PARTAGER

jameis-winston-buccaneers-110916Quelle soirée ! Pour le premier dimanche de la saison, les franchises NFL ont livré du grand spectacle ! Des touchdowns, des grosses actions, du suspense… Tous les ingrédients étaient réunis dans la première grande série de match de cette campagne 2016.

La palme de l’audace aux Raiders, vainqueurs grâce à une conversion à deux points tentée en toute fin de match alors qu’il aurait été plus sage de tenter l’extra point pour aller en prolongation face aux Saints. La remontée du jour est pour les Chiefs, bien mal embarqués contre San Diego, et finalement vainqueurs lors d’une période supplémentaire.

Le rookie du soir s’appelle Carson Wentz, impeccable pour ses débuts avec l’attaque des Eagles. La défense des Vikings et Aaron Rodgers font également partie des vedettes de la soirée.

New Orleans Saints (0-1) – Oakland Raiders (1-0) : 34-35

Kansas City Chiefs (1-0) – San Diego Chargers (0-1) : 33-27 a.p.

Jacksonville Jaguars (0-1) – Green Bay Packers (1-0) : 23-27

Houston Texans (1-0) – Chicago Bears (0-1) : 23-14

New York Jets (0-1) – Cincinnati Bengals (1-0) : 22-23

Atlanta Falcons (0-1) – Tampa Bay Buccaneers (1-0) : 24-31

Tennessee Titans (0-1) – Minnesota Vikings (1-0) : 16-25

Avec Shaun Hill (18/33, 236 yards) aux commandes, les Vikings ont mis une mi-temps à trouver le rythme. Heureusement, les Titans n’avaient pas les moyens de prendre le large. Pendant que Minnesota bouclait ses quatre premières séries par deux punts et deux field goal manqués (37 et 52 yards), Tennessee n’a inscrit qu’un field goal, puis un touchdown de DeMarco Murray (13 courses, 42 yards – 5 rec, 35 yards, 2 TDs) pour mener 10-0 à la pause.

Finalement, c’est la défense qui a complètement relancé les violets. Après deux field goals réussis par l’attaque au retour des vestiaires (10-6), c’est une interception retournée pour un touchdown par Eric Kendricks qui a remis Minnesota devant (10-12). Après un field goal de plus en début de quatrième quart (10-15), c’est un fumble de Marcus Mariota (25/41, 271 yards, 2 TDs, 1 int), lui aussi retourné pour un touchdown qui a permis aux visiteurs de prendre le large (10-22). Le coup de grâce. Incapables de progresser, les Titans ont même encaissé un field goal de plus (10-25), avant de finalement sauver un peu l’honneur sur un nouveau touchdown de Murray à 32 secondes du terme.

Même en gagnant moins de yards (301 contre 316) et de first downs (15 contre 19) que leurs adversaires , les Vikings ont donc réussi à s’en sortir.

Philadelphia Eagles (1-0) – Cleveland Browns (0-1) : 29-10

Débuts réussis en NFL pour Carson Wentz (22/37, 278 yards, 2 TDs) ! Dès son premier drive, le rookie a mené son équipe à un touchdown, avec une passe de 19 yards parfaitement adressée à Jordan Matthews (7 rec, 114 yards, 1 TD) dans la end zone. Les Browns ont rapidement resserré le jeu, en limitant Philadelphie à un field goal (10-0) avant de réduire le score sur un touchdown d’Isiah Crowell (12 courses, 62 yards, 1 TD) (10-7). Après un échange de field goal (13-10), la dynamique a basculé en faveur des locaux dans le troisième quart-temps. Alors que Cleveland était en attaque, un mauvais snap est passé au-dessus de la tête de Robert Griffin (12/26, 190 yards, 1 int), obligé de concéder un safety en regardant le ballon filer à l’arrière de la end zone.

Dans la foulée de cette action, sur le drive suivant, les Eagles ont dévalé 73 yards en 9 actions. Un drive bouclé sur une passe de Wentz pour 35 yards et un touchdown. De quoi faire passer le score à 22-10. Un écart insurmontable pour des Browns incapables d’imposer le rythme et dominés dans la possession (39 minutes pour Philadelphie, 20 pour Cleveland). Ryan Mathews (22 courses, 77 yards, 1 TD) s’est même permis d’enfoncer le clou à un peu plus d’une minute du coup de sifflet final.

Baltimore Ravens (1-0) – Buffalo Bills (0-1) : 13-7

Pas flamboyants, mais vainqueurs ! Les Ravens reprennent les bonnes habitudes. Pendant toute cette rencontre, Baltimore a limité l’attaque des Ravens. Bilan : 160 petits yards au total pour les visiteurs !

Buffalo n’a obtenu son premier first down qu’en début de second quart, et il a été suivi d’un punt trois actions plus tard. Pendant ce temps, les Ravens ont marqué un field goal, et Mike Wallace (3 rec, 91 yards, 1 TD) est allé trouver la end zone à toute vitesse sur une réception de 66 yards pour le touchdown du 10-0. De quoi réveiller les Bills, qui ont répondu avec un long drive et un touchdown de LeSean McCoy (16 courses, 58 yards, 1 TD) sur une 4e et 1 (10-7). Mais la fête s’est arrêtée là pour les hommes de Rex Ryan.

En deuxième-temps, les Bills ont manqué un field goal, avant de punter quatre fois. Pas de quoi fêter le gros contrat de Tyrod Taylor (15/22, 111 yards). Baltimore et Joe Flacco (23/34, 258 yards, 1 TD) n’ont pas été plus enthousiasmants, avec un petit field goal de plus (13-7).

Résumés par : Nicolas Meichel, Raoul Villeroy, Thomas Bregaint, Antoni Coppi, Alain Mattei

PARTAGER