PARTAGER

cordarrelle-patterson-nfl-houston-texans-minnesota-vikings-09-10-2016-copieLe mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Seule franchise encore invaincue, les Vikings s’emparent du trône. Les Broncos sont éjectés du podium, tandis que leurs bourreaux du week-end rôdent au pied d’une troisième marche occupée par les Patriots de Monsieur Tom Brady. Les Cowboys confortent leur place dans le Top 10. Les Raiders le réintègrent au forceps. Les Eagles signent le gadin de la semaine.

Les Bills poursuivent leur folle remontée. À l’inverse des Rams. Les Cardinals, eux, respirent enfin. À l’inversent de Panthers qui continuent de creuser leur tombe. Au milieu de tout ça, se dessine un ventre mou qui peine à enchaîner les résultats positifs.

Derrière ce beau monde un wagon tête en queue duquel on retrouve des Browns toujours sevrés de victoire. 49ers et Dolphins continuent de se débattre tant bien que mal dans la médiocrité. Kaep time ! À Miami, les fans scandent le nom de Matt Moore. Ambiance. Les Chargers semblent maraboutés. Quant aux Titans, ils montrent une énième fois qu’ils sont capables du meilleur comme du pire.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

ÉquipeBilan Classement+/-Commentaire
5-01+1Pas de QB #1, pas de RB #1, pas de WR #1, une Oline sans expérience. No problemo.
4-12+1Big Ben > La Grosse Bertha.
4-13+4Reprise en douceur pour Tom.
4-14+4Vic Beastley.
3-15-1Un week-end bien au chaud dans leur nid.
3-16-Ils commencent toujours bien et fort, mais n'arrivent pas à maintenir la cadence.
4-17-6Les quatre fers en l'air.
4-18+1130 yards minimum, Ezekiel Elliott a trouvé son rythme.
3-19-6Carson Wentz a choisi le pire moment pour lancer la première interception de sa jeune carrière.
4-110+2Aucune équipe n'a concédé plus de yards qu'eux. Pourtant, ils sont 4-1.
3-211+63 victoires. 178 yards au sol par match. Le départ de Greg Roman a fait du bien.
2-312-2Bengals de bois.
2-313+7Ils ont bien préparé leurs retrouvailles avec Todd Bowles.
2-214+2Le repos du guerrier pour les Chiefs cette semaine.
3-215-41/13 sur les 3e essais. Ça frise le ridicule.
3-216-32,7 yards par course. Todd Gurley avance toujours au ralenti.
3-217+1Trois succès d'affilée, mais toujours rien de convaincant.
3-218-3C'est tout de suite plus dur face à de vraies équipes de football.
2-319-OBJ s'est réconciliés avec les filets, mais ça n'a pas suffi.
1-420-6La dernière fois qu'une équipe a disputé le Super Bowl et débuté par un 1-4, c'était en 2004. Et c'était déjà les Panthers.
2-321+7Les rois du suspense ont encore frappé.
2-322+2Roberto Aguayo-yo.
1-323-2Direction Chicago pour tenter d'enchaîner.
2-324-2Andrew Luck va encore finir la saison à l'hosto.
2-325+1Du beau travail d'équipe.
1-326-3Une semaine de méditation paisible avant d'accueillir des Panthers plus vulnérables que jamais.
1-427-2Mayday, mayday.
1-428-1Ils ne tiennent jamais jusqu'à la fin. Pires que des iPhones 6.
1-429+1Un bon Brian Hoyer et un grand Jordan Howard n'ont pas suffi.
1-430-16 sacks. Il faut sauver le soldat Ryan.
1-431-1En fait si, ils sont vraiment mauvais.
0-532-Trois QBs en un seul match. Only the Browns.
PARTAGER