PARTAGER

navy-houston-ncaa-091016

Le match de la semaine

Navy – Houston (6) : 46-40

Ils étaient les outsiders parfaits. Les Houston Cougars ne seront pas les premiers représentants du Group of Five à participer aux playoffs. Dans un duel palpitant de conférence AAC, les Texans ont subi la loi de Navy (46-40), et ont commis beaucoup d’erreurs relativement inhabituelles.

La partie commence pourtant sous de bons auspices pour les joueurs de Tom Herman. Après avoir poussé les Midshipmen à punter rapidement, Houston débloque son compteur point dès sa première série. Greg Ward Jr. (32/50, 359 yards, 3 TD, 2 INT) se connecte à trois reprises avec Steven Dunbar (112 yards, TD), pour une passe de 32 yards dans la end-zone.

Problème pour les visiteurs : cette équipe de Navy a du répondant. Elle ne manque pas de le montrer sur le coup de pied de réengagement. Dishan Romine remonte le ballon sur 85 yards pour permettre au coureur Chris High d’aller égaliser au sol (7-7). Les pensionnaires d’Anapolis, dans le Maryland, répliquent une nouvelle fois en fin de premier quart, quand le kicker Bennett Moehring fait aussi bien que son homologue Ty Cummings (10-10). Ce chassé-croisé durera d’ailleurs jusqu’à la pause, avec un score de 20-20 après 30 minutes de jeu.

C’est en deuxième mi-temps que Navy passera à la vitesse supérieure. Sans doute galvanisés par une interception de Josiah Powell en fin de deuxième quart, les Midshipmen mettent la pression en défense, et recouvrent rapidement un fumble dans la moitié de terrain adverse, pour marquer sur une réception de Darryl Bonner (27-20).

La défense remet ça sur le drive suivant. Josiah Powell, encore lui, intercepte Greg Ward Jr. plein centre, pour aller planter un pick-6 de 34 yards (34-20). Groggy, Houston recolle à sept points dans la foulée, mais fait face à un gros jeu au sol des locaux. Après six courses d’affilée, les joueurs de Ken Niumatalolo surprennent. Une passe longue distance de Will Worth (191 yards au total, 3 TD) pour Brandon Colon fait mouche, une nouvelle fois (41-27).

Houston cravache mais perd en lucidité. Malgré un touchdown de Dillon Birden à la course, les Cougars sont relégués à huit points, sur un extra-point manqué. Sur la série suivante, la défense texane provoque un turnover on downs. Mais un long snap trop haut pousse les visiteurs à concéder un safety. Contraints de rendre le ballon, ils encaisseront un field goal dans la foulée, pour annihiler définitivement leurs derniers espoirs.

Très belle surprise l’an passé, Navy confirme en 2016 que le départ de son quarterback Keenan Reynolds n’a pas gommé son potentiel. Battu la semaine passée, par Air Force, le programme militaire fait subir à Houston son premier revers de la saison, et enregistre, par la même, un troisième succès intra-AAC. De quoi viser une finale de conférence aux côtés de Memphis, Tulsa … et Houston, dont la chute au sein du top 25 devrait faire très mal.

Autres principaux résultats

Alabama (1) a évité le faux-pas, lors de son déplacement à Arkansas (16), 49-30. Sans surprise, la défense du Crimson Tide a encore été fantastique, avec deux touchdowns inscrits, sur un retour de fumble de Tim Williams et un retour d’interception de Minkah Fitzpatrick.

Sans impressionner, Ohio State (2) s’est montré solide pour terrasser Indiana, à Columbus. Succès 38-17, derrière les 137 yards au sol (et un touchdown) de J.T. Barrett.

Vendredi soir, Clemson (3) n’a fait qu’une bouchée de Boston College, dans le Massachusetts. Les coéquipiers de Deshaun Watson l’emportent 56-10 avec deux touchdowns à la réception pour le receveur Deon Cain.

Les têtes d’affiches ont d’ailleurs été sans pitié. Michigan (4) n’a laissé que 6 yards (!) d’attaque aérienne à Rutgers, pour exploser les Scarlet Knights, 78 à 0 à l’extérieur. Au lendemain de son convaincant succès contre Stanford, Washington (5) a encore plus plongé Oregon dans la crise, avec une victoire à Eugene, 70 à 21 !

Encore une fois, Tennessee (9) se sera battu jusqu’au bout, mais a fini par rendre les armes. Les Volunteers s’inclinent à Texas A&M (8), 45-38, le tout après une double-prolongation. Le quarterback des Aggies, Trevor Knight, a lui-même bouclé la rencontre sur une course d’un yard.

Coup de massue pour Miami (10) dans les dernières secondes du duel floridien. Malgré un touchdown à la réception de Stacy Coley, les Hurricanes s’inclinent 20-19 contre Florida State (23), à cause d’un extra-point bloqué par le defensive end DeMarcus Walker. Mark Richt concède du même coup sa première défaite à la tête du programme de Coral Gables.

L’état du Washington ne réussit décidément pas à Stanford (15). Le Cardinal a cette fois cédé à domicile, contre Washington State, 42 à 16. Malgré un 19e match de suite à plus de 100 yards au total, Christian McCaffrey a été inoffensif au sol, avec 35 yards dans ce secteur.

Charlie Strong a-t-il coaché son dernier match à la tête de Texas ? Même en ayant repris en main la défense des Longhorns, le head coach n’a pu éviter le naufrage des siens, et une défaite 45 à 40 lors du Red River Showdown, rivalité historique contre Oklahoma (20). Les Sooners enchaînent une deuxième victoire référence, après celle acquise à TCU la semaine passée. Le receveur Dede Westbrook a été énorme, avec 232 yards et 3 touchdowns captés.

L’une des belles opérations de la semaine est à mettre au crédit de Virginia Tech (25). Les Hokies ont confirmé leur progression constante, en laminant North Carolina (17), chez les Tar Heels, 34 à 3. Habituellement inspiré, le quarterback Mitch Trubisky a terminé la partie avec un affreux 13/33 au lancer.

Toujours pas de défaite pour Boise State (19). Les Broncos n’ont pas vraiment tremblé pour s’imposer à New Mexico, sur le score de 49 à 21.

Colorado (21) ne restera sans doute pas longtemps dans le top 25. Désarmés face au quarterback Sam Darnold (358 yards et 3 TD dans les airs), les Buffaloes tombent finalement, 21 à 17 contre USC.

Utah (24) repart du bon pied. Battu à California, la semaine passée, le programme mormon s’est défait d’Arizona, sur ses terres, 36 à 23. Irrégulier, le quarterback des Utes, Troy Williams, finit quand même avec trois touchdowns à son actif.

Fin de série pour Maryland. Jusque-là invaincus, les Terrapins ont été piétinés par Saquon Barkley et Penn State. Le running back des Nittany Lions termine la rencontre avec 202 yards et un touchdown au sol.

Le duel entre NC State et Notre Dame a finalement tourné en parodie de football, la faute à l’ouragan Matthew et à des conditions météo dantesques, à la limite du praticable. Les espoirs des Fighting Irish sont un peu plus tombés à l’eau, avec une défaite 10 à 3.

Grâce à un excellent départ, Auburn enchaîne sur le terrain de Mississippi State. Les 169 yards et 3 touchdowns au sol de Kamryn Pettway auront été précieux lors du succès des Tigers, 38 à 14.

Les choses ne s’arrangent pas pour UCLA. Battus par Arizona State, 23 à 20, les Bruins concèdent leur troisième défaite de la saison, leur deuxième dans la conférence Pac-12.

TCU s’est fait peur, mais s’impose de justesse à Kansas, 24 à 23. Les Horned Frogs pourront remercier le kicker adverse, auteur d’un 0/3 fatal dans les dernières minutes de la rencontre.

Pour la première fois cette saison, BYU n’a pas terminé un match sur un écart de trois points. Michigan State en a fait les frais, avec un succès des Cougars, à East Lansing, 31-14. Sur sa lancée, le coureur Jamaal Williams s’est régalé, avec 163 yards et 2 touchdowns au sol.

Pas de touchdown pour Anthony Mahoungou, mais une victoire précieuse pour Purdue, du côté d’Illinois. Les Boilermakers s’imposent 43-40 en prolongation, sur un field goal de J.D. Dellinger.

Les actions de la semaine

Où s’arrêtera Minkah Fitzpatrick ? Le cornerback s’est offert trois interceptions contre Arkansas pour sceller le succès de son équipe. La dernière accouche d’ailleurs d’un pick-6 de 100 yards. Avec les blocs qui vont avec …

Après Jourdan Lewis, l’une des plus belles interceptions de la saison. Elle est signée du safety d’Utah, Marcus Williams, non sans l’aide d’un receveur d’Arizona.

Autre réception spectaculaire : celle du receveur de Washington State, River Cracraft, pour confirmer la victoire des siens à Stanford (42-16).

Zoom sur : Keishawn Bierria

Un aimant à turnovers. Dans une défense de Washington qui ne cesse de monter en puissance, Keishawn Bierria est devenu l’une des pièces maîtresses de l’escouade. Jugez plutôt : le linebacker intérieur a enregistré, contre Oregon, son cinquième fumble recouvert en cinq matches, en faisant, sans surprise, le meilleur joueur de la saison dans cette catégorie. Mais Bierria ne se contente pas de ramasser les miettes. Joueur hyper physique, le défenseur est une machine à plaquage (12 contre Rutgers, en ouverture, en plus d’un fumble forcé) et s’est toujours révélé précieux sur les équipes spéciales. A la veille d’une draft NFL, qui fera la part belle aux linebackers, Bierria n’est pas vraiment le plus glamour des prospects, mais est certainement l’un des plus polyvalents. Son entente avec Azeem Victor, autre cadre du vestiaire des Huskies, ne devrait pas manquer de faire des étincelles dans la Pac-12 … voire en playoffs ?

keishawn-bierria-washington-091016

A ne manquer en semaine 7

Les deux premiers de l’AP Top 25 seront en danger la semaine prochaine. Alabama (1) entamera sa deuxième visite consécutive à haut risque, du côté de Tennessee (9). Pendant ce temps-là, Ohio State (2) se heurtera à la grosse défense de Wisconsin (11) sur les terres de Madison.
Le titre de division ACC Coastal sera en jeu, lors de la confrontation accrochée entre Miami (10) et North Carolina (17). La SEC proposera un autre duel de qualité, avec Ole Miss (14) en déplacement à Arkansas (16).
Enfin, West Virginia (22) tentera de rester invaincu, lors d’un passage périlleux par Texas Tech, et son attaque de feu.

PARTAGER

16 Commentaires

  1. très limite de maintenir le match ncstate vs Notre-Dame car c'était le déluge . Résultat 10 fumbles , des punts dévissés … Très très moche comme résultat et une défaite de plus au compteur 🙁

  2. Boise State va surement finir invaincu durant la saison. Quel est leur crédit tant les équipes de leur division sont faibles?
    Quel Bowl pour eux? Quand est ce qu'on va enfin les faire changer de division?
    C'est l'équipe la plus fun à regarder et ils ont un grand nombre de bons joueurs NFL. Mettez les dans la PAC12

    • Il faut s'y faire, les divisions ont avant tout une visée economique que sportive. Les faire rentrer dans la PAC12: pour remplacer qui? Etendre la division (donc un pactole a se partager non plus a 12 mais a 14)?

      Bon ou mauvais système, chacun son avis, mais on ne peut pas faire grand chose pour le changer

      Edit: le risque pour Boise State, c'est egalement de faire des saisons plus "anodines" (4 / 5 defaites) qui leur fermeraient les portes de certains Bowl et diminuerait son attractivité

    • Il y a eu cette année un appel à candidature pour intégrer la BIG12. Si je ne me trompe Boise ne s'est pas présenté, il faut croire qu'ils sont contents dans leur conférence actuelle.
      Niveau bowl si ils finissent avec le meilleur bilan hors grosses conférences, ils joueront le Peach bowl du 31/12 comme l'année passée.

      • Je suis au courant pour la Big12. Si Boise State n'a pas mis sa candidature, c'est surtout à cause de son programme omnisport qui ne rentre pas dans les standings demandé.
        Ils sont en train de développé des programmes de hautes facture en tennis, volley, soccer, golf et hockey qui pourront leur permettre de prétendre à rentrer dans une conférence plus élevé.
        Je trouve juste dommage tant cette équipe joue bien.

  3. le match de la semaine c'était tennessee texas a&m ! quel match ! avec une dramaturgie incroyable : les turnovers, les blessures, le fumble miraculeux dans la dernière minute du 4eme quart temps à 1 yard de la ligne sur une superbe défense qui permet sur le drive suivant à tennessee d'aller égaliser à 35 partout. Les aggies sont à 6-0 pour la première fois depuis plus de 20 ans et dans 2 semaines ils vont à Alabama ça va être bouillant.
    Autre point positif : auburn qui marche sur mississippi state en bouclant le match en 1 mi temps

    • On est d’accord c’était un superbe match ! Mais faut mettre un maximum de programmes à l’honneur. Sinon on ferait que des matches de la semaine avec Tennessee et byu… 🙂

    • Pas forcement le bon timing pour remettre en cause LSU, laissons le temps à Coach Orgeron de mettre des choses en place. Le potentiel est la et le match contre Missouri etait prometteur

  4. Au plus la saison avance, au plus je suis perplexe concernant les PO: Clemson devrait y etre, tout comme le vainqueur de la Big 10 (Michigan / Ohio) et le vainqueur de la SEC (TAM / Alabama)

    Mais qui pour le dernier spot?

    * Washington dans une PAC 12 decevante?
    * un représentant Big12? (Baylor avec une défense suspecte, WVU)
    * Un 2eme représentant des 3 premières conférences?

    • A mon avis Louisville si ils ne perdent plus de match d'ici la fin de saison. La défaite de Houston à Navy les empêcheraient d'y être surtout qu'ils risquent d'avoir une 2e défaite d'ici la fin de saison (rencontre Louisville), Washington en lachera un à l'extérieur, WVU c'est fort juste partout, il n'y a que Baylor que j'ai du mal à cerner. Mais ils doivent encore jouer Oklahoma et en BIG12 tout est possible.

      • Je serais vraiment tres decu de voir Louisville participer aux PO. Ils ont ete tres convaincant, mais le système de la conférence fait qu'une finale entre les 2 divisions est organisée. Comment justifier dans ce cas la presence d'une equipe non finaliste de sa conférence au détriment d'une autre vainqueur (PAC 12 / BIG 12)?

        Je te rejoins pour Washington, je ne les vois pas réaliser le perfect

        Concernant la BIG 12, la défaite de Houston est contrastée: d'un côté, elle libère potentiellement une place en PO, de l'autre elle donne un coup à la crédibilité des Sooners cette année.
        WVU, je ne me suis pas fait d'avis a leur sujet, et encore une fois, je te rejoins sur Baylor, c'est flou. L'attaque a l'air complete, meme sans leur receveur n°1, par contre la défense… Le potentiel est là, mais c'est bien trop inconstant

        Pour moi, priorité à l'equipe qui sortira sans faute de la Pac / BIG 12. Malgré tout, le niveau risque d'etre bien en deca des 3 autres prétendants

    • N'importe quelle équipe issue d'un P5 et invaincue a sa place imo.
      Si Washington termine la saison sans défaite ils y seront.
      A mon avis ça donnera
      – Alabama
      – Clemson
      – Ohio State / Michigan
      – Washington

      Avec comme programmes laissés sur le bord de la route
      – Louisville (et sa seule défaite)
      – Ohio State / Michigan
      – Le vainqueur de la Big 12
      – Houston

LAISSER UN COMMENTAIRE