PARTAGER

russel_wilsonMiami Dolphins (0-1) – Seattle Sehawks (1-0) : 10-12

Voyage au bout de l’ennui dans ce match où les quarterbacks ont eu fort à faire à cause de la faiblesse de leur ligne offensive. A la fin ce sont les Seahawks qui l’emportent.

Des attaques qui n’avancent pas

La première mi-temps consiste essentiellement en un échange de punt entre deux équipes qui voient les lignes défensives dominer le match. Russell Wilson (27/43, 258 yards, 1 TD, 1INT) parvient tout de même à faire avancer les siens avec deux field goals.
Côté Dolphins, Ryan Tanehill (16/29, 186 yards, 1TD à la course) et son attaque ne font pas mieux avec un seul field goal… Même si Miami aurait pu espérer mieux sans un drop incroyable de Kenny Stills.

La seconde mi-temps est une copie conforme de la première… Les punts s’enchaînent, les quarterbacks prennent des coups (7 sacks subis) et les défenses bombent le torse.
Les Dolphins finissent par prendre l’avantage (10-6) à 4 minutes de la fin après un joli drive de Tannehill conclue par  une course de 2 yards.

Avec 4 minutes à jouer, les Seahawks remontent de manière spectaculaire le terrain. Ils convertissent une 4&1 puis une 4&4 avec une réception de 22 yards de Doug Baldwin (9rec, 92 yards, 1TD). A 2 minutes de la fin, les Seahawks sont dans le camps des visiteurs et assènent le coup de grâce à 35 secondes de la fin avec une nouvelle connexion Wilson-Baldwin qui permet aux locaux de l’emporter 12 à 10.

PARTAGER