PARTAGER

von-miller-aqib-talib-broncos-180916.jpg

Denver Broncos (2-0) – Indianapolis Colts (0-2) : 34-20

La semaine passée, les Colts s’étaient certes inclinés contre Detroit, mais ils avaient au moins pu compter sur une attaque très productive. Ce dimanche soir, à Denver, Andrew Luck et ses partenaires ont été logiquement dominés par des Broncos souverains à domicile.

Comme souvent depuis son arrivée dans le Colorado, le coordinateur Wade Phillips a orchestré une défense intraitable : celle-ci n’a concédé que 253 yards et s’est même chargée d’inscrire 12 points en 2e période, pour éteindre les derniers espoirs des joueurs de Chuck Pagano. De son côté, Trevor Siemian a fait le job, bien aidé par un C.J. Anderson qui réalise une belle entame de saison 2016.

Darius Butler manque le coche

Le match démarre sur un petit rythme. Après un échec à 54 yards de Brandon McManus, c’est Adam Vinatieri qui débloque la situation (0-3). Mais son homologue lui répond quelques instants plus tard (3-3). Les défenses sont appliquées et rien ne passe, jusqu’au début du 2e quart-temps. Trevor Siemian (22/33, 266 yards, 1 int) et son attaque trouvent alors la solution sur une percée de C.J. Anderson (20 courses, 74 yards, 1 TD + 3 rec, 19 yards).

Les Colts peuvent ensuite égaliser lorsque Darius Butler intercepte une passe hasardeuse de Siemian, mais le cornerback de 30 ans est stoppé net dans son élan par une blessure. Ses coéquipiers doivent donc repartir par une série offensive, avec au bout un autre field goal (10-6). Même sanction pour Denver, grâce notamment à une superbe réception à une main de C.J. Anderson (13-6). À la pause, les Broncos dominent largement les débats (294 yards à 72), mais ils ne sont pas encore à l’abri.

Von Miller termine le travail

Puisqu’il ne parvient pas à alimenter ses cibles de façon régulière, Andrew Luck (21/40, 197 yards, 1 TD, 1 int + 3 courses, 22 yards) tente d’utiliser ses jambes. Ses efforts permettent à Robert Turbin (3 courses, 10 yards, 1 TD) de conclure (13-13). Mais les locaux reprennent immédiatement l’avantage, par un nouveau coup de pied (16-13). C’est ensuite Aqib Talib qui fait la différence, sur la 9e interception pour 6 points de sa carrière NFL (23-13).

Pas abattus, les camarades de T.Y. Hilton (4 rec, 41 yards) profitent d’un joli numéro d’équilibriste de Frank Gore (13 courses, 44 yards + 3 rec, 19 yards, 1 TD) pour revenir (23-20). Mais, après avoir concédé un dernier field goal (26-20), ils vont commettre l’erreur de trop. Sur un sack de l’inévitable Von Miller (7 plaquages, 3 sacks, 1 fumble forcé), Andrew Luck perd le ballon et Shane Ray convertit l’offrande. Les mains de Demaryius Thomas (5 rec, 90 yards) viennent clore le score (34-20).

Après leur succès initial face aux Panthers, les Broncos confirment et s’installent seuls en tête de l’AFC Ouest, car les Chiefs et Raiders ont perdu lors de cette 2e semaine de compétition. Les Colts, qui ont encore accordé 400 yards, devront absolument rebondir le weekend prochain, contre San Diego.

PARTAGER