PARTAGER

a-j-grenn-bengals-23102016Cincinnati Bengals (3-4) – Cleveland Browns (0-7) : 31-17

Considérés comme des valeurs sûres en saison régulière, les Bengals sont à la peine en ce début de saison 2016. Sur leur route cette semaine, Cleveland, dernière équipe sans victoire cette saison. Si les Browns jouent de malchance avec un nouveau quarterback blessé en la personne de Cody Kessler, Cleveland s’est battu jusqu’au bout en jouant sur sa force cette année, le jeu au sol. Insuffisant néanmoins face à des Bengals qui s’offrent un répit après deux défaites de suite.

Ce sont les Bengals qui frappent les premiers, en s’appuyant sur leur jeu au sol. Jeremy Hill (9 courses, 168 yards, TD) positionne parfaitement son coéquipier Giovanni Bernard (17 courses, 80 yards, TD) pour le premier touchdown du match (7-0). Les Browns passent aussi par leurs coureurs. Après un field goal, c’est Isaiah Crowell (12 courses, 63 yards, TD) qui trouve la end-zone (7-10).

C’est le moment que choisi Andy Dalton (19/28, 308 yards, 2 TD) pour se montrer. Un premier touchdown à 4 minutes de la mi-temps pour Brandon LaFell (4 réceptions, 83 yards, TD), suivi à la toute fin du 2e quart temps d’une magnifique Hail Mary de 48 yards pour A.J. Green (8 réceptions, 169 yards, TD) qui attrape le ballon d’une seule main (21-10). Cincinnati rentre aux vestiaires avec une confortable avance à gérer.

A.J. Green et Andy Dalton marchent sur les Browns

Les Browns héritent du ballon au début du 3e quart temps, avec une nouvelle tête au poste de quarterback, Kevin Hogan. Le rookie en provenance de Stanford remplace Cody Kessler, qui a subit une commotion cérébrale de la part de Carlos Dunlap. Déjà entré en jeu avant la blessure de Kessler pour 3 courses et 38 yards, Hogan (12/24, 102 yards, 2 INT ; 7 courses, 104 yards, TD) montre une nouvelle fois ses qualités athlétiques sur une course de 28 yards où il casse 5 plaquages de la défense des Bengals jusqu’au touchdown (21-17).

6e quarterback rentré en jeu cette saison pour Cleveland, Hogan permet aux Browns de réduire l’écart à 4 points. Bouffée d’air de courte durée puisque moins d’une minute plus tard, Jeremy Hill perce la défense des Browns sur 74 yards pour un nouveau touchdown des Bengals (28-17).

Les Bengals continuent de contrôler en attaque face à leur ancien coordinateur offensif, et coach des Browns cette année, Hue Jackson. Dalton trouve encore Green pour un gros gain de 48 yards, et place Mike Nugent pour ajouter 3 nouveaux points sur un field goal de 38 yards (31-17). Les Browns retrouvent le ballon, et Hogan a l’occasion de prouver qu’il n’est pas qu’un coureur. Malheureusement, il se fait intercepter directement par Shawn Williams. Sur le retour, le safety perd à son tour la possession sur un fumble, mais les Browns n’arrivent pas à en profiter.

Le dernier quart temps offre un terne spectacle aux spectateurs du Paul Brown Stadium. Jeremy Hill sort après 1 minute pour une blessure au bras gauche, pendant que les Browns n’avancent plus. Avec 2 minutes à jouer, Kevin Hogan n’a pas d’autre choix que de mener Cleveland au touchdown pour espérer un miracle. Malheureusement il se fait intercepter par Vincent Rey, le match est terminé.

Les Cleveland Browns s’enfoncent dans la crise avec une 7e défaite cette saison en autant de match, tandis que les Bengals semblent avoir trouver une bonne formule en attaque. Une alternance de bonne passe de Dalton, le plus souvent vers A.J. Green, et du jeu au sol avec Giovanni Bernard et Jeremy Hill. La blessure du second en fin de match pourrait être très préjudiciable si elle s’avère grave, alors que les Bengals n’ont que très peu de marge s’ils veulent jouer en playoffs.

 

 

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE