PARTAGER

greg-olsen-panthers-vs-saints-16-10-2016Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Les Vikings affutent leur armes peinards sur leur trône pendant que leurs rivaux de la NFC s’entredéchirent. Les grands gagnants : les Seahawks à l’arraché et les Cowboys tout en maîtrise. Les Pats déroulent et sont a l’affût du moindre faux pas des hommes du Nord pour les déposséder de leur bien. Les Steelers signent le gros raté de la semaine et dégringolent. Même punition pour des Broncos méconnaissables.

Derrière, les Redskins enchaînent avec la manière, les Cardinals profitent d’un calendrier favorable pour remonter, tandis que les Chiefs continuent de jouer au yo-yo. Les Raiders se plantent et ratent l’occasion de faire un gros coup dans leur division. Côté Philly, c’est le retour sur terre. Les Bengals continuent de décevoir. Les Lions sont toujours aussi imprévisibles.

À l’inverse de Browns accrochés à leur dernière place comme des moules à leur poteau. Les 49ers aussi sont bien au fond. Comme des Bears combatifs à défaut d’être brillants. Les Saints, Chargers et Dolphins s’offrent des succès de prestige et respirent un peu. L’exact opposé de Panthers à l’agonie. La chance a fui les Colts cette fois-ci.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

ÉquipeBilan Classement+/-Commentaire
5-01+1Ils affutent leurs armes pour la prochaine bataille.
5-12+1Good all Pats are back.
4-13+2Enfin un succès face à un adversaire digne de ce nom.
5-14+4Romo est de retour de blessure, la tuile...
4-25-1La DPI non signalée hante encore les nuits de Dan Quinn.
4-26+5La dernière fois qu'on a vu LeSean McCoy aussi déchaîné, c'était dans une boîte de nuit.
4-27-4Personne ne pouvait raisonnablement prévoir ça.
3-28-2Celle-ci par contre, on l'avait un peu vue venir.
4-29-612 mouchoirs jaunes, 103 yards. Plombés par leur indiscipline.
3-210+4Victoire. Défaite. Victoire. Défaite. Victoire.
3-311+2833 yards au total. David Johnson, le meilleur coureur de la ligue ?
4-212+5Ils tiennent enfin leur match référence.
4-213-3406 yards dans le nez. La défense la plus perméable de la ligue a encore frappé.
4-214+1Larguez les Lamar !
3-315+4OBJ a repris plaisir à jouer visiblement.
3-216-7On y aura cru un mois.
3-317+4Les rois de la jungle sont passés maîtres dans l'art du suspense.
2-418-6Ils sont incapables de battre des équipes avec des bilans positifs. Heureusement, les Browns sont les prochains sur la liste.
3-319-3Les Rams à 0.500. Retour à la normale.
3-320-1Ça monte, ça monte... Et ça redescend !
2-321+5Avec un Drew Brees en God-mode, tout est possible.
2-422+6C'est le genre de succès qui recharge les batteries.
2-323-1Ils préparent leur abordage du Levi's Stadium.
2-324-1On ne retiendra que la victoire.
3-325-Après "Le Clash des Titans", les Titans sont passés à un cheveu d'un nouveau drame.
2-426+4De l'obscurité, Jay a jailli.
1-527-72016 Flop of the Year.
2-428-4Les Colts se sont enrayés.
1-529-29 points de moyenne sur les 4 derniers matchs. Le vide sidéral.
1-530-1Les Bears, ce modèle d'inefficacité.
1-531-Même pas Kaep de faire mieux que Blaine Gabbert.
0-632-So close ! So far... So Browns.
PARTAGER