PARTAGER

gurley

Los Angeles Rams (1-1) – Tampa Bay Buccaneers (1-1) : 37-32

Dans un match interrompu par l’orage à quelques minutes du terme, il aura fallu attendre longtemps pour réellement voir une équipe prendre le dessus entre les Rams et les Buccaneers, mais ce sont finalement les visiteurs californiens qui se sont imposés.

Pas forcément portés par Case Keenum (14/26, 190 YDS, 2 TD, 1 INT) ni Todd Gurley (27 courses, 85 YDS, 2 TD), les joueurs de Los Angeles ont pu compter sur un meilleur équilibre entre le jeu au sol et aérien, ainsi que sur les erreurs de Tampa Bay, pour finalement prendre l’avantage. Des choix de jeu bien trop portés sur l’attaque aérienne, Jameis Winston ayant lancé près de 60 fois (36/58, 405 YDS, 3 TD, 1 INT, 1 fumble), un Roberto Aguayo en plein doute (1 FG et 1 Extra point ratés), ainsi que des fautes défensives trop nombreuses, auront eu raison des floridiens.

Une première mi-temps équilibrée

Après 3 minutes de jeu, sur leur premier drive, les Rams marquent leur premier touchdown en tant qu’équipe de Los Angeles depuis 1994 grâce à Case Keenum, qui trouve Brian Quick (2 rec, 53 yards) pour un touchdown de 44 yards.

Les Buccaneers commencent par un 3 & out. Mais Keenum se fait intercepter sur le drive suivant par Kwon Alexander qui s’en va dans la end zone. Sauf que Tampa rate l’occasion de recoller au score quand le kicker Roberto Aguayo, rate la transformation à 1 point (6-7).

S’en suivent plusieurs 3 & out des deux cotés, avant que les Rams ne passent un field goal de 53 yards (6-10). Les Buccaneers réagissent en début de deuxième quart temps par l’intermédiaire de Winston, qui traverse le terrain dans les airs avec Mike Evans (10 REC, 132 YDS, 1 TD) et Adam Humphries (9 REC, 100 YDS) pour placer Charles Sims (13 courses, 55 YDS, 1 TD) à 1 yard de la end zone et reprendre l’avantage avec 13 points contre 10, Aguayo réussissant cette fois l’extra-point.

Tampa Bay enfonce même le clou après avoir récupéré le ballon grace à un fumble provoqué par Lavonte Davis sur Kenny Britt, et recouvert par Chris Conte. Malgré une 3&24 due aux fameuses pénalités, Winston propulse son tight end Cameron Brate (5 REC, 46 YDS, 2 TD) dans la end zone (20-10).

Mais le quarterback des Buccaneers fini par se faire intercepter par Mark Barron. Les Rams se re-positionnent et marquent un nouveau touchdown, par le sol cette fois puisque Todd Gurley marque et ramène les siens à seulement 3 points des Buccaneers (20-17), lui qui est pourtant bien muselé depuis le début du match avec seulement 34 yards gagnés en 13 portés.

Gurley court, Winston lance

La deuxième mi-temps commence par deux 1, 2, 3 punt de chaque cotés. Les locaux se remettent en position pour un field goal mais Roberto Aguayo rate le coup de pied placé à 41 yards. Un bien mauvais sens du timing puisque que c’est à ce moment que les Rams décident de prendre les choses en mains grâce à Todd Gurley, pour qui la mi-temps semble avoir été particulièrement revigorante, et qui parcours le terrain sur plusieurs courses pour conclure une nouvelle fois dans la end zone adverse et porter le score à 24-20 en faveur de son équipe.

Piqué au vif, les Buccs’ s’appuient sur leurs jeunes, en particulier Jameis Winston et Mike Evans. Ce dernier fait parler sa puissance et réussit plusieurs réceptions consécutives pour de gros gains. Mais une fois en red zone, Winston se fait saquer par le defensive tackle Ethan Westbrooks, qui s’en va dans la end zone floridienne alourdir le score et porter un gros coup au moral des boucaniers (20-31).

Tampa réagit en repartant sur les mêmes bases et Winston lance 62 yards en 7 passes, drive se concluant par un touchdown de Cameron Brate, mais une conversion à deux points manquée (26-31).

Les Buccaneers retrouvent des couleurs et font reculer par deux fois Todd Gurley. Mais ils retrouvent aussi leurs travers et donc les pénalités. Une interférence de passe en troisième tentative fait avancer les californiens de 20 yards, qui en profitent pour trouver Tavon Austin (5 REC, 82 YDS, 1 TD), qui échappe au placage de Keith Tendy pour tranquillement entrer dans la zone d’en-but. Nouvelle conversion à deux points ratée, par les Rams cette fois (26-37).

N’ayant plus de temps, les coachs de Tampa continuent de demander à leur quarterback de lancer, et de voir leurs joueurs sanctionnés par les arbitres …  Pourtant l’ancien Seminole parviens à se connecter Humphries pour 29 yards, puis est enfin soutenu par le jeu au sol grâce à une course de 23 yards de Sims sur quatrième tentative. Le drive se termine sur un touchdown de Mike Evans, qui voit son quarterback NFL imiter son ancien quarterback en NCAA, puisque Winston court en dehors de sa poche pour le trouver dans la end zone.

Au pied du mur, les Buccaneers tentent une nouvelle conversion à 2 points, qui subit le même sort que la première. Le score est donc de 37 à 32 en faveur des Rams et ne bougera plus malgré une interruption du match de plus d’une heure lors du 2 minutes warning dû à un orage.

PARTAGER