PARTAGER

steelers_patriots_24102016

Pittsburgh Steelers (4-3) – New England Patriots (6-1) : 16-27

Privés de Ben Roethlisberger, les Steelers avaient la lourde tâche d’affronter New England, peut-être la meilleure équipe de la NFL depuis le retour de Tom Brady. Et sans surprise, Pittsburgh n’a pas réussi à créer l’exploit face à des Patriots sérieux et appliqués.

Le quarterback Landry Jones a pourtant réalisé une prestation relativement correcte (29/47, 281 YDS, 1 TD, 1 INT), mais l’attaque menée par Brady (19/26, 222 YDS, 2 TD) et LeGarrette Blount (24 courses, 127 YDS, 2 TD) était bien trop efficace pour qu’il puisse suivre le rythme.

New England prend les commandes

Lors du début de match, les Steelers provoquent une perte de balle des Patriots sur le premier jeu de ces derniers. En effet, suite à une passe de 12 yards de Tom Brady, Chris Hogan lâche le ballon sur un plaquage appuyé de Jarvis Jones. Mais derrière, Pittsburgh n’en profite pas puisque Landry Jones se fait intercepter par Malcolm Butler dans la end zone.

Sur le drive suivant, LeGarrette Blount fait bien avancer le ballon tandis que Brady se connecte à plusieurs reprises avec Julian Edelman (9 REC, 60 YDS, 1 fumble perdu). Arrivés dans la zone rouge adverse, les Patriots ouvrent le score grâce à un touchdown du running back James White sur une réception de 19 yards (0-7).

Derrière, les Steelers n’arrivent pas à convertir le moindre first down et sont donc contraints de punter rapidement. En face par contre, ça déroule avec un Tom Brady toujours aussi précis et un jeu au sol qui continue d’être performant. Au final, New England réalise un drive de 11 jeux et 84 yards, conclu par un touchdown de Blount sur une course de trois yards (0-14).

Le réveil de Pittsburgh

Malmenés devant leur public, les hommes de Mike Tomlin réagissent lors de la prochaine série. En effet, durant cette dernière, Jones trouve Antonio Brown (7 REC, 106 YDS) pour un gain de 51 yards, avant de se connecter avec Darrius Heyward-Bey (3 REC, 30 YDS, 1 TD) dans la end zone, qui réduit le score sur une belle réception de 14 yards (7-14).

Complètement relancés, les Steelers enchaînent en stoppant d’abord l’attaque de New England, puis en atteignant la zone rouge adverse grâce au jeu au sol de Le’Veon Bell (21 courses, 81 YDS + 10 REC, 68 YDS). Malheureusement pour eux, ils ratent l’occasion de réduire le score puisque le kicker Chris Boswell manque son field goal.

Il reste alors un peu moins de cinq minutes à jouer en première période. Maladroits, les Patriots sont incapables d’atteindre le camp adverse et sont donc obligés de punter. A nouveau en possession du ballon, Landry Jones s’appuie beaucoup sur Le’Veon Bell qui est très précieux dans le jeu aérien. Grâce à plusieurs réceptions du running back et une autre de 10 yards du tight end Jesse James, Pittsburgh se retrouve sur la ligne des 14 yards de New England à quelques secondes de la mi-temps, et recolle un peu à la marque grâce à un field goal (10-14).

Les deux équipes se rendent coup pour coup

Au retour des vestiaires, New England est à nouveau dans le dur offensivement. En effet, Tom Brady est sous pression et les pénalités offensives se multiplient. Du côté des Steelers en revanche, ça tourne plutôt bien grâce à un Le’Veon Bell qui continue de faire mal aux Patriots. Cependant, Pittsburgh est stoppé près de la zone rouge adverse et doit donc se contenter de trois points supplémentaires (13-14).

Obligé de punter lors de leurs trois derniers drives, les hommes de Bill Belichick retrouvent alors leur rythme offensif. D’abord, c’est LeGarrette Blount qui remet les siens en route sur une très belle course de 25 yards. Ensuite, Tom Brady trouve enfin son tight end Rob Gronkoswki (4 REC, 93 YDS, 1 TD), qui inscrit un touchdown de 36 yards alors qu’il était très peu en vue depuis le début du match (13-20, suite à une transformation ratée de Stephen Gostkowski).

Malgré ce coup d’arrêt, Pittsburgh parvient à repartir de l’avant dès la série suivante. En effet, lors de celle-ci, Landry Jones trouve notamment Cobi Hamilton (3 REC, 36 YDS) à deux reprises pour un gain total de 32 yards. Malheureusement pour les Steelers, ils n’arrivent toujours pas à conclure leur drive et doivent à nouveau se limiter à un field goal (16-20).

Les Patriots se détachent

Au début du quatrième quart-temps, la connexion Brady – Gronkowski fait des dégâts dans la défense de Pittsburgh avec une passe de 37 yards qui permet à New England de se retrouver tout près de la end zone des Steelers. Un jeu plus tard, LeGarrette Blount donne une avance plus confortable à son équipe à travers un touchdown de cinq yards (16-27).

Dans une situation compliquée, Pittsburgh ne parvient pas à renverser la vapeur, et ce malgré un cadeau de Julian Edelman qui réalise un fumble sur un retour de punt. Du coup, la fin de match est plutôt tranquille pour New England, qui n’a plus qu’à faire tourner le chronomètre en enchaînant les courses.

PARTAGER

18 Commentaires

  1. Victoire.
    Un match un peu à l'image du match de la semaine derniere.
    Avec une 1ere mi temps vraiment vilaine. des ajustements faits par les coaches à la pause et un 3e quart où on se met à l'abrit.
    Brady a pas fait de folie, peu de lancers risqués, bcp de slot pour Edelman. Blount gros match de sa part aussi.

    Mais toujours les mêmes problemes. Notamment defensifs. trop d'oublis importants sur certaintes situations clés, Gostkowski tres inquietant ( je ne sais pas cb de temps Bill va le laisser ds cette situation mais ca va devenir compliqué ), pass rush inexistant. Jones a lancé dans un fauteuil. des drops immondes sur 3e tentatives.
    Bref c'etait pas folichon.

    Et puis pur finir sur une note positive, encore un match de tres bonne facture de la part de Malcolm Butler, il fait une superbe saison pour le moment.

    Victoire chez les Steelers, on va pas faire la fine bouche, c'est une bonne opération, y'a pas eu de blessés, on est à 6/1.
    Prochain match chez les Bills dimanche, pour la revanche.

    Go Pats

    • Que faire avec Gost ? Le remplacer, mais par qui ? C'est loin d'être le seul kicker en difficulté sur la NFL.

      Un autre qui est pas en grande forme, c'est Edelman. Il a fait plus de 90yds mais son fumble et son horrible drop en 3ème tentative viennent ternir le tableau. Pas géniale sa saison pour le moment.

  2. Heureusement que les Ravens ont piétiné eux aussi. Le résultat était attendu en labsence de Big Ben. Je ne vais pas tirer sur lambulance. Je mattendais à pire. La défense ma agréablement surprise. Un match correct de leur part face à larmada de Boston. Shazier, Timmons et Jones surtout. Un peu de pass rush ce soir. Il faudrait monter le niveau dun cran ou deux encore pour exister en playoffs (si les Steelers y vont).Pour lattaque, Landry Jones risque fort de mener cette équipe nulle part. Il est gentillet. Veut bien faire. Mais ça sarrête là. La recherche dune doublure prête à prendre la suite doit devenir une priorité de recrutement. Big Ben loupant tous les ans quelques matchs. Il aurait en plus quelques matchs dapprentissage. Une question : Big Ben sera-t-il opérationnel face aux Ravens ? Ce premier duel vaudra de lor pour la qualification en playoffs.

  3. Cela ressemblait à un bon entrainement pour les Patriots, ils n'ont pas eu à forcer leur talent pour rouler sur Pittsburgh. Au moins avec ce match on sait que la défense est nulle contre la course, pour la passe on le savait déjà.

    Le pire c'est que tout le monde va se satisfaire de cette performance, trop content de ne pas s'être fait rouler par New England alors que l'équipe est pathétique au final. Même avec Roethlisberger on aurait pas forcément fait mieux.

    On appréciera le génie de Tomlin pour :
    – la discipline de l'équipe
    – le field goal de 54 yards au lieu d'un 4&2, pour un kicker qui est nul sur longue distance.
    – la demande de review sur la réception de Gronk

    J'espère qu'après ce match on arrêtera de dire que Pittsburgh a une super attaque parce que sinon je ne sais pas ce qu'il faut dire de celle de New England qui est 10 fois meilleure.

    • le challenge de Tomlin est un des pires que j'ai pu voir de la part d'un coach depuis bien longtemps.
      heureusement que vous n'echouez pas à 1possession en fin de match et qu'il vous manque un Temps mort parce qu'on en aurait entendu parler. je sais pas ce qu'il lui est passé par la tete sincerement

    • Défaite avec un sentiment mitigé… Ca s'est joué a pas grand chose à mon avis et je suis pas forcément d'accord avec toi quand tu dis qu avec Ben on aurait pas fait mieux. Pour moi y'avait la place quand même, on fait 50 drives en terrain adverse ac au final des FG (plus ou moins réussis) et une INT absolument vilaine qui n'aurait probablement jamais eu lieu.

      En attaque, le point positif c'est clairement Bell.. Il faut absolument se débrouiller pour qu'il touche plus de ballons même quand Ben est sur le terrain.. C'est une menace à chaque fois qu'il touche la balle. Le corps de WRs se liquéfie à vue d'oeil, il reste plus que Brown, Heyward Bey et Coby Hamilton (practice squad jusqu’à y a pas si longtemps). Brown a l'air touché au quad en plus dc génial.. Sinon joli match d Hamilton, il m'impressionne pour un gars du PS.
      Pour l'OL j'ai trouvé ça mieux (pass rush des pats en bois?) mais quel vilain holding de Hubbard sur le 2eme TD de Hey-Bey… Ca aurait peut etre changé la physionomie du match. et James est un peu passé a coté de ses blocks cette semaine dommage…

      En défense c'est un festival.. la défense contre la course OMG ! :O ! les runs sur l'extérieur nous coutent tellement chers… nos CBs sont pas du tout efficaces contre le run. Shazier est passé a travers cette semaine. C'est la première fois depuis longtemps que je trouve que notre défense contre la passe a l'air meilleure que celle contre la course XD.. Vivement qu'Heyward revienne car c'est scandaleux..
      Sinon enfin un bon match de Jarvis Jones (amen !) S'il pouvait avoir le même impact chaque week ca serait très intéressant. Bon match de Tuitt aussi qui fait sa meilleure perf de l'année sur cette rencontre, il était temps.
      Déçu par contre de la prestation de Golden qui se troue 2 fois sur Gronk pour 2 gains énormes mais globalement "satisfait" de la défense contre ces 2 là qui était une de nos grosse faiblesse l'an dernier (défense sur les TEs).
      Ah oui j'oubliais, quelle défense horrible sur 3rd down… ils étaient à 5/5 avant de louper la première sur un drop hideux de Bolden. Il faut vraiment faire qqch.

      Niveua ST : Pas compris les loupés de Boswell qui est plutot fiable d'habitude.. Berry est dingue au punt par contre !! Gilbert est vraiment pas mauvais dans les retours de coup de pieds, j'espère qu'il continuera comme ça et qu'il pourra nous faire un petit big play en retour de kick off chose qui n'est pas arrivé depuis une éternité XD.

      Coté Pats, grosse perf de Blount et de Collins et Hightower qui sont largement souscoté.. Par contre Butler ne me fait pas du tout rêver et il s'est fait bouffer toute la soirée par Brown dc bon… 😉

      Big up au super Challenge de Tomlin comme tu as pu le dire qui m'a vendu du rêve dans la médiocrité ^^

      • Pas trop d'accord sur Bell, on le dit génial mais au final j'ai l'impression que ça se repose trop sur lui. Ses stats sont loins d'être ouf, il n'a pas encore marqué 1 seul TD ! Attention, j'aime beaucoup le joueur et il est très bon, mais entre un Le'veon Bell à Pittsburgh ou à un Demarco Murray ches les Titans je prends Murray, il marque, fait des matchs à plus de 100 yards à la course et est bon sur les jeux de passes.
        On ne peut pas se satisfaire d'une performance comme ça en défense, les Patriots ont marqué quand ils le souhaitaient, ils ont contrôlé le match de A à Z, ou presque … Je reconnais qu'ils ont essayé d'être opportunistes et le fumble recouvert au début du match m'a fait sauté au plafond. Mais au final au foot US, la meilleure défense est celle qui concède le moins de yards.

  4. je ne vois vraiment pas qui pourra arrêter les Pats (Denver, attaque trop faible, Steelers défense irrégulière, Raiders défense un peu trop fragile; Chiefs, attaque trop unidimensionnelle, Bengals vieillissants, Bills, Chargers un peu juste…..)

  5. Pas un grand match sa ronronne chez les pats aucune pression sur le QB adverse pour gagner le superbowl va faloir monter le niveau en defence. Edelman pas top les autres receveurs non plus à part gronk qui nous assure le match pour le reste un bon Lagardère blount ,un bon white d ailleur quelqu un aurai des News de deion Lewis.

  6. Quelques vilains drops (Bolden, Edelman) côté Patriots en première mi-temps : s'ils n'avaient pas eu lieu, je pense que les Pats se seraient rendus le match plus faciles.

  7. En AFC, sauf GROSSE, voire ENORME surprise, les Patriots iront au SB sans problème.
    Derrière, c'est clairement le néant, et vu que New England maitrise son sujet… Bref ça va être difficile de les arrêter !
    Depuis que je suis la NFL, c'est la première fois que je vois si peu d'adversité en AFC, ça en devient ennuyeux.

    • Honnêtement, non,
      L'année dernière à la même époque on était bien plus dominateur que cette année.
      On a beaucoup de points vraiment faibles, à commencer par la OL qui ne rassure pas,
      La défense qui n'a pas sortis de gros matchs, et qui est régulièrement en difficulté par periodes dans les matchs en ce début de saison.

      Au contraire, jusque là, le gros point positif, c'est la forme de Blount, le potentiel de nos 2 TE, et le fait qu'on soit (pour une fois), totalement épargné par les blessures.

      Et puis Broncos, Steelers au complet, et même des Ravens qui se qualifient à l'arrache mais bien présent en PO me feront TOUJOURS peur.

      • Comme je l'ai dis plus haut, sauf SURPRISE les Pats iront au SB.
        Après on sait tous que lors des playoffs, les compteurs sont presque remis à zéro.
        Mais si les playoffs se jouaient aujourd'hui, je pense que les Patriots seraient favoris sans le moindre problème.
        Pour les Broncos, on voit très bien que leur défense est moins dominante que l'année passée, l'attaque ne tourne pas à plein régime non plus.. Pourtant tous leurs titulaires sont la il me semble.
        Les Ravens, sa patine fort en attaque, je les vois même pas se qualifier pour les playoffs.
        Et les Steelers, comme pour les Broncos, leur défense ne tient plus vraiment la route, alors face à une attaque des Pats comme on peut le voir depuis le début de saison.
        Je sais que le chauvinisme n'est pas très bien perçu, mais la tous les feux sont au vert !

LAISSER UN COMMENTAIRE