PARTAGER

New York Jets quarterback Geno Smith (7) is sacked by Baltimore Ravens linebacker Matt Judon (91) during the second quarter of an NFL football game, Sunday, Oct. 23, 2016, in East Rutherford, N.J. (AP Photo/Bill Kostroun)

New York Jets (2-4) – Baltimore Ravens (3-4) : 24-16

Baltimore s’enfonce dans la crise. Après une bonne première mi-temps, Joe Flacco (25/44, 248 yds, 2 INTs, 2 courses, -4 yds) a montré son plus mauvais visage en passant totalement à côté du second acte, pas aidé par un jeu au sol inexistant (6 yards à peine). Efficaces, les Jets n’ont pas laissé passer leur chance, malgré la blessure de Geno Smith (4/8, 95 yds, 1 TD, 1 course, 7 yds) dans le deuxième quart-temps. Monté au jeu, Ryan Fitzpatrick (9/14, 120 yds, 1 TD) a été propre alors que Matt Forte (30 courses, 101 yds, 1 TD, 4 réceptions, 54 yds) a réalisé une prestation de tout premier ordre !

Les Jets entament mal le match. Le snap est trop haut sur leur premier punt et Lac Edwards ne parvient pas à récupérer la balle. Chris Moore (2 réceptions, 11 yds) n’en demandait pas tant pour recouvrir le ballon dans la end-zone, inscrivant ainsi son premier touchdown en carrière, et permettre à Baltimore de frapper en premier (0-7). C’est ensuite Justin Tucker (3/3 FG, 1/1 PAT) qui enfonce le clou avec un field goal de 50 yards (0-10). Mais les Jets vont réagir, en dépit de la blessure de Nick Mangold, avec une superbe réception de 69 yards de Quincy Enunwa (2 réceptions, 73 yds, 1 TD) pour réduire la marque (7-10). New York met fin à près de 106 minutes sans touchdown offensif.

En début de deuxième quart-temps, Justin Tucker rentre son deuxième field goal (7-13). Mais surtout, Geno Smith se blesse au genou gauche sur un sack de Matt Judon et doit céder sa place à Ryan Fitzpatrick. Dès son premier drive, il réussit toutes ses passes et lance un touchdown de 13 yards pour Matt Forte, permettant aux locaux de mener au score pour la première fois (14-13) ! Mais les Ravens réagissent immédiatement avec un field goal de 44 yards de Justin Tucker juste avant la mi-temps (14-16).

Un seul first down pour Baltimore en deuxième mi-temps

Geno Smith est contraint à passer la deuxième mi-temps sur la touche, dépité. Pour Baltimore, c’est le début du cauchemar. Joe Flacco se fait intercepter par Buster Skrine et les Jets reprennent la possession à trois yards de la end-zone. Mais ils doivent se contenter d’un field goal, notamment à cause d’un delay of game (17-16). De quoi permettre à Joe Flacco de se racheter ? Pas du tout ! Il se fait à nouveau intercepter, par Marcus Gilchrist cette fois. New York se fait une grosse frayeur avec un fumble perdu de Matt Forte aux portes de la terre promise. Baltimore récupère la balle mais la perd immédiatement et New York ne laisse plus passer sa chance avec un touchdown au sol de Matt Forte (24-16).

Les défenses prennent le pas sur les attaques et les punts s’enchaînent. Mais à trois minutes de la fin, Nick Folk (1/2 FG, 3/3 PAT) loupe son field goal, bloqué par Baltimore. Le drive de la dernière chance commence pour les corbeaux, mais il n’aboutit pas. Les Ravens perdent leur quatrième match d’affilée, ce qui n’était plus arrivé depuis 2007, alors que les Jets renouent enfin avec la victoire.

PARTAGER

4 Commentaires

  1. Mon dieu que c'était laid encore… le wagon de blessés n'a pas aidé, ni la DPI oublié dans la end zone sur Wallace, ni le fumble recouvert/fumble perdu de Jernigan *facepalm* (ça et la cagade de Mosley contre Wash' ça commence à faire beaucoup) mais bordel les Ravens sont nul, la bye week tombe au bon moment en espérant qu'on récupère des blessés en bon état après celle ci car si on ça va être encore une longue saison…

  2. Ouf..
    Enfin on gagne, merci la défense.
    Geno pas de chance, il était plutôt bien parti.
    Fitz a fait le strict minimum, sans erreur cette fois-ci, on sent que le banc lui a fait du bien.
    Allez maintenant on démarre notre saison !

  3. Mon Dieu l'impression laissee par les 2 attaques. J'ai mal a mon football. Tres peu d'inspiration dans les airs. 1 receveur de talent de chaque cote. Les Jets ont bien gere au sol et puis c'est tout.
    Heureusement, de belles courses et de tres belles defenses qui font bien plaisir.

    Les Ravens, ca sent la saison longue quand meme. Des gros nounours qui font le taf en defense, notamment Jemigan le DE qui parait chaud sur ce match. Mais zero jeu au sol et un corps de receveur pas fou, c'est tout de suite complique. Quand le meilleur et surtout plus regulier joueur de l'effectif actuel, c'est ton kicker (toujours excellent ceci dit), c'est tendu.

    Les Jets c'est quasi mort aussi vu leur bilan, mais c'etait clairement moins degueulasse que ces dernieres semaines. Et autant y aller avec les nouveaux QB.

    Ma femme a surtout retenu que New York a gagne, qu'il faisait beau et pas encore trop froid, que les choregraphies des pom-pom girls sont pas geniales et consistent surtout a remuer son boule et ses boobs, et enfin que l'eau a 5 dollars c'est cher, mais que les gamins avec leurs maillots trop grands etaient chous. Meilleur resume d'un match des Jets entendu depuis longtemps. Va falloir que je l'emmene plus souvent. 🙂

    • J'avais trouvé aussi les consommations assez chères il y a 3 ans. Je vois que ça ne s'est pas amélioré. Bien que je pense que c'est surtout l'eau qui a un prix bien supérieur au nôtre. Pas seulement dans les stades.
      Pour le match, c'est vraiment compliqué à débriefer. J'étais persuadé que les Jets allaient l'emporter vu l'opposition. Par contre quand j'ai lu que Wilkerson était inactif, Henderson out et puis que Mangold se blesse, Bruce Carter également et ensuite Geno Smith (qui était bien dans le match) qui se foire le genoux, je me suis dis que c'était vraiment trop pour un match.
      Après l'erreur galactique du punter je pensais qu'on était parti pour une longue soirée.
      Mais après ce TD providentiel des Ravens, il faut reconnaître qu'on a été plutôt convaincant.
      Je ne sais pas ce qui s'est passé à la mi temps mais on a TOUT bloqué par après. Combien de yards les Ravens en deuxième mi-temps ?

      A revoir contre meilleure opposition mais il y a eu du positif.

LAISSER UN COMMENTAIRE