PARTAGER

carson-wentz-eagles
Attention aux horaires cette semaine ! Si nous changeons d’heure dans l’hexagone dans la nuit de samedi à dimanche, les Américains eux ne bougent pas pour l’instant. Résultat, tous les matchs de ce dimanche seront avancés d’une heure sur les horaires habituels.

Le week-end démarrera donc à 14h30 par le match à Londres avant de se poursuivre à 18h puis 21h. Ce dimanche sera toutefois plus léger que d’habitude puisque ce sont pas moins de six équipes qui seront aux repos (Steelers, Ravens, Dolphins, 49ers, Rams et Giants). Ce qui n’empêche toutefois pas d’avoir des affiches intéressantes. Une rencontre entre deux grosses écuries de la NFC en perdition, un affrontement entre quarterbacks rookies, un nouveau match sur l’île britannique, deux matchs à ne pas manquer et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 8.

Le rookie-bowl !

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 01h30
Dallas Cowboys (5-1) – Philadelphia Eagles (4-2)

On ne pensait jamais dire ça il y a encore quelques mois mais ce match opposant deux équipes de la NFC Est est probablement le plus excitant de cette semaine. Deux quarteck backs rookie qui ont déjà prouvé tout leur talent en seulement huit matchs. Des défenses qui sans faire de bruit deviennent de plus en plus difficile à manœuvrer. La bonne nouvelle pour Dallas est le retour probable de Dez Bryant. Avec Dak Prescott et Ezekiel Elliott toujours aussi bons, Dez Bryant peu vraiment se faire plaisir au milieu de cette attaque s’il est en forme. On attend d’ailleurs toujours de voir les trois côtés de se triangle être au top en même temps. Et dimanche serait probablement le bon moment. Plus qu’un match, c’est aussi la suprématie dans la division qui est en jeu. Et c’est deux équipes sont au coude à coude.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 21h05
Denver Broncos (5-2) – San Diego Chargers (3-4)

Ces deux franchises ce sont rencontrées il y a à peine plus de deux semaines. Le 13 octobre, les Chargers recevaient les Broncos et leur infligeaient leur première défaite depuis la fin de la saison régulière 2015. Un petit coup de tonnerre créé par San Diego surtout que l’équipe n’était pas au mieux. Depuis, les Chargers ne perdent plus leur match dans les derniers instants. Mieux, ils les gagnent. Et ça fait une grande différence. On le dit depuis le début de saison, cette équipe ne mérite pas son bilan et pour les Broncos, cette réception n’est pas du gâteau. Denver va probablement vouloir se venger mais il va falloir trouver des solutions face à l’attaque très espacée et aérienne des Chargers. Certains observateurs pensent même qu’après un début compliqué et plusieurs blessures, San Diego a les moyens de remporter l’AFC Ouest. C’est le moment de le prouver.

Coup d’envoi dimanche à 21h25
Atlanta Falcons (4-3) – Green Bay Packers (4-2)

On change de conférence cette fois pour passer dans la NFC et retrouver deux équipes difficiles à analyser. Les Falcons avaient très bien commencé avant de perdre deux matchs d’affilé et tout le monde garde encore en tête la saison dernière. A la différence que l’an dernier Atlanta donnait l’impression d’avoir sur-performé en début de saison alors que cette année même certaines défaites sont rassurantes. Attention toutefois à garder un bilan à l’équilibre car même si la division n’est pas la meilleure il faut rester premier. La problématique est différente pour les Packers. Eux doivent suivre la locomotive Minnesota pour ne pas se faire distancer. Mais eux aussi ont des hauts et des bas depuis huit semaines. Pour l’instant, ils gagnent plus souvent qu’ils ne perdent mais la corde est mince. Pour ce match, sans surprise, il leur faudra trouver une solution pour arrêter l’attaque d’Altanta et en particulier Julio Jones.

Les (ex) cadors de la NFC en perdition

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Carolina Panthers (1-5) – Arizona Cardinals (3-3-1)

Recherche finalistes de la NFC 2015, portés disparus depuis huit semaine ! Il y a quelques mois ce duel allait décider de la meilleure équipe de la conférence NFC, maintenant il n’est as grand chose de plus qu’un affrontement entre deux déceptions. Les Cardinals ne sont pas totalement perdus. Ils ont encore quelques flashs. Des moments où la défense élève son niveau à hauteur de celui de l’an dernidr (comme contre les Seahawks), où l’attaque arrive à avancer dans le sillage des David Johnson et autres Larry Fitzgerald. Mais globalement la réalité est loin des attentes. Et c’est encore pire pour le récent perdant du Super Boxl. C’est une année sans pour Carolina. A domicile, les Panthers ne sont plus les épouvantails de la saison dernière et on ne serait pas étonné que Les Cardinals reviennent dans l’Arizona avec une victoire.

Goodbye England !

Coup d’envoi dimanche à 14h30
Cincinnati Bengal (3-4) – Washington Redskins (4-3)

Troisième et ultime match en terre britannique cette année. Cette fois, retour à Wembley pour un duel plutôt intéressant. Les Redskins veulent repartir de l’avant après leur défaite de la semaine dernière et espèrent attaquer leur semaine de repos avec un bilan de 5-3. Et les Bengals sont à leur portée. Récent vainqueurs des Browns, ils n’impressionnent toujours pas. Le duel entre AJ Green et Josh Norman sera l’une des clés de ce match. Le receveur multiple les bonnes performances et les exploits pour son équipe pendant que le cornerback montre lui qu il n’est finalement pas qu’un joueur de système. Les fans londoniens risquent de ce régaler de ce duel.

Kirk-Cousins-Pierre-Garçon-Redskins_17022016

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Buffalo Bills (4-3) – New England Patriots (6-1)

C’est la revanche de la semaine 4. Les Bills étaient allés s’imposer en terres bostoniennes et avaient infligé la seule défaite à l’heure actuelle des hommes de Belichick. Buffalo avait été impressionnant des deux côtés du terrain. Sauf que depuis les choses ont changé. Pas forcément pour Buffalo qui continue à être bon mais surtout pour New England. Tom Brady est revenu est avec lui l’attaque a pris une toute autre dimension. Le quarterback joue comme un MVP en ce moment et compte bien aller venger ses coéquipiers à Buffalo. Il sera intéressant de voir comment Rex Ryan utilise son escouade de lineback (qui est peut-être la meilleure de la ligue) face au monstre à deux têtes que constitue les deux tight-end Gronkwski-Bennett. Enfin, très mauvaise nouvelle de l’autre côté du ballon pour les Bills, LeSean McCoy, leur meilleur joueur depuis le début de la saison, sera probablement absent pour ce match. Un vrai coup dur.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Chicago Bears (1-6) – Minnesota Vikings (5-1)

Quoi de mieux pour se reprendre qu’un déplacement à Chicago ? Sans être trop dur avec les Bears, on peut dire que le calendrier fait bien les choses pour Minnesota. Après la première défaite de la saison, les Vikings vont affronter un adversaire abordable. Le but étant d’éviter la spirale négative. Pour cela il faudra limiter les pertes de balles. Ça tombe bien, la défense de Chicago n’est pas connue pour sa tendance à provoquer les turnovers (seulement 7 depuis le début de la saison, 23e au classement). Le duel n’est en effet pas forcément favorable pour les Bears. Surtout quand la semaine a plus était animé par les rumeurs de transfert autour d’Alshon Jeffery plutôt que le terrain.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Cleveland Browns (0-7) – New York Jets (2-5)

Duel de très mal classé à 18h. Si pour les Browns ce bilan de sept défaites et aucune victoire était plus ou moins prévu, pour les Jets en revanche c’est une énorme déception. Pour ces deux équipes l’un des symptômes de cette galère reste l’instabilité au poste de quarterback (et éventuellement leur manque de talent). Fitzpatrick sera probablement de retour cette semaine et on ne sait pas si c’est une bonne nouvelle. New York reste toutefois supérieur au Cleveland mais paradoxalement si les Browns veulent accrocher un match cette saison, ce pourrait bien être celui la.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Houston Texans (4-3) – Detroit Lions (4-3)

Malgré la défaite de la semaine dernière et un bilan mitigé de quatre victoires pour trois défaite, les Texans sont toujours premier de leur division. C’est dire le bas niveau de l’AFC Ouest. Par comparaison, les Lions ont exactement le même bilan mais ne sont que troisième dans la NFC Nord. Mais ces deux franchises restent de niveau plutôt similaires. A Houston c’est surtout la défense le point fort alors qu’à Detroit c’est plutôt l’attaque qui permet de remporter des matchs. l’affrontement entre ces deux escouades sera donc à scruter car c’est probablement de ce côté la du ballon que la victoire se jouera.

brock-osweiler-texans-290816

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Indianapolis Colts (3-4) – Kansas Chiefs (4-2)

Il y a pas si longtemps que cela, ce match était l’affiche d’une rencontre de wild card complètement folle. Dimanche ce ne sera probablement pas le même scénario mais la rencontre n’en est pas moins intéressante. Andrew Luck fait toujours son possible pour faire gagner son équipe, mais les lacunes restent énormes. La chance pour les Colts est que leur division n’est pas la plus relevée de la ligue. A l’inverse de celle des Chiefs qui avec les Raiders et les Broncos est de plus en plus dure. Le quarterback d’Indiannapolis arrivera-t-il a trouver la faille dans la défense de Kansas City ? réponse dimanche soir.

Coup d’envoi dimanche à 18h00
New Orleans Saints (2-4) – Seattle Seahawks (4-1-1)

Ce match sera probablement une opposition de style. Entre une équipe des Seahawks à la défense toujours plus monstrueuse et une attaque des Saints qui est l’une des meilleures de la NFL statistiquement, ces franchises s’appuient sur des qualités différentes. Le face à face entre le duo Sean Payton-Drew Brees et Kris Richard et toute sa défense. Réputée surtout pour ses lignes arrière impressionnantes, la legion of boom a fait des dégâts sur le front seven la semaine dernière. Contre les Cardinals, Michael Bennett a passé la majeure partie de son match dans le backfield. Un défi donc pour la ligne offensive de la Nouvelle-Orléans. Mais cette escouade est plutôt bonne depuis le début de la saison. Pro Football Focus la classe dans le top 10 de la NFL. Pour preuve, Drew Brees est l’un des quarterback les moins sacké de la NFL. Il a été mis au sol seulement 9 fois depuis le début de la saison (28e).

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Tampa Bay Buccaneers (3-3) – Oakland Raiders (5-2)

Sans faire de bruit, Tampa Bay n’est qu’à un match de la tête de la division. Après un départ canon, les Falcons viennent d’enchaîner deux défaites et reçoivent cette semaine les Packers, autant dire que les Buccaneers sont à portés de tir. Surprenant quand on se souvient du début de saison de Jameis Winston et sa bande. Mais le match de ce dimanche ne sera pas facile car ce sont les Raiders qui se déplacent en Floride. Et encore plus surprenant cette saison, Oakland est invaincu à l’extérieur. Quatre matchs et quatre victoires. L’attaque avance bien et la défense est de moins en moins pire. Tous les ingrédients d’une qualifications en playoffs. Car si Tampa Bay vise la tête de sa division, les Raiders eux y sont déjà (à égalité avec les Broncos) et compte bien y rester.

gerald-mccoy-061016

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 14h30
Cincinnati Bengal (3-4) – Washington Redskins (4-3)

Coup d’envoi dimanche à 18h00
Buffalo Bills (4-3) – New England Patriots (6-1)
Cleveland Browns (0-7) – New York Jets (2-5)
Houston Texans (4-3) – Detroit Lions (4-3)
Indianapolis Colts (3-4) – Kansas Chiefs (4-2)
New Orleans Saints (2-4) – Seattle Seahawks (4-1-1)
Tampa Bay Buccaneers (3-3) – Oakland Raiders (5-2)
Carolina Panthers (1-5) – Arizona Cardinals (3-3-1)

Coup d’envoi dimanche à 21h05
Denver Broncos (5-2) – San Diego Chargers (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Atlanta Falcons (4-3) – Green Bay Packers (4-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 01h30
Dallas Cowboys (5-1) – Philadelphia Eagles (4-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Chicago Bears (1-6) – Minnesota Vikings (5-1)

Au Repos :

Baltimore Ravens
Pittsburgh Steelers
Miami Dolphins
San Francisco 49ers
Los Angelers Rams
New York Giants

PARTAGER

4 Commentaires

    • Je pense que si le pass rush arrive a toucher Prescott très tôt dans le match, il y a moyen que celui-ci perde un peu pied et lance quelques interceptions.
      Mais bon, ça va être compliqué. Ce match là je suis moins confiant que contre les Vikings.

  1. Quelques matchs intéressant ! Moi je vois au moins sept où huit belles affiches sur le papier en tous cas, avec beaucoup d'enjeux et du changement au classement.

LAISSER UN COMMENTAIRE