PARTAGER

antonio-brown-bengals-steelers-160916Les premiers snaps de la saison 2016 ont été joués. Certains ont marqué d’entrée leur territoire pendant que d’autre prenaient déjà du retard. Mais ce n’était que la première semaine et le week-end qui arrive doit permettre de lancer une dynamique positive (ou bien d’éviter la spirale négative).

Après un Thursday Night Football entre deux franchises de l’AFC Est, 28 équipes seront sur le pont dimanche. Les deux dernières s’affronteront lundi avec un retour à la normal et un seul match pour le Monday Night Football. Trois rencontres qui opposent des équipes victorieuses la semaine dernière, quelques traditionnels duels de division et un dimanche chargé de bout en bout : voici le programme de la semaine 2.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (1-0) – Cincinnati Bengals (1-0)

C’est peut-être le plus beau match de cette semaine. Et il a l’avantage d’être en début de soirée. Tout est réunis pour que cette opposition. fasse des étincelles. Déjà, le contexte est favorable pour ces deux formations qui visent un bilan de 2-0 et un début parfait. Ensuite, il y a deux très bons effectifs portés par des joueurs hors du commun. Le duel à distance entre Antonio Brown et A.J. Green devrait être génial. Chacun d’eux devrait être face à des defensives backs qui n’auront qu’une seule idée en tête : les rendre inefficaces. Sans parler des quarterbacks qui ont très bien commencé la saison ou bien de joueur comme Geno Atkins ou James Harrison de l’autre côté du ballon. Enfin, il y a l’histoire. Le passé récent qui a vu ces deux franchises s’affronter en wild-card l’an dernier avec une fin épique et surtout une rivalité qui croît de plus en plus. En résumé, si vous décidez de n’en voir qu’un, ce devra être celui-la cette semaine.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (1-0) – Kansas City Chiefs (1-0)

Après le Bengals-Steelers, ce Texans-Chiefs est le deuxième remake des wild-cards de l’an dernier. Le score avait été peu flatteur pour les Texans mais l’effectif a bien changé depuis, surtout en attaque. Houston est allé chercher Osweiler et Miller pendant la free-agency et a drafté Fuller. Des apports qui ont fonctionné contre Chicago la semaine dernière, lançant parfaitement les hommes de Bill O’Brian. Seront-ils suffisants face à une équipe dont la force mentale est d’une intensité impressionnante. Avec leur remontée la semaine dernière, les Chiefs ont une fois de plus prouvé que dans les têtes, ils étaient peut-être les meilleurs de la ligue. Ajoutez à cela un avantage psychologique par rapport aux playoffs de l’an dernier et vous aurez un bel avantage pour Kansas City. Sauf que celui-ci n’est pas définitif et que Houston n’a pas l’intention de laisser passer sa chance de garder seul la tête de sa division.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Minnesota Vikings (1-0) – Green Bay Packers (1-0)

La journée  nuit de dimanche se terminera en beauté avec cette belle opposition. Pour ce match, le favoris n’est peut-être pas celui qui possède le double MVP dans son équipe. Car malgré une victoire contre les Jaguars la semaine dernière, quelques interrogations subsistent chez les Packers. Aaron Rodgers ne peut pas continuer de porter l’attaque uniquement grâce à des exploits personnels. On l’a vu l’an dernier, après un mois de septembre extraordinaire le quarterback est redescendu sur terre et son équipe avec lui. Il a besoin d’aide. Jordy Nelson doit revenir à 100%, Eddie Lacy doit avoir plus d’impact. Surtout que dimanche, c’est une défense très solide qui se présentera en face. Capable de faire basculer un match comme la semaine dernière contre les Titans avec des turnovers. Reste à savoir qui mènera l’attaque et surtout si elle sera plus efficace qu’en semaine 1 pour les violets.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Brown (0-1) – Baltimore Ravens (1-0)

Pas de surprise en ce début de saison pour les Browns. Une défaite face aux Eagles et en prime un quarterback blessé. Cleveland recevra donc probablement Baltimore avec Josh McCown pour mener son attaque. Pas un cadeau quand on sait que la défense des Ravens a parfaitement contenu Tyrod Taylor et ses coéquipiers la semaine dernière. Avec à peine 160 yards encaissés, les hommes de John Harbaugh ont prouvé que si leur attaque n’est pas encore totalement au point, la défense, elle, peut faire gagner des matchs. Une bonne nouvelle dans une division relevée par la présence des Bengals et des Steelers. Une course à quatre au sein de laquelle les Browns vont encore avoir du mal à exister. Le match de ce dimanche devrait en être l’exemple parfait face à ce rival de l’AFC Nord qui pourrait leur infliger une deuxième défaite en autant de match.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (1-0) – Miami Dolphins (0-1)

Après une victoire alors que beaucoup de monde les voyait perdre, les Patriots enchaînent désormais un bloc de trois matchs abordables même sans Tom Brady. A commencer par la réception des Dolphins. Normalement, quand New England accueille un rival de division au Gillette Stadium, il repart souvent avec une défaite. Et comme il semblerait qu’avec le numéro 10 derrière la ligne plutôt que le numéro 12, les habitudes ne changent pas (pour l’instant), Miami a probablement du souci à se faire. Surtout si Rob Gronkowski et Nate Solder reviennent. Attention toutefois à cette équipe des Dolphins qui a malmené les Seahawks ne perdant qu’à la fin. Ryan Tannehill n’a pas encore allumé le moteur mais la défense elle a bien muselé un Russell Wilson affaibli. Les prémisses d’un exploit dans le Massachussetts ?

malcolm_butler_30052016

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (0-1) – Dallas Cowboys (0-1)

L’an dernier, les matchs entre les équipes de la NFC Est n’étaient pas les plus beaux de la NFL. Si on se base sur ce qu’on a vu la semaine dernière, il se pourrait que l’année 2016 soit dans la continuité. Pour les Cowboys, c’est déjà la deuxième rencontre face à une équipe de la NFC Est après les Giants dimanche dernier. Une seconde défaite ici ferait très mal aux ambitions de la franchise. De même pour les Redskins qui eux en plus, se doivent de défendre le titre de la division. L’avantage pour les Cowboys est que Big Ben a montré la voix pour battre Washington : cibler Bashaud Breeland à l’opposé de Josh Norman. C’est un plan presque minimaliste mais Antonio Brown a fait de tout au cornerback lundi dernier (pas aidé il est vrai par des couvertures hasardeuses de DeAngelo Hall en position de safety). Si Prescott arrivait à mettre Bryant dans de tel condition, les Cowboys feraient un grand pas. Encore faut-il que la connexion Dez-Dak s’active, car pour le moment elle est au point mort.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (0-1) – Seattle Seahawks (1-0)

24 ans. Cela fait près d’un quart de siècle que les Rams n’ont plus joué à Los Angeles. La réception des Seahawks sera en ce point historique. Sur le terrain, ce sera une autre histoire. Après une rouste prise à San Francisco, Los Angeles accueille un autre rival de division. Bien meilleur encore que le précédent. Et puisque cette équipe n’est plus à un contre-pied près, on ne serait pas étonné de voir les Rams malmener Seattle. Depuis son arrivé à la tête de la franchise, Fisher mène l’une des formations les plus inconsistantes de la ligue. Chose paradoxale pour une franchise qui finit toujours autour d’un bilan de 8-8. Le problème cette année est qu’en plus d’un désert offensif, l’escouade offensive a été délestée de quelques bons éléments qui ne semblent pas avoir été remplacés. En face, Seattle en revanche, a prouvé que sa défense est toujours aussi solide mais c’est en attaque que Russell Wilson va devoir se trouver si Pete Carroll et ses hommes veulent viser plus haut.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (0-1) – San Francisco 49ers (1-0)

La vue des deux bilans peut paraître surprenante mais elle prend tout son sens quand on ne sait pas que d’un côté les Panthers se sont déplacés chez le champion en titre alors que les 49ers recevaient peut-être ce qui se fait de pire en NFL en ce moment. Cette semaine, les hommes de Chip Kelly pourraient vite redescendre sur terre. Car si le 28-0 est un bon résultat, il ne faut pas qu’il cache la vérité. San Francisco a toujours un effectif faible. Et face à Carolina, il se pourrait que ça se voit. La défense des Californiens a donné quelques motifs de satisfaction mais ne devrait pas résister à un Cam Newton revanchard. Surtout que de l’autre côté du ballon, on ne voit pas vraiment comment Blaine Gabbert va pouvoir inquiéter la défense de Ron Rivera pendant 60 minutes.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (1-0) – Tennessee Titans (0-1)

Moqués par les observateurs, les Lions ont dès le premier match de la saison montré qu’ils étaient capables de coup d’éclat. Matthew Stafford en tête. La preuve, il est désormais en tête de notre course au MVP. Pas sûr qu’il le reste mais encore une fois cela permet de mettre en lumière le travail de Jim Bob Cooter qui semble avoir trouver sur quels boutons appuyer dans la tête du lanceur. Face aux Titans, il pourrait de nouveau faire des dégâts face à une défense qui n’est pas encore au point. Tout comme Mariota qui n’a pas très bien commencé sa saison sabotant (quasi) tout seul un match à la portée de Tennessee face aux Vikings. Ce dimanche, il lui faudra faire preuve de maturité pour relever la tête.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (1-0) – New Orleans Saints (0-1)

L’an dernier cette opposition avait été l’une des plus excitante à voir. Des touchdowns dans tous les sens, des attaques en folie et des défenses aux pâquerettes. Cette année, tout est encore en place pour renouveler l’expérience. Les Giants ont battu Dallas mais la défense a semblé moyenne. Sans plus. Pendant que les Saints perdaient un match épique contre les Raiders. Moralité : les défenses ne se sont pour l’instant pas beaucoup améliorées. A l’inverse, les escouades offensives sont toujours autant productives. Manning et Brees alimentent leurs cibles et en particulier Odell Beckham Jr. et Brandin Cooks. En bref, il faut s’attendre à beaucoup de point dans la grosse pomme.

brandin-cooks-saints-preview-210816

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (0-1) – Tampa Bay Buccaneers (1-0)

Après les Falcons, Tampa Bay vont tenter de faire chuter les Cardinals. Pour cela, ils auront besoin, comme la semaine dernière, de leur artilleur en chef : Jameis Winston. Le quarterback se présente d’ailleurs face à une équipe d’Arizona en proie aux doutes. La semaine dernière Bruce Arians avait fait le pari de très peu blitzer contre les Patriots. Véritable choix tactique ou preuve d’un manque de confiance envers sa secondary ? Il faut dire que, malgré Patrick Peterson, les lignes arrière des Cardinals ne sont pas forcément rassurantes. A Jameis Winston d’en profiter.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (1-0) – Indianapolis Colts (0-1)

Peyton Manning n’est plus là pour jouer contre son ancienne équipe mais ce match vaudra le coup d’œil. Avec une défense toujours aussi décimée, les Colts devront miser sur Andrew Luck une fois de plus. Cela n’a pas fonctionné la semaine dernière malgré un score élevé et ce sera encore plus difficile face à une défense qui est repartie sur les mêmes bases que l’an dernier. Pourtant, Luck semble lui avoir oublié 2015 pour redevenir le joueur qu’il était en 2014. Face à un pass-rush agressif et l’une des meilleurs secondary de la ligue tout son talent ne sera pas de trop pour faire briller ses cibles.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Oakland Raiders (1-0) – Atlanta Falcons (0-1)

Jack Del Rio a réussi un gros coup le week-end dernier avec sa décision qui a surpris tout le monde. Il faut maintenant confirmer pour une équipe des Raiders qui est en train de se faire beaucoup de sympathisants grâce à sa jeunesse, son talent et son jeu spectaculaire. L’attaque fonctionne toujours et la défense, malgré l’absence d’un pass-rush régulier, donne les moyens à l’équipe de gagner le match. Face aux Raiders, ce sont des Falcons hésitants qui se présenteront. Atlanta a déjà réalisé une mauvaise opération en s’inclinant face à Tampa Bay, un rival direct. Il faut désormais rattraper le temps perdu à Oakland.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Diego Chargers (0-1) – Jacksonville Jaguars (0-1)

Deux franchises et deux défaites frustrantes. D’un côté les Chargers se sont complètement écroulés après une très bonne entame, de l’autre les Jaguars ont tenu le choc face aux Packers avant de subir la loi d’Aaron Rodgers. Ce match sera donc l’occasion pour ces deux équipes de repartir de zéro, et de laver cette frustration. Une défaite en revanche pourrait faire beaucoup de mal au perdant qui se retrouverait déjà à 0-2. L’absence de Keenan Allen risque de faire mal à Philip Rivers. Le numéro 13 était dans la catégorie des receveurs qui sont un point d’ancrage pour sa propre attaque, réussissant des actions de grandes classes ou libérant des espaces pour les autres. Ce sera en revanche un bon test pour la défense au sol des Jaguars qui sera face à des coureurs (Melvin Gordon et Danny Woodhead) qui ont été plutôt bons dimanche dernier.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Chicago Bears (0-1) – Philadelphia Eagles (1-0)

Carson Wentz est-il un « franchise quarterback » ? Les fans des Eagles aimeraient y croire. Le premier match aurait tendance à répondre à cette question par un « oui » mais n’oublions pas l’adversaire était Cleveland. Lundi, le niveau s’élèvera un peu plus. Pas énormément plus non plus. Les Bears avaient bien démarré contre Houston, puis après une mi-temps, plus rien. De son côté Philadelphie a l’air d’avoir retrouvé son allant offensif, disparu l’an dernier. Les hommes de Doug Pederons ont les moyens d’aller s’imposer dans l’Illinois. Pour les Bears, l’objectif est de ne pas commencer la saison avec un handicap. Surtout que Chicago est la seule équipe de la division à avoir perdu la semaine dernière.

carson-wentz-eagles-sicard-13-09-16

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (0-1) – San Francisco 49ers (1-0)
Cleveland Brown (0-1) – Baltimore Ravens (1-0)
Detroit Lions (1-0) – Tennessee Titans (0-1)
Houston Texans (1-0) – Kansas City Chiefs (1-0)
New England Patriots (1-0) – Miami Dolphins (0-1)
New York Giants (1-0) – New Orleans Saints (0-1)
Pittsburgh Steelers (1-0) – Cincinnati Bengals (1-0)
Washington Redskins (0-1) – Dallas Cowboys (0-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Arizona Cardinals (0-1) – Tampa Bay Buccaneers (1-0)
Los Angeles Rams (0-1) – Seattle Seahawks (1-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (1-0) – Indianapolis Colts (0-1)
Oakland Raiders (1-0) – Atlanta Falcons (0-1)
San Diego Chargers (0-1) – Jacksonville Jaguars (0-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Minnesota Vikings (1-0) – Green Bay Packers (1-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Chicago Bears (0-1) – Philadelphia Eagles (1-0)

Parier en ligne sur la NFL avec :
PARTAGER