PARTAGER

cardinals_jets_18102016

Arizona Cardinals (3-3) – New York Jets (1-5) : 28-3

Ça y est, les Jets ont touché le fond. Avec seulement 230 yards, 11 first downs et trois malheureux points inscrits en attaque, New York a pris une leçon face à une équipe d’Arizona qui a passé une soirée bien tranquille devant son public.

Portés par un David Johnson à nouveau très bon (22 courses, 111 YDS, 3 TD + 3 REC, 27 YDS), les Cardinals remportent leur deuxième victoire consécutive et confirment ainsi leur retour en forme après un début de saison ratée, même si le faible niveau de leurs deux derniers adversaires y est également pour beaucoup.

Arizona prend les commandes rapidement

Incapables d’inscrire le moindre point dans un premier quart-temps depuis le début de la saison, les Cardinals commencent idéalement la rencontre puisqu’ils ouvrent le score sur leur second drive du match grâce à une très belle course de 58 yards signée David Johnson (7-0). Derrière, on assiste à une succession de punts avec quatre coups de pied de dégagement consécutifs.

Dans les premières minutes du second quart-temps, les Jets réalisent leur premier big play du match par l’intermédiaire du receveur Brandon Marshall (3 REC, 70 YDS), qui réalise une réception de 36 yards face à Patrick Peterson. Arrivé dans la zone rouge adverse, New York est cependant incapable d’enchaîner et est contraint de tirer un field goal (7-3).

Sur la série suivante, Arizona se montre inspiré en attaque avec notamment le receveur J.J. Nelson qui se met en valeur à travers une réception de 11 yards et une course de 14 yards. Les Cardinals profitent ensuite d’une pass interference douteuse et de deux réceptions de Larry Fitzgerald (6 REC, 49 YDS) pour se retrouver à quatre yards de la end zone. Trois jeux plus tard, David Johnson inscrit son second touchdown du match (14-3). Il reste alors un peu plus de six minutes à jouer en première période, mais il ne se passe plus grand chose mis à part des pénalités (13 durant la première mi-temps !), des punts et cette très belle action de Brandon Marshall :

Les Jets complètement dépassés

Au retour des vestiaires, les Jets essayent de mettre en place leur jeu de course, discret lors des deux premiers quart-temps. Stratégie perdante, puisque New York est incapable de gagner le moindre first down. En face par contre, ça tourne plutôt bien grâce à un bon jeu au sol ainsi qu’un Carson Palmer (23/34, 213 YDS, 1 TD) relativement propre, lui qui n’est pas du tout inquiété par la ligne défensive adverse (aucun sack pour New York dans ce match). Et après 13 jeux pour 66 yards, David Johnson enfonce les Jets avec un nouveau touchdown sur une course de deux yards (21-3).

Dans l’obligation de réagir, New York répond avec un drive solide où l’attaque enchaîne quatre first downs. Les Jets parviennent même à atteindre la zone rouge adverse sur une réception de 13 yards de Quincy Enunwa (3 REC, 42 YDS). Malheureusement pour eux, Ryan Fitzpatrick (16/31, 174 YDS, 1 INT) envoie une vilaine interception sur le jeu suivant, qui condamne quasiment les siens.

Au cours du dernier quart-temps, les Cardinals ne jouent pas de manière conservatrice malgré leur confortable avance au score. En effet, Arizona accumule les jeux de passe et Palmer trouve sans difficulté ses receveurs, en particulier John Brown (5 REC, 54 YDS) qui capte quatre ballons pour 47 yards lors de ce drive. Ce dernier se termine ensuite par le premier touchdown aérien du match, sur un lancer de neuf yards de Palmer vers Michael Floyd (28-3).

Avec un peu moins de neuf minutes à jouer dans cette partie, le reste de la rencontre est bien évidemment anecdotique. Seul intérêt de la fin de match, revoir Geno Smith (4/6, 31 YDS, 1 INT) sur un terrain de football, lui qui remplace Fitzpatrick pour terminer la partie. Le quarterback numéro deux des Jets ne fait cependant pas beaucoup mieux que le titulaire habituel puisqu’il se fait intercepter par Tyrann Mathieu dès sa sixième tentative. Arizona n’a ensuite plus qu’à écouler le chronomètre et garder le score.

PARTAGER