PARTAGER

jones_romo_280116C’est ce qui s’appelle préparer le terrain. Après des semaines passées à soutenir que Tony Romo retrouvera sa place dès qu’il aura retrouvé la santé, Jerry Jones change doucement de ton.

Il faut dire que son équipe gagne. Six victoires et une défaite avec Dak Prescott. De quoi faire évoluer le discours du patron de la franchise.

« Il faut faire attention à ce qui se passe, et actuellement, nous avons une très bonne alchimie. Il faut prendre ça en compte quand on prend une décision », a expliqué Jones au Shan and RJ Show mardi.

Romo a retrouvé l’entrainement ces derniers jours, avec des exercices individuels et une charge de travail très limitée. Étrangement, son boss semble de moins en moins pressé.

« Je sais que Tony fait beaucoup de progrès. Sans aucun doute, je pense qu’il sera prêt à un moment vers la fin de l’année. Nous évaluerons les choses à ce moment là. »

Et si Prescott tient le rythme d’ici là, Jones ne semble clairement plus exclure de le laisser.

« Tony est un vétéran. Il veut que l’équipe réussisse le plus possible. Dak ressent la même chose. Les coachs ne savent pas ce qui va se passer pour le moment. Nous verrons à ce moment là. Tony n’a pas de soucis à faire ce qui est le mieux pour l’équipe. Absolument aucun soucis avec faire ce qui est le mieux pour l’équipe. »

Comprenez que si le mieux pour l’équipe est de laisser Prescott sur le terrain, le vétéran n’aura pas trop le choix.

PARTAGER