PARTAGER

leonard-floyd-bearsChaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Michael Thomas (WR) – New Orleans Saints : 10 réceptions, 130 yards
Contre Kansas City, Michael Thomas n’a pas pu empêcher la défaite des Saints, mais il a réalisé la meilleure prestation de sa jeune carrière. Après six matchs, il totalise 36 ballons captés, pour 437 yards. S’il garde ce rythme, le receveur de 23 ans pourrait terminer sa première saison NFL avec 96 réceptions et 1165 yards. Le novice de New Orleans battrait alors les records de Reggie Bush (88 balles attrapées) et de Marques Colston (1038 yards produits dans les airs), tous deux établis en 2006. Et, avec les prouesses d’un Drew Brees en grande forme cette année, ce serait à peine surprenant.

Rookie défensif de la semaine

Leonard Floyd (LB) – Chicago Bears : 3 plaquages, 2 sacks, 1 fumble forcé, 1 touchdown
Du côté de Green Bay, les Bears ont vécu une soirée difficile jeudi dernier. En plus d’un 6e revers en sept sorties, ils ont dû constater les blessures de Brian Hoyer (QB) et Kyle Long (G). Mais, au cours de cette rencontre, une lueur d’espoir est quand même apparue pour Chicago : Leonard Floyd, le 9e choix de la Draft 2016, a enfin réalisé une performance digne de son statut. En maltraitant Aaron Rodgers, l’ancien de Georgia a montré que ses qualités athlétiques peuvent être très précieuses. Le retour du vétéran Pernell McPhee a peut-être permis à Floyd de vraiment se libérer.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Joey Bosa (DE) – San Diego Chargers : 5 plaquages, 2 sacks
Malgré de nombreux absents, les Chargers continuent de surprendre. Ce week-end, ils se sont imposés à Atlanta, grâce notamment à un Joey Bosa intenable. Le defensive end de 21 ans a fait vivre un enfer à Matt Ryan, en détruisant la ligne offensive des Falcons. En trois participations, il totalise quatre sacks et, surtout, déjà 20 pressions sur les lanceurs adverses. Alors qu’il n’a pas pu participer au camp de San Diego, celui-ci prouve aisément que les Chargers ont eu raison de le choisir en 3e position.

2. Peyton Barber (RB) – Tampa Bay Buccaneers : 12 courses, 84 yards, 1 touchdown
Face à une défense de San Francisco apathique, Peyton Barber et ses coéquipiers se sont baladés ce dimanche, en amassant 249 yards au sol. Dans un rôle de remplaçant, derrière Jacquizz Rodgers, le running back de 22 ans a su mettre à profit les quelques ballons qu’il a touchés. Le fragile Doug Martin devrait bientôt reprendre sa place de titulaire, mais le coaching staff de Tampa Bay sait maintenant qu’il peut s’appuyer sur d’autres coureurs talentueux, pour soulager Jameis Winston.

3. Emmanuel Ogbah (LB) – Cleveland Browns : 6 plaquages, 2 sacks
Si le compteur des Browns est toujours bloqué à zéro victoire, Emmanuel Ogbah a tout tenté pour inverser cette tendance, contre Cincinnati. Sur le terrain du Paul Brown Stadium, le linebacker de 22 ans a constamment gêné Andy Dalton. Mais l’escouade défensive de Cleveland a manqué trop de plaquages, pour espérer l’emporter. « Nous avons commis beaucoup d’erreurs évitables », a confié le natif de Lagos (Nigeria), avant d’espérer « une progression générale » à domicile, face aux Jets.

4. Devontae Booker (RB) – Denver Broncos : 17 courses, 83 yards, 1 touchdown
Les coureurs de Denver attendaient sans doute d’être critiqués, pour rebondir et répondre à leurs détracteurs. En encaissant 190 yards au sol, les Texans ont en tout cas subi lundi soir le réveil de C.J. Anderson et Devontae Booker. Dans le sillage du premier, le second a réussi une partie de haute volée. Cerise sur le gâteau, le numéro 23 a inscrit son premier touchdown en NFL. Parfaitement soutenu, Trevor Siemian (14/25, 157 YDS, 1 TD) a pu se contenter de gérer, avec une certaine efficacité.

5. Matt Judon (LB) – Baltimore Ravens : 3 plaquages, 2 sacks
C’était décidément la semaine des chasseurs en NFL. Sollicité pour pallier les forfaits d’Elvis Dumervil et Terrell Suggs, Matt Judon a répondu aux attentes des coaches de Baltimore, de façon impeccable. Le premier sack de sa carrière professionnelle, sur Geno Smith, a contraint le quarterback new-yorkais à quitter ses partenaires, à cause d’un pépin au genou. L’ex-pensionnaire de Grand Valley State a aussi aplati Ryan Fitzpatrick dans le 3e quart, pour achever une partition convaincante.

PARTAGER