PARTAGER

Le'Veon Bell_Steelers_Pittsburgh_Ravens

Retour à la normale cette semaine. Le changement d’heure s’effectuera samedi outre-Atlantique et les horaires des matchs reviendront à quelque chose de plus classique (19h-22h-2h30).

Cette semaine 9 marque d’ailleurs officiellement le passage à la deuxième moitié de saison et avec ça l’intensification de la course aux playoffs. En attendant, seulement douze matchs cette semaine puisque six équipes sont au repos (Texans, Patriots, Redskins, Bears, Bengals, Cardinals). Trois matchs à ne pas manquer, les traditionnels duel de division et encore plein de football à regarder : voici le programme de la semaine 9.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (3-4) – Pittsburgh Steelers (4-3)

Ben Roethlisberger devrait être de retour pour ce match. Une bonne nouvelle pour les Steelers qui enregistrent un bilan de 11 victoires pour 10 défaites depuis 2004 sans Big Ben. Sera-t-il à 100 ? C’est une autre question. Mais le danger principal pour les Ravens se trouve peut-être derrière le quarterback : Le’Veon Bell. Le coureur cumule 147.3 yards par match partagé entre ses courses et ses réceptions. C’est le plus haut total de la NFL. Mauvaise nouvelle pour les Ravens qui ont perdu leur quatre derniers matchs. Cette réception du rival historique doit être la rencontre qui relance Balitmore surtout après une semaine de repos. Leur ligne offensive est enfin en pleine santé, ce qui pourra probablement aidé un Joe Flacco très moyen cette saison et un jeu au sol peu utilisé.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Oakland Raiders (6-2) – Denver Broncos (6-2)

Si on se fie aux bilans, c’est probablement le plus beau match de cette semaine. La NFL a eu le nez creux de mettre cette rencontre en prime-time puisqu’elle va voir s’affronter deux des meilleures équipes du moment (du moins sur le plan comptable) et en plus la tête de l’AFC Ouest sera en jeu. Une fois de plus l’opposition de style ne pourra pas être plus marqué. D’un côté, il y a une défense toujours aussi exceptionnel avec à peine plus de 300 yards encaissés par match (3e de la NFL), mais une attaque sur courant alternatif. De l’autre, une franchise où la défense, malgré des progrès, reste le gros point noir avec 410 yards encaissés par match (31e). Oakland est porté par son attaque et c’est ce côté du ballon qui sera décisif dimanche soir. Le combat tactique entre Derek Carr et les pass-rushers de Denver d’abords puis les defensives backs ensuite promet d’être intéressant.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Seattle Seahawks (4-2-1) – Buffalo Bills (4-4)

Cette rencontre n’est peut-être pas aussi excitante que la précédente mais elle représente toutefois un Monday Night Football de qualité. A l’inverse, ces deux équipes proposent des profils plutôt similaires. Elles sont formées sur le même moule de base : une grosse défense et une attaque qui est censée s’appuyer en grande partie sur le jeu au sol. Le problème pour Buffalo est que LeSean McCoy est toujours convalescent. Shady était revenu à son top niveau en début de saison au point de redevenir l’un des meilleurs coureurs de la NFL mais une blessure la stoppé net dans son élan. Résultat, les Bills chutent à Miami et contre New England faute (entre autre) de jeu au sol performant. Ce sera donc le gros point d’interrogation de ce week-end. McCoy sera-t-il de retour sur le terrain à 100 ?

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (5-2) – Detroit Lions (4-4)

Retour à la maison pour Minnesota. Depuis le 9 octobre et la réception de Houston, les Vikings n’avaient plus joué à domicile. C’est d’ailleurs la date de leur dernière victoire. Entre temps, les hommes de Mike Zimmer ont pris une semaine de repos avant de chuter deux fois à Philadelphie puis Chicago. Ce n’est pas forcément la défense qui est en cause mais plutôt l’attaque qui est resté bloquée à 10 points deux fois de suite. Sam Bradford va devoir retrouver son niveau du début de saison. Pour cela il pourra compter sur Steffon Diggs qui aime jouer contre les Lions. L’an dernier, le receveur avait capté six passes pour 108 yards ainsi que le premier touchdown de sa carrière. Mais il faudra compter sur la défense de Detroit qui, malgré plusieurs blessés et un léger manque de talent, arrive à contenir ses adversaires. Ces deux équipes se retrouveront d’ailleurs pour la revanche dans trois semaines.

Xavier Rhodes

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (4-3) – Philadelphia Eagles (4-3)

Après les Cowboys, les Giants. Pour les Eagles, ces deux semaines sont placées sous le signe de la NFC Est. Ce match représente d’ailleurs un véritable tournant pour les hommes de Doug Pederson. Philadelphie avait bien démarré la saison avant de légèrement caler. Toutefois le bilan reste honorable. Sauf qu’en tête Dallas n’a pas l’air de vouloir ralentir et une nouvelle défaite contre un rival de division, qui plus est au même bilan, serait un grand pas en arrière dans la course aux playoffs. Surtout que les trois prochains ne sont pas des cadeaux (Atlanta, @Seattle et Green Bay). Quand on regarde les forces en présences, Philadelphie n’est pas le favoris à l’extérieur. Depuis plusieurs semaines les Eagles ont du mal avec leurs receveurs. Enchaînement de drops, absence de menace dans le fond du terrain, toutes ces caractéristiques réduisent le champ de possibilité de Carson Wentz et quand l’ont sait que la défense aérienne des Giants est très bonne cette saison, on ne donne pas cher de la peau des Eagles.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (3-4) – New York Jets (3-5)

Pour les Jets l’objectif est clair, il faut atteindre la semaine de repos (semaine 10) avec un bilan de cinq victoires pour cinq défaites. Pour cela il faut gagner les deux prochains matchs et le premier se joue en Floride. C’est deux équipes sont (un peu) mieux en ce moment, elles restent d’ailleurs sur deux victoires consécutives. Côté New York, Ryan Fitzpatrick fait moins d’erreurs et ça se sent. Il profite surtout d’un jeu au sol performant. Mais si on parle de jeu au sol, c’est vers Miami qu’il faut se tourner. Jay Ajayi est l’attraction de ces deux dernières semaines avec deux matchs à plus de 200 yards. Sauf que cette fois, les Dolphins affrontent la meilleure équipe de la ligue quand il s’agit de défendre la course (74 yards par match, 1e de la NFL). L’équipe qui prendre la dessus dans ce secteur fera un grand pas vers la victoire.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (5-2) – Jacksonville Jaguars (2-5)

Depuis leur « bye-week » il y a trois semaines, les Chiefs sont invaincus. Les Raiders, les Saints puis les Colts ont subit les foudres des joueurs d’Andy Reid. Prochaine victime, les Jaguars ? Pas si sûr. En tout cas, si les Chiefs l’emportent, ce sera sans plusieurs de leur titulaires. Déjà, le quarterback derrière la ligne offensive ne sera pas Alex Smith. Blessé, il laisse sa place à Nick Foles. Le poste de running back aussi pourrait être orphelin puisque Spencer Ware est incertain pour ce match. Pourtant le timing serait bon pour Kansas City car à 5-2, l’équipe est seulement à un match derrière la tête de la division occupée par les Raiders et les Broncos à 6-2. Ces deux équipe s’affrontent d’ailleurs cette semaine donc une victoire des Chiefs les rapprocheraient forcément de la première place. Reste à disposer de Jacksonville, pas excellent cette année mais qui peut poser des problèmes.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (0-8) – Dallas Cowboys (6-1)

Comme toutes les semaines, la match impliquant Cleveland sera la rencontre la plus déséquilibré de ce week-end. Pourtant Dallas est amputé de quelques bons éléments notamment sur les lignes arrière avec les forfaits de Barry Church et Morris Clayborne mais on ne sait même pas qui sera le titulaire au poste de quarterback pour les Browns. De l’autre côté du ballon, c’est pire. La défense de Cleveland est la pire de la NFL et on ne voit pas comment les hommes de Hue Jackson vont pouvoir arrêter Dak Prescott, Dez Bryant et Ezekiel Elliott. Si l’on ajoute leurs gros problèmes avec les tights end et les receveurs dans le slot, on peut facilement imaginer que Jason Witten et Cole Beasley seront aussi de la partie. Bref, ce match pourrait bien être plié dès la mi-temps.

ezekiel_elliott_20102016

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (1-6) – New Orleans Saints (3-4)

Il y a encore peu de temps, ce match aurait été un classique. Cette année, il est beaucoup moins excitant. Avec leur victoire contre les Seahawks, les Saints vont un peu mieux mais l’équilibre reste fragile. L’attaque et Drew Brees performent toujours autant et c’est une mauvaise nouvelle pour les 49ers. San Francisco a encaissé plus de 30 points lors de cinq de leur six derniers matchs et il y a fort à parier que ce week-end ce soit le même scénario. La couverture aérienne des Californiens est l’une des pires de la NFL. Drew Brees risque de s’amuser.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Rams (3-4) – Carolina Panthers (2-5)

Où est passé Todd Gurley ? Statistiquement, le coureur n’est pas aussi bon que l’an dernier (134 courses, pour 403 yards pour 3 TDs). Pire, il n’a enregistré aucune course de plus de 20 yards cette année et possède la plus petite moyenne de la NFL avec 3 yards par courses. Malheureusement, quand on regarde les Rams on s’aperçoit que le running back n’est pas vraiment à blâmer dans ce déclin statistiques. On ne compte plus les fois où il doit faire face à plusieurs joueurs qui ne sont pas bloqués. Sa ligne offensive n’est plus aussi dominante que l’an dernier et ça se ressent pour le coureur. Et même si la défense des Panthers n’est elle aussi plus aussi dominante, elle a les armes pour arrêter l’attaque de Los Angeles.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (4-3) – Indianapolis Colts (3-5)

Duel de quarterback en perspective ! Aaron Rodgers et Andrew Luck pourraient bien se livrer un jolie duel ce dimanche. Au vue de leur effectif respectif, ils ont en tout cas intérêt s’ils veulent gagner. Car à la vue de ces deux franchises, on remarque qu’elles sont plutôt similaires avec un très grand lanceur et un effectif qui pose question autour. S’il est moyen du côté de Green Bay, il est carrément mauvais à Indianapolis. D’où la différence de bilan probablement. Les Colts manquent clairement de talent. Chuck Pagano est sur la sellette et ce déplacement à Green Bay n’est pas un cadeau.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Diego Chargers (3-5) – Tennessee Titans (4-4)

Après un début poussif, les Titans espèrent toujours emporter le titre de leur division. Pour cela il va falloir aller gagner chez les Chargers pour qui la première place de la division est devenu une utopie au vue des équipes dans l’AFC Ouest. Depuis sept matchs, Tennessee enregistre plus de 100 yards à la course, il est donc fort probable que DeMarco Murray ait encore beaucoup de travail ce dimanche. Le jeu de course aura au moins un avantage : neutraliser le pass-rush des Chargers et notamment Joey Bosa qui impressionne semaine après semaine. Côté San Diego justement, on s’entête à ne pas courir. Malgré quelques problèmes de fumble, Melvin Gordon est mieux que l’an dernier, mais les Californiens n’en profitent pas ou peu.

philip_rivers_chargers_14102016

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (5-2) – Detroit Lions (4-4)
Philadelphia Eagles (4-3) – New York Gian4ts (4-3)
Miami Dolphins (3-4) – New York Jets (3-5)
Kansas City Chiefs (5-2) – Jacksonville Jaguars (2-5)
Cleveland Browns (0-8) – Dallas Cowboys (6-1)
Baltimore Ravens (3-4) – Pittsburgh Steelers (4-3)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (1-6) – New Orleans Saints (3-4)
Los Angeles Rams (3-4) – Carolina Panthers (2-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (4-3) – Indianapolis Colts (3-5)
San Diego Chargers (3-5) – Tennessee Titans (4-4)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Oakland Raiders (6-2) – Denver Broncos (6-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Seattle Seahawks (4-2) – Buffalo Bills (4-4)

Au Repos :

Cincinnati Bengals
Houston Texans
New England Patriots
Arizona Cardinals
Chicago Bears
Washington Redskins

PARTAGER

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE