PARTAGER

falcons-joie-311016

Green Bay Packers (4-3) – Atlanta Falcons (5-3) : 32-33

Avec moins de quatres minutes à jouer et 6 points de retard, Matt Ryan (28/35, 288 yards, 3TD) et son attaque ont la pression pour revenir sur les Pakers. Le quarterback sort alors un drive de grande qualité en faisant défilé le chrono et enchaînant les passes. A 30 secondes du terme, Ryan trouve Mohamed Sanu (9rec, 84 yards, 1TD) dans la end zone pour le touchdown (32-33).

Une action qui donne la victoire aux Falcons dans un match plus que plaisant. Ils stoppent donc leur série de deux défaites.

Une première mi-temps rythmée

Gros début de match du côté d’Atlanta avec des points marqués sur les 5 premiers drives.

Ce sont d’abord les Falcons qui font feu avec un field goal (0-3) après un long drive de cinq minutes. Les Packers répondent avec un drive similaire : 6 jeux, 4 minutes et un touchdown (3-7) au bout. Celui-ci est marqué par Jordy Nelson ‘4rec, 94 yards, 1TD) sur une passe d’Aaron Rodgers (28/38, 264 yards, 4TD).

Les locaux reprennent sur le drive suivant les commandes grâce à une sublime passe de 47 yards de Matt Ryan pour Tylor Gabriel dans l’end-zone (7-10).

Le début de deuxième quart démarre sur le même rythme puisque les visiteurs marquent leur deuxième touchdown du soir sur une passe de Rodgers pour Geronimo Allison. Les Packers repassent devant et mènent 14-10. Mais dans ce match les équipes ont décidé de se rendre coup pour coup, les Falcons enchaînent un field goal pour revenir à 13-14.

Après deux punts, les deux équipes repartent tambours battants. D’abord les Packers qui profitent d’un retour de punt de 55 yards de Trevor Davis pour commencer sur les 15 yards des Falcons. Une situation que conclue Rodgers avec un nouveau touchdown à la passe (21-13), pour Davis cette fois.

Encore une fois, les Falcons reviennent au score sur le drive suivant. C’est Devonta Freeman (11 courses, 35 yards, 1TD + 4rec, 23 yards, 1TD) qui y va de son touchdown pour ramener les siens à 21-19 (transformation à deux points ratées).

Dans cet incroyable échange de coups, les Packers ont le dernier mot avec un field goal à la dernière seconde qui leur permet de rentrer aux vestiaires sur le score de 24 à 19. A noter, un Aaron Rodgers qui n’hésite pas à sortir de sa poche pour aller chercher les first downs à la course.

Les défenses serrent la vis

Le second acte sera cependant moins fécond en point. Les coachs se sont ajustés et les défenses serrent la vis dans cette période.

Preuve en est avec le troisième quart et ses trois drives. Par deux fois les Packers doivent punter. Quand aux Falcons, ils se débrouillent mieux avec un drive de plus de 7 minutes, 15 jeux et qu’ils concluent au sol par un nouveau touchdown de Devonta Freeman pour mener alors 26 à 24.

Le dernier quart est une copie inverse du précédent. Les Falcons puntent alors que les Packers réalisent un long drive. Aaron Rodgers et les siens gardent la balle plus de 8 minutes et finissent par un nouveau touchdown à la passe du numéro 12 pour Jeff Janis. Le score passe donc à 32-26 après une conversion à deux points à la course du quarterback des Packers.

Après ça, les Falcons réussissent leur remontée avec la connexion entre Ryan et Sanu (32-33). Les Falcons se rassurent donc sur leur capacité à stopper la série de défaite. Côté Packers, l’attaque n’aura rien à se reprocher ce soir…

PARTAGER