PARTAGER

Stanton_Cardinals

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 2h25
San Francisco 49ers (1-3) – Arizona Cardinals (1-3)

Les deux équipes ont vécu une semaine cauchemardesque. Il y a d’abord eu la défaite à domicile des Cardinals face aux Rams, un adversaire de division, pendant que, dans le Texas, les 49ers eux se faisaient dicter la leçon par Dak Prescott. Résultat, les deux équipes affichent un bilan de seulement une victoire pour déjà trois défaites. Si c’était plus ou moins attendu pour San Francisco, Arizona en revanche est vraiment en train de décevoir en ce début de saison.

Et comme cela ne suffisait pas, ces deux franchises ont des soucis avec la santé de leurs meilleurs joueurs. C’est simple, les 49ers ont peut-être perdu leur meilleur défenseur en la personne de NaVorro Bowman, désormais out pour la saison. En face, c’est la quarterback titulaire qui ne sera pas présent. Victime d’une commotion la semaine dernière, Carson Palmer est indisponible pour cette rencontre et laissera sa place à Drew Stanton pour mener l’attaque.

Gabbert en danger

Il est vrai que l’opposition entre Drew Stanton et Blaine Gabbert ne fait pas beaucoup rêver. Le 49er est certainement le pire lanceur titulaire de la ligue. Sa moyenne de yards par match (182) en est l’une des preuves marquantes. Il faut dire que l’ancien Jaguar n’est pas aidé par sa ligne offensive qui, elle aussi, fait partie des plus mauvaises de la NFL. Ce qui n’aide pas non plus Carlos Hyde et le jeu au sol.

D’autant plus que pour ce match, les 49ers vont affronter une défense qui a l’habitude de mettre la pression sur le quarterback. Même si le début de saison est poussif, certains joueurs sortent déjà du lot. Il y a d’abord Chandler Jones. Avec déjà quatre sacks et une note de 82.9, selon Pro Football Focus, l’ancien Patriot a déjà apporté un retour sur investissement. Ajoutez à cela Calais Campbell qui est lui aussi impressionnant en ce début de saison ainsi que la capacité à Bruce Arians et son staff de trouver de nouveaux moyens de blitzer et vous aurez compris pourquoi Gabbert ne devrait pas s’enflammer sur cette rencontre. On ne serait d’ailleurs pas surpris que Colin Kaepernick soit testé dans un futur très proche.

blaine-gabbert_111215

Des Cardinals cloués au sol

Le problème dans l’Arizona, c’est surtout l’attaque. Elle n’est plus aussi impressionnante que l’an dernier. David Johnson et Larry Fitzgerald évoluent toujours à un très haut niveau, mais cela ne suffit pas. Les autres cibles ne font plus de différence. Les Cardinals sont passés de (quasi) innarêtables à « moyens » dans les airs. Michael Floyd notamment semble en dedans avec seulement 12 réceptions en quatre matchs. Les deux Browns (John et Jaron) sont moins utilisés et JJ Nelson se bat contre une douleur à l’épaule.

L’attaque était poussive avec Palmer, pas sûr qu’avec Stanton ce soit beaucoup mieux. Ce n’est toutefois que les 49ers en face et même avec un quarterback remplaçant et à l’exerieur, les Cardinals se doivent de l’emporter  Car, avec déjà deux matchs de retard sur les Rams et les Seahawks en tête de la division (3-1), les derniers finalistes de la conférence NFC ne peuvent pas se permettre de perdre de nouveau, qui plus est contre un adversaire de la division. Il faut donc mettre le réveil.

Parier en ligne sur la NFL avec :
PARTAGER