PARTAGER

adam_gase_150216Ryan Tannehill a passé une mauvaise après-midi dimanche face aux Titans. Sacké six fois, touché sept fois par les défenseurs adverses, il n’a pas vraiment pu animer son escouade offensive. Pour le coach Adam Gase, il y a un responsable. Ou plutôt, cinq responsables.

« Quand on a 18 dropbacks et qu’il (Tannehill) se fait toucher ou sacker neuf fois et quand il réussit une passe, il a un gars en pleine figure, » a regretté Gase dans les colonnes du Miami Herald. « Je dois lui en vouloir ? Je vois plus loin. J’appelle les jeux et je sais à quoi ça doit ressembler, ce n’est pas à ce que j’ai vu et ce qui se passe autour de lui… C’est facile de critiquer le quarterback parce qu’on voit les passes réussies ou non, les interceptions. Mais quand vous reculez un peu et que vous vous faites sacker, il n’y a pas grand chose à faire. »

La ligne offensive des Dolphins a souvent été pointée du doigt. Pour leur défense, deux titulaires étaient absents dimanches : le tackle gauche Branden Albert et le guard gauche Laremy Tunsil. Adam Gase assure qu’avec une bonne protection, Tannehill serait bien plus performant. Difficile d’évaluer ses résultats pour l’instant.

PARTAGER