PARTAGER

philadelphia-eagles-vs-minnesota-vikings-22-10-2016-copieLe mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Les Pats de Tom Brady continuent d’écrabouiller la AFC Nord et s’emparent du trône. La faute à des Vikings à la ramasse, qui ne descendent que d’une marche en attendant un déplacement à Chicago aux allures de rebound idéal. Les Seahawks ont galéré, mais sortent finalement comme les perdants d’un match surréaliste. Suffisant pour rester sur le podium. Les Broncos retrouvent Brock Osweiler et leur sourire avec. Pas sûr que l’on puisse en dire autant pour le passeur texan. KC et Oakland gagnent aussi et entretiennent un suspense presque inédit dans l’Ouest de l’AFC.

Philly s’offre un succès probant et signe l’une des belles progressions de la semaine. Les Bills font marche arrière. Les Lions vont bientôt rendre jaloux les meilleurs scénaristes d’Hollywood. La poisse et les Chargers, c’est une histoire ancienne. Les Dolphins surfent dans la vague Jay Ajayi pour se propulser dans le top 20.

En queue de classement, Bears, 49ers et Browns confortent leurs places avec la manière. Question manière, les Rams aussi ont fait fort. Du Jeff Fisher pur jus. Les Titans sont toujours incapables de dompter les Poulains. Les Jets s’offrent une semaine de répit, à l’inverse de Ravens pris dans un spirale infernale.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

ÉquipeBilan Classement+/-Commentaire
6-11+1La machine est lancée.
5-12-1Les prémisses du Ragnarök ?
4-1-13-Blair Walsh leur envoie des bisous.
5-14-Il ne fait pas bon jouer les Eagles après une semaine de repos ces temps-ci.
5-25+4Ils avaient préparé une petite soirée surprise pour les retrouvailles avec Brock Osweiler.
4-36-1À jouer avec le feu, on finit par se brûler les ailes.
4-27+3Enfin ils enchaînent deux succès consécutifs.
4-38-13 échecs dans la redzone. Ça ne se pardonne pas face aux Pats.
3-3-19+2Sans un Chandler Catanztrophique, le match était pour eux.
4-210+6Ils n'ont fait qu'une bouchée d'un Bradford sans défense.
4-211-331 première minutes pathétiques que les 29 suivantes ont difficilement fait oublier.
5-212+1Les Raiders sont toujours invaincus loin du Black Hole.
4-313-7LeSean McCoy aurait été bien mieux à se reposer dans son canap.
4-314+1Probablement la victoire la plus laide de la saison. Mais une victoire tout de même.
4-315+2À ce rythme, les cardiologues de Detroit vont finir par être débordés.
4-316-4Hey Kirk, did you like that ?
3-417+1Le derby de la DDE est leur.
3-418+4La chance leur sourit enfin !
3-419+7The Miami Dolphins : RockingJay - Part II
4-320-6Loin de ses bases, face à des équipes positives, Brock Osweiler est d'une nullité sans pareil.
3-321+2249 yards au sol. La ruée vers l'or revisitée.
3-422-3Tout est revenu à la normale : les Rams sont de nouveau ennuyeux à souhait. Et dans le négatif.
3-423-36 yards au sol. Leur bye week arrive à point nommé.
2-424-3Le 100e match record de Drew Brees au-delà des 300 yards n'aura pas suffi.
3-425+3Andrew Clutch a encore frappé et reste invaincu face aux Titans.
2-526+3Vous prendrez bien un bol d'air ?
3-427-2Un jour, ils sauront gagner ce genre de match. Un jour.
2-428-414-40. Gus Bradley doit commencer à sentir ses fesses chauffer.
1-529-2Une remake de la finale NFC de l'an dernier pour espérer se relancer.
1-630-Jay Cutler devrait faire son retour. Est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
1-631-Pendant 15 minutes, on y a presque cru.
0-732-Ce modèle de régularité.
PARTAGER

28 Commentaires

  1. Les Browns sont comme les Patriots.
    Une team est régulier dans la victoire et
    l'autre l'inverse.
    je vous laisse découvrir de qui il s'agit. 😉

    Pour les Ravens, même en virant leur coordinateur offensif,
    ça n'as pas marché, vraiment pathétique cet attaque.

  2. Après une mascarade de match avec un score légendaire de 3-3, un pauvre bilan de 3-3-1, les Cards gagnent deux places !! Et se sont neuvième au classement !! C'est une blague ?

    • Potentiellement, ca reste une sacree armada qu'ils ont.
      Ils font toujours peur. Plus que des raiders, Bills ou Giants (pour ne citer qu'eux par exemple) qui sont derriere avec un meilleur bilan.

LAISSER UN COMMENTAIRE