PARTAGER

jordan-howard-bears-02112016Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Jordan Howard (RB) – Chicago Bears : 26 courses, 153 yards, 1 touchdown + 4 réceptions, 49 yards
Après deux belles prestations contre Detroit et Indianapolis, puis deux sorties discrètes face à Jacksonville et Green Bay, Jordan Howard a repris sa marche en avant lundi soir, en écrasant la défense pourtant redoutable de Minnesota. Le running back de 21 ans a su exploiter les brèches laissées par les Vikings, pour mener les Bears vers leur 2e succès de la saison 2016. Avant ce déplacement à Chicago, les hommes de Mike Zimmer n’avaient pas accordé plus de 56 yards à un coureur. En début de partie, Howard a eu besoin d’une seule percée, longue de 69 yards, pour dépasser ce total.

Rookie défensif de la semaine

Daryl Worley (CB) – Carolina Panthers : 11 plaquages, 1 passe déviée, 1 sack
Du repos et ça repart ? Absents des débats en semaine 7, les Panthers ont signé leur retour par une victoire qui pourrait leur redonner un peu de confiance, après un départ cauchemardesque. Face aux Cardinals, les défenseurs de Carolina ont massacré Carson Palmer, en l’aplatissant à huit reprises. Meilleur plaqueur de son équipe sur ce match, le jeune Daryl Worley a largement participé à la fête. En plus de quelques actions positives en couverture, le cornerback de 21 ans a enregistré le premier sack de sa carrière NFL, sur un blitz bien exécuté en première période.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Tyreek Hill (WR) – Kansas City Chiefs : 5 réceptions, 98 yards, 1 touchdown
Au 5e tour de la dernière Draft, les dirigeants des Chiefs ont déniché une perle rare. Car, s’il est un atout très précieux lors des phases spéciales, Tyreek Hill est aussi une cible de qualité pour les quarterbacks de Kansas City. Ce week-end, le receveur de 22 ans s’est baladé dans l’Indiana. En se démarquant facilement, pour capter une passe de Nick Foles et marquer un touchdown de 34 yards, Hill a permis à sa franchise de définitivement distancer des Colts débordés par sa vitesse.

2. Derrick Henry (RB) – Tennessee Titans : 16 courses, 60 yards, 1 touchdown + 4 réceptions, 37 yards
Auteur d’une excellente présaison avec les Titans, Derrick Henry ronge son frein depuis le mois de septembre. Devant lui, DeMarco Murray est impeccable et le coaching staff de Tennessee lui confie l’essentiel du travail au sol. Mais, lorsqu’il est sollicité, le dernier vainqueur du Heisman Trophy sait se montrer efficace. Contre les Jaguars, celui-ci a effectué son premier voyage dans un en-but NFL. « Nous sommes certains qu’il peut faire ça à chaque fois », a assuré Marcus Mariota.

3. Karl Joseph (S) – Oakland Raiders : 7 plaquages, 2 passes déviées
Titularisé par Oakland, pour la 6e fois consécutive ce dimanche, Karl Joseph est en train de devenir l’une des principales forces de l’escouade défensive des Raiders. À Tampa, il a encore multiplié les interventions décisives et, dans son sillage, les Californiens ont fini par s’imposer en Floride. S’il doit encore apprendre à contrôler son trop-plein d’enthousiasme, le safety de 23 ans est désormais le plaqueur le plus productif de sa formation, en compagnie du vétéran Reggie Nelson (43 unités).

4. Rob Kelley (RB) – Washington Redskins : 21 courses, 87 yards, 1 touchdown
Matt Jones blessé au genou, Jay Gruden et ses collègues se sont tournés vers le novice Robert Kelley, pour soulager Kirk Cousins à Londres. D’abord emprunté en première mi-temps (2.9 yards par tentative), le running back de 24 ans s’est ensuite mis à la hauteur de l’évènement. Pendant la prolongation, l’ancien de Tulane a offert une position idéale à Dustin Hopkins, en atteignant les 13 yards de Cincinnati, sur une course de 16 longueurs. Mais son kicker n’a pas su éviter le match nul.

5. Dak Prescott (QB) – Dallas Cowboys : 19/39, 287 yards, 2 touchdowns, 1 interception + 7 courses, 38 yards, 1 touchdown
Chaque jour, Dak Prescott gagne un peu plus les cœurs des fans de Dallas. Face aux Eagles de Carson Wentz, le lanceur de 23 ans a commis plusieurs erreurs, mais il a surtout délivré le public de l’AT&T Stadium, en trouvant son tight end Jason Witten. À la tête des Cowboys, le natif de Sulphur (Louisiane) possède maintenant un bilan presque parfait (6-1). Johnny Lujack est le seul autre quarterback débutant à avoir réalisé un tel démarrage. C’était avec Chicago, en 1948…

PARTAGER

12 Commentaires

  1. Je hais les Raiders pour avoir pris Joseph, c'était mon coup de coeur avant la draft… 🙁
    Content qu'il soit si performant malgré tout :).

    Ezekiel Elliott ? non ? ^^

    Grosse perf d'Howard contre Minny quand même, avec Langford les Bears ont un beau duo de RBs pour les années à venir je penses.

  2. Impressionné par Howard car il est vraiment difficile à mettre au sol et même si ce n'est pas le plus rapide ou explosif, il a bonne lecture des blocs
    Chicago à peut-être trouver le remplaçant de Forte et si tu ajoutes un Cutler appliqué,Jeffery et Miller en TE ça te fait des armes

  3. j'ai pas trouvé prescott flamboyant sur ses passes. Délai de lancer long, précision approximative. Je ne sais pas ce que ca donneriat sans sa top OL.

  4. Honnêtement Elliott mérite plus sa place que Prescott cette semaine.
    Il a simplement réalisé son meilleur match depuis le début de la saison, super solide au sol avec 89 YAC sur 96yards et 52 yards dans les airs. Même côté blocking il a fait le taf.
    Après je comprends ça fait 8 semaines qu'on bouffe du Elliott dans le journal des rookies ça fait toujours plaisir de suivre d'autres performeurs..mais si y a bien un week où fallait pas sortir Zek du journal c'était celui ci 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE