PARTAGER

marshawn-lynch-man-wild-250916Marshawn Lynch n’a peur de rien. Sauf des cochons sauvages. Des nuits à la belle étoile. De La viande sans assaisonnement. Et peut-être de l’escalade.

Il y a quelques jours, l’ancien coureur des Seahawks était l’invité de Running Wild, l’émission de Bear Grylls (Man vs Wild). Direction ? La Corse !

Quarante minutes de bonheur, avec un Beast Mode attachant et drôle. Parmi les moments notables, on retiendra notamment.

– Lynch qui avoue que le football va parfois lui manquer, mais qui est heureux d’avoir pris sa retraite en pleine possession de ses moyens.

– « En général, quand je coupe du cochon, il est déjà frit. »

– On peut allumer un feu avec des dreadlocks.

– Lynch qui se lève en pleine nuit pour manger des Skittles

– Sur l’escalade : « Je ne crois pas que les humains sont faits pour aller si haut sans un avion ou un helicoptère. »

– Non, Marshawn Lynch n’est pas du matin.

– Avec une machette corse de 200 ans : « Je me suis senti comme un Samouraï.

– « Je commence le 4e quart-temps de ma vie, celui où je serai moi-même.

C’était bien plus drôle qu’un épisode de Hard Knocks.

PARTAGER