jackson a encore été énorme, avec cinq touchdowns à son actif, ce qui porte à 13 son total depuis le début de la saison.

La principale sensation est venue de Stillwater, où Oklahoma State (22) a chuté à domicile face à Central Michigan. Longtemps devant au tableau d’affichage, les Cowboys ont finalement craqué sur une ultime Ave Maria relayée par un receveur adverse. Les playoffs sont déjà à oublier pour les joueurs de Mike Gundy !

A Bristol, le record d’affluence a été battu pour un match de football américain aux Etats-Unis. Plus de 156 000 personnes ont vu Tennessee (17) venir à bout de Virginia Tech, sur le score de 45 à 24.

Ouvrons maintenant la page des rivalités locales : et Pittsburgh a frappé fort. Opposés à Penn State, les Panthers ont pris la roue d’un très bon James Conner (117 yards, TD) pour s’imposer 42 à 39.

Le duel des mormons a tourné à l’avantage de Utah, 20-19. BYU avait pourtant l’occasion d’égaliser à l’ultime seconde, mais a préféré tenter une conversion à deux points avortée.

Enfin, Iowa (16) n’a pas fait dans le sentiment face à Iowa State. Une large victoire 42 à 3, derrière les 235 yards et 3 touchdowns du quarterback C.J. Beathard.

En forme, face à Hawaii, California s’est fait surprendre sur le terrain de San Diego State (45-40). La performance du coureur Donnell Pumphrey (281 yards, 3 TD) n’est pas étrangère au coup de force des Aztecs. Le coureur en profite d’ailleurs pour battre le record de yards à la course au sein de sa fac, avec 4 651 unités. De quoi devancer un certain Marshall Faulk.

Rien ne va déjà plus à Washington State. Après une défaite surprise en ouverture, contre Eastern Washington, les joueurs de Mike Leach ont subi la loi de Boise State, dans l’Idaho (31-28). Les matches de conférence auront plus que jamais de l’importance pour les Cougars.

Purdue et Anthony Mahoungou sont tombés dans le piège tendu par Cincinnati. Les Bearcats s’imposent à West Lafayette (38-20), capitalisant sur les cinq interceptions du quarterback David Blough. Toujours pas de réceptions pour le Français, après deux matches.

Les actions de la semaine

L’action la plus folle de cette semaine, avec la victoire de Central Michigan à Oklahoma State. Sur une passe Ave Maria de Cooper Rush, le receveur Jesse Kroll réceptionne puis volleye sa passe vers Corey Willis, pour un touchdown de ce dernier à bout de bras.

Lamar Jackson compte déjà 13 touchdowns en deux matches, dont ce superbe saut d’obstacle, au-dessus d’un défenseur de Syracuse.

Tre’Davious White est en forme en ce début de saison. Après un pick-6 et un fumble recouvert contre Wisconsin, le cornerback s’est offert un joli slalom contre Jacksonville State, pour s’offrir un touchdown sur retour de coup de pied. Victoire finale des joueurs de Louisiane (34-13).

Dans la série des demi-tours spectaculaires, le coureur d’Auburn Kerryon Johnson a régalé, lors du succès des Tigers, face à Arkansas State (51-14).

Zoom sur : Kalen Ballage

Jouer en attaque contre Texas Tech est souvent un plaisir non dissimulé. Le running back Kalen Ballage s’en est de nouveau rendu compte avec un festival offensif, qui l’aura vu inscrire huit touchdowns sur une seule et même rencontre. Doublure de Demario Richard au sol, le joueur n’a eu besoin que de 13 portés de balle pour courir sept fois dans l’en-but adverse. S’ajoutent à ça deux réceptions, dont l’une de 39 yards pour six nouveaux points. Ballage égale ainsi le record de touchdowns sur une rencontre, détenu par le coureur d’Illinois, Howard Griffith, en 1990. Beau joueur, le running back a convié l’ensemble de sa ligne offensive en conférence de presse, après la rencontre.

Comme prévu, le match entre Sun Devils et Red Raiders aura été une orgie offensive, avec un succès des joueurs de l’Arizona, 68 à 55.

kalen-ballage-arizonastate-110916

A ne pas manquer en semaine 3

Après une deuxième semaine plutôt calme, les hostilités vont reprendre de plus belle ! Le choc de l’ACC, entre Louisville (13) et Florida State (3), sera indéniablement l’affiche de cette journée. Mais le déplacement d’Ohio State (4) à Oklahoma (14) s’annonce tout aussi intense. Alabama (1) aura également fort à faire, en se déplaçant à Ole Miss (19), chez une équipe qui l’a battu ces deux dernières saisons. A South Bend, la rivalité historique entre Notre Dame (18) et Michigan State (12) reprendra de plus belle. Enfin, certains programmes devront se sortir de matches pièges. Ce sera le cas de Stanford (7), contre USC, de Houston (6) à Cincinnati, de Texas A&M (20) à Auburn, ou d’Oregon (24) à Nebraska pour ne citer qu’eux …

PARTAGER