PARTAGER

martellus-bennett-devin-mccourty-poing-120916L’hymne national de dimanche dans les stades NFL était très surveillé. En plus des symboles habituels, les rencontres avaient lieu un 11 septembre, une date évidemment particulière.

Dans la foulée des protestations lancées par Colin Kaepernick ces dernières semaines, plusieurs joueurs ont profité de ce moment pour protester.

Tout a commencé à Kansas City, où Marcus Peters a enfilé un gant noir et levé le poing pendant l’hymne. Un geste imité par plusieurs joueurs des Titans. Ce geste est un symbole du Black power. Tommie Smith et John Carlos l’avaient réalisé sur le podium des Jeux olympiques de Mexico en 1968, un moment resté gravé dans l’histoire du sport et qui leur avait valu une radiation à vie.

Plus tard dans la soirée, les Patriots Martellus Bennett et Devin McCourty on effectué le même geste.

Du côté de Miami, Kenny Stills, Michael Thomas, Arian Foster et Jelani Jenkins ont posé le genou au sol.

À l’inverse, d’autres joueurs ont porté des chaussures aux couleurs de la bannière étoilée, et d’autres sont allé porter le drapeau. Au final, conformément à la constitution de leur pays, tous les joueurs ont pu s’exprimer comme ils le voulaient.

PARTAGER