PARTAGER

tom-brady-071016Imprévisible. C’est peut-être le mot qui décrit le mieux ce début de saison en NFL. Quand on pense avoir cerné une équipe, elle nous livre une performance à l’opposé de ce à quoi nous nous attendions. Et mises à part les Vikings, Broncos et Browns, toutes les équipes sont concernées. En tant que spectateur, cette particularité rend la saison 2016 encore plus excitante à suivre.

Cette semaine justement quatre équipes suivront les matchs à la télévision en profitant d’un week-end de repos. Les Jaguars, qui rentrent de Londres, les Seahawks, les Chiefs et les Saints. Trois équipes encore invaincues, trois matchs qui devraient valoir le détour, le retour de Tom Brady et deux duels de division : voici le programme de la semaine 5.

Les invaincus

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (1-3) – Philadelphia Eagles (3-0)

Certes, les Eagles sont toujours invaincus à la faveur d’une semaine de repos le week-end dernier, mais Philadelphie mérite sa place dans cette catégorie. L’attaque marche à plein pot. Avec son jeu, Carson Wentz a séduit tous les observateurs et ses stats ne peuvent que leur donner raison pour l’instant. Il a enregistré pour l’instant 769 yards pour 5 touchdowns et 0 interception en trois matchs. Ce qui fait de lui le quarterback le mieux noté selon Pro Football Focus après quatre semaines (90.5). Mais si on parle beaucoup de l’attaque, la défense à Philadelphie est aussi très en forme. Des joueurs comme Jordan Hicks, Fletcher Cox ou encore Brandon Graham ou Rodney McLeod portent cette escouade vers des performances dominantes. Et c’est certainement de ce côté du ballon que ce match va se jouer. La défense des Lions, handicapée par beaucoup de blessés, va avoir du mal à poser des problèmes aux Eagles. Pour l’emporter, il faudra donc enflammer la rencontre. Mais quand on sait que les Eagles avaient tenu les Steelers à seulement trois points en semaine 3, Matthew Stafford va avoir du travail.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (4-0) – Houston Texans (3-1)

Les Vikings continuent de tracer leurs routes dans la NFC au point de devenir l’un des principaux favoris de cette conférence. Dimanche, retour à domicile pour affronter des Texans qui, malgré un écart à New England, font un très bon début de saison. Mais cette semaine, Houston passe un véritable test. Notamment en attaque où Brock Osweiler va affronter l’une des meilleures défenses de la NFL. Une escouade qui en plus bénéficie du retour de Xavier Rhodes qui est la raison principale du match à seulement 23 yards d’Odell Beckham Jr. la semaine dernière. C’est la force de cette défense : le front seven est impressionnant avec des défensives linemen qui mettent la pression sur le quarterback et qui musèle le jeu au sol pendant que les défensives backs eux s’assurent de ne rien laisser au receveur. Mais le meilleur joueur de cette équipe est certainement être Mike Zimmer, l’entraîneur, car Minnesota est peut-être l’équipe la mieux coachée de la NFL. Seul bémol, la ligne offensive. Elle fait partie des pires de la ligue et pourrait poser des problèmes face à une équipe de Houston qui, même privée de J.J. Watt, a des atouts à faire valoir dans ce secteur.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (4-0) – Atlanta Falcons (3-1)

C’est peut-être le plus beau match de cette semaine. Les Falcons se déplacent dans le Colorado où quand la meilleure attaque actuelle de la NFL va se frotter à la meilleure défense de la ligue. Une opposition de style très forte qui devrait nous donner un match extrêmement indécis. Matt Ryan joue comme un MVP en ce moment. Il profite à fond de Julio Jones qui marche sur l’eau, mais c’est surtout sa vision et ses déplacements toujours très intelligents dans la poche semblent lui avoir permis de passer encore un niveau supérieur. Un niveau auquel il devra absolument évoluer contre Denver, car les Broncos n’ont pas ralenti la cadence depuis l’an dernier. Von Miller aussi joue à un niveau de MVP et derrière lui, c’est toute l’escouade qui est dominante. Deux duels seront à regarder particulièrement dimanche. D’abord celui entre Aqib Talib et Julio Jones. Les deux joueurs sortent d’une semaine extraordinaire (2 INTs pour Talib et 300 yards pour Jones). Le deuxième opposera Von Miller à Ryan Schraeder. Car quand on affronte Denver (ou Houston), le poste le plus important sur la ligne n’est pas le tackle gauche comme la plupart du temps, mais le tackle droit. Celui qui sera face à Von Miller. En l’occurrence Ryan Schraeder est l’un des meilleurs à son poste en NFL.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (3-1) – New York Jets (1-3)

Là aussi, ce sera une opposition de style entre une attaque qui a retrouvé Le’Veon Bell et qui semble (re)partie sur des bases énormes et une défense qui est toujours difficile à manoeuvrer. Même si le bilan des Jets est très moyen pour l’instant, il ne reflète pas le niveau de jeu correct en défense de New York. Et rien que pour l’affrontement de ces deux escouades, cette rencontre vaut le coup d’oeil. Après, si Ryan Fitzpatrick continue d’être une machine à interceptions (10 en 4 matchs), les Jets pourront défendre autant qu’ils voudront, la victoire sera probablement impossible.

le'veon_bell_23072016

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (3-1) – Cincinnati Bengals (2-2)

Indécise, cette rencontre promet d’être agréable. Pour Dallas, après des matchs face à New York, Washington, Chicago ou San Francisco, cet affrontement est un vrai test. Jouer Cincinnati, même à domicile, représente un beau défi pour cette équipe deuxième de la NFC Est derrière Philadelphie. Les Bengals eux sont troisièmes de leur division derrière les Ravens et les Steelers. Et au sein d’une AFC Nord toujours très relevée chaque défaite peu être fatale. Pour l’instant, la machine Cincinnati est en rodage comme le prouve son bilan, mais le dernier match a été bon pour les Bengals et ce déplacement à Dallas est à la portée de cette équipe.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Green Bay Packers (2-1) – New York Giants (2-2)

Ce sera le match en prime time de ce dimanche. Les Packers seront frais puisqu’ils sortent d’une semaine de repos alors que les Giants eux n’auront eux que cinq jours pour se préparer. Mais comme chaque semaine, on se demande quelle équipe des Packers sera sur le terrain. Celle capable de marcher sur ses adversaires et de dominer Detroit de la tête et des épaules en menant 31 à 2 ou bien celle qui s’est relâchée et qui a pris ensuite un 24-3 ? C’est à chaque fois la question que soulève un match de Green Bay et les Giants n’auront la réponse qu’au dernier moment. Pour eux, avec un bilan à l’équilibre, ce déplacement est dur, mais dans un bon jour l’attaque de New York n’a rien à envier à celle des Packers.

Le 12, tu rentres !

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-4) – New England Patriots (3-1)

Ça y est, les supporters de la Nouvelle-Angleterre peuvent se réjouir, leur quarterback titulaire est de retour. Après des intérimaires plus que corrects de Jimmy Garropolo et Jacoby Brisset, Tom Brady va reprendre les choses en mains. Si on avait dit à Bill Belichick que New England serait à trois victoires et seulement une défaite après le quatrième match sans son quarterback, il aurait probablement signé. C’est ce qui est arrivé, et en plus, le numéro 12 revient face à une des pires défenses de la ligue : Cleveland. Un bon moyen de se remettre dans le bain face à une équipe qui n’a toujours pas gagné un match. Attention tout de même, car la semaine dernière la défense des Patriots a eu beaucoup de mal au sol et du côté des Browns, Isaiah Crowell fait partie des satisfactions de ce début de saison. Concentré et appliqué, New England n’aura pas de souci, mais il ne faudra pas laisser cette équipe des Browns prendre de la confiance. Car si le talent fait défaut à cette équipe, l’envie et le courage sont à saluer depuis le début de saison.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Oakland Raiders (3-1) – San Diego Chargers (1-3)

Bien que les bilans ne le montrent pas, ces deux équipes ne sont pas si éloignées en terme de niveau de jeu. Il semblerait simplement que les Raiders sont meilleurs que les Chargers quand il s’agit de faire pencher la balance en leur faveur dans les moments (très) chauds d’un match. Le meilleur exemple est peut-être leur opposition respective face aux Saints. En semaine 1, Oakland avait battu New Orleans 35 à 34 alors que San Diego a chuté la semaine dernière face à cette même équipe sur un score de… 34-35. Ce n’est qu’une coïncidence, mais elle est symptomatique de ce qui peut se passer en NFL. La différence entre un bilan de 3-1 et un bilan de 1-3 est infime. En attendant, les Raiders ont toujours les Broncos, invaincus, dans leur viseur et une victoire à domicile est la moindre des choses pour rester au contact. On parie en tout cas que le match sera serré.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Carolina Panthers (1-3) – Tampa Bay Buccaneers (1-3)

Petite particularité cette semaine, il n’y aura que deux duels de division. Et il faudra en plus attendre le lundi soir pour pouvoir regarder celui-ci. Mais cet affrontement n’en reste pas moins intéressant entre les Panthers et les Buccaneers. Deux équipes en grands dangers avec un bilan d’une victoire pour trois défaites. Après quatre matchs, rien n’est encore définitif dans cette division dominée pour l’instant par les Falcons, mais il ne faudrait pas prendre trop de retard si ces franchises veulent jouer en post-saison. Des playoffs qui seraient le strict minimum pour Carolina qui se doit de défendre son titre de champion de la NFC. Pour cela, il ne faut plus faire de faux pas à domicile, encore moins face à un rival de division. Mais cette semaine, les Panthers risquent d’être privés de Cam Newton, sorti après une commotion la semaine dernière. C’est donc Derek Anderson qui mènera une attaque irrégulière cette année. À l’image de Kelvin Benjamin, aux abonnés absents depuis deux matchs (3 réceptions pour 39 yards).

Verner_Tampa Bay_Buccaneers

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (1-3) – Chicago Bears (1-3)

Pour la première fois de l’histoire de la NFL, une équipe ayant joué à Londres ne bénéficiera pas d’un week-end de repos la semaine suivante. Les Colts ont demandé à la NFL de ne pas avoir le « bye week » dès leur retour de l’Angleterre pour en profiter plus tard dans la saison. La bande à Andrew Luck accueille donc les Bears sept jours après avoir joué sur un autre continent. Une équipe de Chicago qui vient justement de gagner son premier match face à Detroit. Le changement de quarterback forcé de Chicago qui est passé de Jay Cutler à Brian Hoyer est-il la solution pour John Fox ? En tout cas, les Bears ont peut-être un coup à jouer chez des Colts fatigués qui n’y arrivent toujours pas. D’ailleurs, une nouvelle défaite ce week-end ferait beaucoup de mal à cette équipe et enterrerait encore un peu plus ses ambitions de playoffs.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (1-3) – Tennessee Titans (1-3)

Voilà un match qui sur le papier n’excite pas grand monde, à part peut-être les supporters des deux équipes. Pourtant, il est tout de même possible de mettre en lumière quelques éléments intéressants. Il y aura déjà ce duel entre la ligne défensive de Miami contre la ligne offensive des Titans. L’escouade du Tennessee fait partie des meilleures de la ligue, Pro Football Focus la classe même à la première place de son classement après quatre matchs. Sauf qu’en face, il y a certaines des rares satisfactions floridiennes : Ndamukong Suh ou encore Cameron Wake. Pour peu que Mario Williams soit dans un bon jour et leur duel face aux Taylor Lewan et autres Jack Conklin vaudra le détour. Pour le reste, les quarterbacks sont toujours d’énormes points d’interrogation dans leur équipe respective et avec eux les attaques restent de faible niveau malgré quelques joueurs de grand talent (DeMarco Murray, Jarvis Landry,…)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (3-1) – Washington Redskins (2-2)

Nous ne sommes qu’à la semaine 5, mais ce match représente déjà un moment charnière de la saison de Redskins. Avec un bilan de 2-2, Washington pourrait voir le positif pour la première fois de la saison. Un passage au-dessus des 50% extrêmement important quand on voit les cinq prochains matchs des joueurs de la capitale avec au programme Philadelphie, Detroit, Cincinnati, Minnesota et Green Bay (entrecoupé de la « bye week » en semaine 9). Un calendrier chargé qui oblige presque les Redskins a ramené quelque chose de Baltimore cette semaine. Le problème c’est que les Ravens ne perdent pas beaucoup ces derniers temps. Sans être époustouflants, ils gagnent plus souvent qu’ils ne perdent. Washington devra s’inspirer des Raiders qui ont été les premiers à faire tomber les hommes de John Harbaugh la semaine dernière.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (3-1) – Buffalo Bills (2-2)

La saison avait très mal commencé, on ne donnait pas cher de leur peau et finalement les Los Angeles Rams viennent d’enchaîner trois victoires consécutives et se sont placés en tête de la NFC Ouest. Surtout, ils viennent de battre les Seahawks et les Cardinals chez eux. Il va falloir maintenant continuer pour Jeff Fisher s’il veut viser les playoffs et surtout ne pas finir avec un bilan de 8 victoires pour 8 défaites. Mais cela passe par être impériaux dans leur nouvelle maison, à Los Angeles. Cette semaine, c’est Rex Ryan et son équipe de Buffalo qui arrive en pleine confiance en Californie. Les Bills viennent de battre coup sur coup les Cardinals et les Patriots. Ces deux franchises sont à peu près bâties sur les mêmes bases. Une grosse défense appuyée en attaque par un jeu au sol solide mené par une vraie star. Reste à savoir maintenant qui sera à même de mieux maitriser ce style de jeu dimanche. Attention quand même, car on a vu que les Rams étaient capables de gagner des matchs en marquant beaucoup de points comme contre Tampa Bay.

Jerry Hughes_Buffalo_Bills

 

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-4) – New England Patriots (3-1)
Detroit Lions (1-3) – Philadelphia Eagles (3-0)
Indianapolis Colts (1-3) – Chicago Bears (1-3)
Miami Dolphins (1-3) – Tennessee Titans (1-3)
Baltimore Ravens (3-1) – Washington Redskins (2-2)
Minnesota Vikings (4-0) – Houston Texans (3-1)
Pittsburgh Steelers (3-1) – New York Jets (1-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (4-0) – Atlanta Falcons (3-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (3-1) – Cincinnati Bengals (2-2)
Los Angeles Rams (3-1) – Buffalo Bills (2-2)
Oakland Raiders (3-1) – San Diego Chargers (1-3)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Green Bay Packers (2-1) – New York Giants (2-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Carolina Panthers (1-3) – Tampa Bay Buccaneers (1-3)

PARTAGER