PARTAGER

josh-norman-redskins-sicard-13-09-16

La défense des Redskins n’a pas tenu le choc face à Antonio Brown. Huit réceptions, 126 yards et 2 touchdown pour le receveur des Steelers. Josh Norman, considéré comme l’un des meilleurs cornerback la saison dernière, était attendu au tournant. Prestation décevante pour l’ancien Panthers qui n’a pu contenir son adversaire du soir. Surtout qu’il n’a pas été souvent devant lui.

Essentiellement aligné sur le côté gauche de la défense, Norman n’a pas trouvé qu’il aurait dû être en permanence derrière Brown.

« On fait confiance à coach Joe Barry, notre coordinateur défensif » explique-t-il à CSNmidatlantic.com. « C’est pour ça qu’ils m’ont fait venir. Ils me font confiance pour faire mon boulot et ne pas remettre en question le plan de jeu. »

Il est finalement assez rare qu’un cornerback suive un receveur partout sur le terrain. Selon Joe Barry, cela complique les consignes pour le reste des joueurs de la couverture aérienne et peut mener à encore plus d’erreurs. À Seattle, par exemple, Richard Sherman reste aussi fidèle à son côté.

Brown ? Le meilleur

Surtout, Bashaud Breeland n’a pas été ridicule face à Brown.

« C’est un bon cornerback, il a été battu par un grand joueur et de grandes passes. Je ne sais pas quel cornerback aurait pu les défendre », assurait Jay Gruden après la partie.

Breeland ne s’est d’ailleurs pas caché. Il était devant les journalistes après le match, et il n’a pas hésité à rendre hommage à Antonio Brown.

« Il est le meilleur. Je ne me cache pas. Je vois ça comme une opportunité de progresser. »

Clairement, il n’y aura pas Brown en face tous les jours. Mais la couverture aérienne de Washington va être observée dans les prochaines semaines. Norman a beaucoup à prouver.

PARTAGER