PARTAGER

saints-chargers-football_pg_2San Diego Chargers (1-3) – New Orleans Saints (1-3) : 34-35

Les Chargers menaient 34-21, avec 7 minutes à jouer. Ils n’avaient pas perdu le moindre ballon. Ils avaient match gagné, ou presque. Et puis, finalement, ils ont décidé de se tirer une balle dans le pied. Ils n’ont pas fait ça à moitié.

L’attaque vient de récupérer le cuir. Melvin Gordon (19 courses, 36 yards, 2 TDs) est lancé, mais il se fait arracher la balle. Darryl Tapp recouvre sur les 13 yards de San Diego. Quatre actions plus tard, sur 4e et 2 yards, Drew Brees (23/36, 206 yards, 2 TDs, 2 int) trouve Michael Thomas (4 rec, 44 yards, 1 TD) pour un touchdown (34-28). Il reste 4mn50. San Diego repart… mais non. Cette fois c’est Travis Benjamin (4 rec, 48 yards, 1 TD) qui perd le ballon, encore une fois sur la première action du drive ! Les Saints démarrent des 31 yards adverses. Brees mènent encore son attaque dans la end zone. Cette fois, c’est John Kuhn (3 courses, 5 yards, 2 TDs – 2 rec, 7 yards, 1 TD) qui est à la finition sur une course d’un petit yard. La foudre est tombée sur la tête des locaux. Drôle d’ironie. New Orleans mène désormais 35-34.

Mais il reste deux minutes ! Non. C’est terminé. Philip Rivers (28/43, 321 yards, 2 TDs, 1 int) est sacké sur la première tentative. Il perd le ballon mais le recouvre sur la seconde. La troisième passe ne trouve pas la cible. La dernière est interceptée. Une victoire toute faite s’est envolée.

Tout était pourtant parfait

Gagner sans jeu au sol, à domicile, en faisant briller un receveur quasiment inconnu du grand public ? Normalement, c’est la recette de Drew Brees. Ce dimanche, Philip Rivers se l’est appropriée pendant un long moment.

Après un échange de touchdown dans le premier quart, San Diego a mis le pied sur l’accélérateur au cours du second. Alors que New Orleans était passé devant sur un touchdown de John Kuhn, les locaux ont répondu avec un touchdown de Dontrelle Inman (7 rec, 120 yards, 1 TD), une interception, un field goal, un stop défensif, et un touchdown de Melvin Gordon. De quoi se détacher 24-14 à la pause.

Et si Kuhn a rapproché son équipe au retour des vestiaires (24-21), San Diego a rapidement remis les Saints en échec, avant que Gordon ne redonne de l’air à son équipe avec un nouveau passage dans la end zone suite à un beau drive de quasiment 6 minutes (31-21).

Le coup de grâce semblait être porté quelques instants plus tard. Deux snaps exactement. Sur 2e et 6 yards, Brees cherche Michael Thomas, mais trouve un défenseur. Les Chargers récupèrent le ballon en terrain adverse. Ils n’avancent pas beaucoup mais ajoutent un field goal (34-21). À ce moment là, tout allait bien. Mais ensuite, tout a tourné à la catastrophe, et c’est bien New Orleans qui a décroché sa première victoire de la saison.

Pour son premier match sur la pelouse de son ancienne franchise, Drew Brees a décroché une revanche très cruelle.

PARTAGER