PARTAGER

yannick-ngakoue-jaguars-05102016Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Will Fuller (WR) – Houston Texans : 7 réceptions, 81 yards, 1 touchdown
Après avoir lourdement chuté à New England, Houston a corrigé le tir ce week-end, contre Tennessee. S’il a encore fait parler sa vitesse dans le jeu aérien, Will Fuller a surtout délivré son équipe dans le 3e quart, en réalisant un retour de punt de 67 yards décisif. Le genre d’action que les Texans attendaient en le sélectionnant à la 21e place de la Draft 2016. En plus, le receveur de 22 ans, qui a jusqu’ici capté 19 ballons pour 323 yards, n’a pas relâché la moindre passe face aux Titans. Une première pour lui en NFL.

Rookie défensif de la semaine

Yannick Ngakoue (DE) – Jacksonville Jaguars : 4 plaquages, 1 sack, 1 passe déviée, 1 interception, 1 fumble forcé
Un récital. À Wembley, Yannick Ngakoue n’a pas cessé de creuser des trous dans la ligne offensive des Colts. En début de match, le défenseur de 21 ans a ouvert la voie aux Jaguars, en interceptant une passe d’Andrew Luck, d’abord détournée par l’un de ses coéquipiers. Il a ensuite mis la pression sur le lanceur d’Indianapolis, écrabouillé à 6 reprises du côté de Londres. Avec 3 sacks, l’ancien de Maryland est pour l’instant le meilleur chasseur de Jacksonville, devant Dante Fowler (2) et le vétéran Paul Posluszny (1.5).

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Ezekiel Elliott (RB) – Dallas Cowboys : 23 courses, 138 yards, 1 touchdown + 1 réception, 19 yards
Avant la grave blessure de NaVorro Bowman, Ezekiel Elliott réalisait une prestation plus que correcte au Levi’s Stadium (11 courses, 53 yards). Après la sortie de la star des 49ers, le coureur de 21 ans a simplement écrasé San Francisco : 12 percées, 85 yards, 1 TD. Il est ainsi devenu le 4e running back novice de l’histoire des Cowboys à passer 2 fois de suite la barre des 100 yards au sol, après Calvin Hill (1969), Julius Jones (2004) et DeMarco Murray (2011).

2. Cory James (LB) – Oakland Raiders : 15 plaquages, 1 fumble forcé
Au cours des 2 premières rencontres de l’exercice actuel, Oakland avait encaissé 1035 yards. Il fallait donc des changements, pour réveiller une escouade défensive apathique. Complètement dépassé, le linebacker Ben Heeney a dû céder son poste au débutant Cory James. Un choix judicieux du coaching staff des Raiders, puisque le natif de Del Rio (Texas) est déjà le 3e plaqueur le plus prolifique parmi les rookies, avec 24 unités à son compteur.

3. Dak Prescott (QB) – Dallas Cowboys : 23/32, 245 yards, 2 touchdowns
Peyton Manning, Joe Montana, Dan Marino, John Elway, Terry Bradshaw. Aucune de ces légendes n’a pu accomplir ce que Dak Prescott a fait, pendant son premier mois en NFL : sur 131 passes lancées, il n’a toujours pas été intercepté. Ce record, également battu par Carson Wentz (102), était avant détenu par Warren Moon (72). Dans le sillage de son jeune quarterback, Dallas s’est imposé en Californie et réalise une entame de campagne presque parfaite (3-1).

4. Vonn Bell (S) – New Orleans Saints : 6 plaquages, 1 fumble forcé
Comme à Oakland, la Nouvelle-Orléans devait trouver des solutions pour colmater les brèches, après avoir concédé 1345 yards lors des 3 premiers matchs. Assez décevant depuis son arrivée en Louisiane, Jairus Byrd a rejoint le banc et, à sa place, Vonn Bell a fêté sa première titularisation en NFL. Le safety de 21 ans s’est montré à la hauteur de l’évènement, en provoquant une perte de balle de Melvin Gordon (Chargers) au cœur du come-back des Saints.

5. Jordan Howard (RB) – Chicago Bears : 23 courses, 111 yards + 3 réceptions, 21 yards
Jeremy Langford et Ka’Deem Carey freinés par des pépins physiques, les Bears ont donné les clés de leur jeu au sol à Jordan Howard. Affamé, le 150e choix de la dernière Draft a porté son équipe sur ses épaules et permis à Chicago de décrocher enfin un succès cette saison, à Detroit. Pour la première fois depuis Matt Forte, en septembre 2015, un running back de l’Illinois a cassé la barre des 100 yards à la course sur une rencontre. Il était temps !

PARTAGER