PARTAGER

corey-coleman-browns-210916Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Corey Coleman (WR) – Cleveland Browns : 5 réceptions, 104 yards, 2 touchdowns
S’ils ont fini par s’écrouler, les Browns avaient très bien débuté leur première à domicile ce dimanche, contre Baltimore. Après 15 minutes, ils menaient ainsi de 18 points (20-2) grâce aux prouesses de Corey Coleman, le receveur de 22 ans qu’ils ont sélectionné au premier tour, en avril dernier. L’ancien de Baylor a vite oublié ses débuts compliqués à Philadelphie (1 ballon attrapé et 1 drop) et a montré ce qu’il peut apporter à son équipe : de la vitesse et des actions décisives. Sa belle prestation n’a pas été suffisante ce week-end, mais les fans de Cleveland se sont au moins régalés le temps d’une période.

Rookie défensif de la semaine

James Bradberry (CB) – Carolina Panthers : 2 plaquages, 2 passes déviées, 1 interception
Pour Pro Football Focus, Josh Norman a été le 2e meilleur défenseur de cette 2e semaine NFL. Ironie du sort, c’est l’un de ses suppléants chez les Panthers qui le devance. A 23 ans, James Bradberry ne possède pas encore le niveau de jeu et l’expérience de son prédécesseur, mais il apprend vite. Face à San Francisco, il a parfaitement contenu ses adversaires. Blaine Gabbert l’a visé 7 fois, pour une seule réussite. C’est aussi le seul élément à avoir joué toutes les phases défensives de Carolina pendant cette rencontre.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Sterling Shepard (WR) – New York Giants : 8 réceptions, 117 yards
A un peu plus de 2 minutes de la fin du match entre New York et New Orleans, les Giants doivent gérer une 3e & 1 yard. Eli Manning trouve alors le jeune Sterling Shepard (23 ans) pour un gain de 6 yards. Kenny Vaccaro ne peut que constater les dégâts, puis observer le kicker Josh Brown donner la victoire aux locaux. Contre les Saints, le 40e choix de la Draft 2016 a été la cible new-yorkaise la plus productive, devant Victor Cruz et Odell Beckham Jr.

2. Kevin Dodd (LB) – Tennessee Titans : 3 plaquages, 1 sack
Pour pallier l’absence sur blessure de Derrick Morgan, les Titans ont fait confiance à Kevin Dodd lors de leur déplacement à Detroit. Harcelé sans relâche, Matthew Stafford a pu admirer de près les talents du chasseur de 24 ans. Privé du camp et d’une partie de la présaison à cause d’une opération au pied, celui-ci progresse chaque jour et, face aux Lions, ses coaches n’ont pas hésité à le laisser s’exprimer pleinement sur le terrain.

3. Carson Wentz (QB) – Philadelphia Eagles : 21/34, 190 yards, 1 touchdown
Excellent la semaine passée contre Cleveland, Carson Wentz a confirmé de façon sereine du côté de Chicago. Sa performance, pleine de sang-froid, a été plus impressionnante que les statistiques veulent bien le dire. Depuis 1970, il est seulement le 5e quarterback novice à avoir débuté et remporté ses deux premiers matchs NFL. Avec lui, les Eagles possèdent le même bilan que les Giants et occupent donc la tête de la NFC East.

4. Deion Jones (LB) – Atlanta Falcons : 10 plaquages
Au sein d’une escouade défensive pas vraiment rassurante, Deion Jones commence à s’affirmer. A Oakland, l’ex-pensionnaire de LSU a su colmater les brèches et ses efforts ont permis à Atlanta de décrocher sa première victoire de l’année. Rapide et agile, le natif de la Nouvelle-Orléans manque encore de puissance, mais il est maintenant le middle linebacker titulaire des Falcons. Et ce n’est sans doute pas dû au hasard.

5. Ezekiel Elliott (RB) – Dallas Cowboys : 21 courses, 83 yards, 1 touchdown
Dans le Texas, Ezekiel Elliott a le luxe de pouvoir courir derrière une ligne offensive toujours impeccable. Le running back de 21 ans n’est peut-être pas encore à la hauteur des attentes placées en lui, mais il découvre à peine l’échelon professionnel. Son coéquipier Dak Prescott (22/30, 292 yards + 1 course, 6 yards, 1 TD) mérite également d’être cité et, ensemble, les deux jeunes hommes ont ouvert la voie du succès aux Cowboys.

PARTAGER