PARTAGER

richard_sherman_seahawks_27102016

Jamais le dernier pour dire ce qu’il pense et s’exprimer sur des sujets sensibles, Richard Sherman a remis le couvert hier sur The Players’ Tribune.

Cette fois-ci, le cornerback des Seahawks a notamment donné son avis sur les nombreuses pénalités qui sont actuellement distribuées aux joueurs pour des célébrations jugées excessives :

La NFL ne veut pas que les joueurs montrent un mauvais exemple pour les jeunes en célébrant de manière excessive ou en humiliant un adversaire, mais dans le même temps elle contient des publicités pour la bière dans tous ses stades. Antonio Brown n’a pas le droit de twerker parce que c’est « sexuellement suggestif », mais chaque dimanche on voit des cheerleaders qui font pareil pour divertir le public. Cela montre encore une fois l’inconstance et même l’hypocrisie de la NFL. […] La ligue a une politique contre les célébrations, contre la joie, contre le fun. Ça frustre les joueurs, et visiblement les fans étant donné que les audiences baissent. Je pense que c’est un facteur qui joue beaucoup.

Il s’est également penché sur le cas Josh Brown et la politique de la NFL concernant les violences domestiques :

Après l’affaire Ray Rice, la NFL a mis en place des changements concernant sa politique contre les violences domestiques, en déclarant que chaque joueur était désormais soumis à une suspension de six matchs en cas de violation de cette politique. Mais quand le kicker des Giants Josh Brown s’est retrouvé dans une telle situation, il n’a pris qu’un match de suspension car cette politique stipule que la NFL se réserve le droit d’imposer une suspension plus longue ou plus courte selon les circonstances. Autrement dit, il n’existe aucune politique, car la NFL fait ce qu’elle veut.

S’il est conscient que le problème des violences domestiques est difficile à gérer, il n’a pas été tendre avec la ligue :

La NFL dit qu’il n’y a pas de place dans la ligue pour les violences domestiques. Cependant, ses actions dans les dernières affaires ne reflètent pas cela. Voici une raison de plus qui explique pourquoi les joueurs n’ont pas confiance dans la ligue. La NFL dit une chose mais quand il faut agir, elle fait autre chose.

Enfin, il pense qu’il faudrait mettre en place un nouveau système afin de donner moins de pouvoir à la ligue :

Un arbitrage neutre résoudrait beaucoup de problèmes en NFL. S’il y avait un troisième parti, qui n’aurait aucun intérêt spécifique, les décisions concernant les amendes et les suspensions seraient plus objectives. Il faudrait un comité d’anciens joueurs et de coachs concernant les problèmes liés au terrain, et un panel d’experts pour ceux en dehors du terrain. Le problème de la NFL, c’est qu’il manque un vrai système d’équilibre des pouvoirs. Roger Goodell a tout simplement trop de pouvoir.

Comme d’habitude, quand Richard Sherman s’exprime, c’est intéressant et surtout pertinent.

PARTAGER

21 Commentaires

  1. Je le redis il ferait un excellent président de la NFLPA car il a du bulbe,s'exprime très bien et n'a pas peur de dire ce qu'il pense ( son statut de star l'aide aussi car la ligue peut difficilement lui taper dessus comme s'il était un joueur lambda)
    Il a aussi raison pour les célébrations car à force de vouloir que le jeu soit aseptisé ça peut manquer d'émotions et voir trop de mouchoirs jaunes volés c jamais bon pour le spectacle

    • Tu l'avais dis dans l'article sur ses propos dans le cadre des "Black Lives Matter", je ne peux que te rejoindre sur ce que tu dis. Il est très appliqué quand il s'exprime,c'est très bien

  2. On peut le trouver lourd parfois sur le terrain avec son attidue. Mais on peut pas lui enlever que vous est un excellemment joueur et et très très bon analyste

  3. Mouais, on l'a connu meilleur Sherman. C'est loin d'être pertinent ce qu'il dit. Je ne pense pas que cela amuse la ligue toutes les amendes qu'ils mettent mais ils ont été clairs sur les règles en début de saison. Si les joueurs ne savent pas les respectés c'est leur problème.
    Concernant la baisse d'audience, il aurait pu parler de Kaepernick et les protestations durant l'hymne national, on sait que beaucoup d'américains boycotts la NFL pour cette raison.

      • Cela fait quelques année maintenant que la ligue a décidé d'être très tatillonne sur ça, il n'est plus nécessaire de s'en offusquer. Les joueurs savent à quoi s'attendre, la ligue a communiqué relativement clairement sur le sujet en début de saison. Ils agissent en connaissance de cause, pas besoin de venir se plaindre ensuite.

  4. La NFL est un spectacle et Sherman le rappelle. Quant aux sanctions concernant les affaires de violence domestique, je rappelle juste qu'il s'agit d'une intrusion d'une entreprise dans le domaine du privé, sans d'ailleurs savoir si l'individu est coupable ou non. Ce qui est juste une violation du droit. Le jour où un joueur attaquera la NFL pour violation de la constitution, ça va barder pour la bande à Roger.

    • Je suis pas certain certain pour le coup. Tu représentes la NFL, si elle veut pas lier son image à des hommes qui battent leurs femmes légalement je pense qu'elle a le droit de te virer. Tu divulgues une image mauvaise de la ligue auprès du grand public donc tu touches directement son business…
      Et ils ont du se couvrir légalement sur les contrats t'inquiète, quand ton entreprise te demande de t'habiller convenablement sans shorts et tout au travail c'est pareil, tu représentes l'entreprise et donc tu es l'image de la société aux yeux des personnes extérieures, donc si tu respectes pas ça tu peux avoir des soucis j'imagine vu que c'est écrit partout sur les contrats.

  5. Sherman est toujours pertinent, c'est loin d'être un con.

    Sinon, un peu HS mais : Hypocrite, ça a un sens plus large en anglais ? Parce que je l'entend à tout bout de champ dans leurs discours, y comprend dans le sens d'illogique, ou d'incohérent.

  6. La NFL est comme l'opinion publique Américaine, puritaine et hypocrite, mais bizness is bizness si les audiences continue de dégringoler, tous comme le niveau de jeux d'ailleurs, il y aura du grand changement.

LAISSER UN COMMENTAIRE