PARTAGER

ezekiel-elliott-cowboys-06112016Cleveland Browns (0-9) – Dallas Cowboys (7-1) : 10-35

Seule équipe toujours sans la moindre victoire en 2016, les Browns recevaient ce dimanche des Cowboys toujours aussi fringants et irrésistibles. La logique a été respectée avec Dallas et son univers impitoyable qui n’ont fait qu’une bouchée des pensionnaires du FirstEnergy Stadium.

Ce sont pourtant les joueurs de Hue Jackson qui se montrent dangereux en premier. Sur une action parfaitement coordonnée, Cody Kessler (19/27, 203 yards, TD) trouve Isaiah Crowell (6 courses, 4 yards ; 4 réceptions, 63 yards) positionné en tight end pour un gain de 44 yards. Malheureusement, les locaux doivent se contenter d’un field goal (0-3).

A partir de ces 3 points, les Cowboys vont commencer leur festival offensif. Dak Prescott (21/27, 247 yards, 3 TDs) trouve son tight end Jason Witten (8 réceptions, 134 yards, TD), qui après s’être joué du pauvre Jamie Collins, transfuge malheureux en provenance des Patriots, rentre dans la end zone pour un touchdown de 26 yards (3-7).

C’est ensuite le rookie Ezekiel Elliott (18 courses, 92 yards, 2 TDs) qui s’illustre, trouvant lui aussi la end zone de manière aérienne (3-14). A moins de 2 minutes de la mi-temps, Dak Prescott inscrit son deuxième touchdown à la passe pour Cole Beasley (6 réceptions, 56 yards, TD) qui bénéficie d’un très bon appel de son coéquipier Dez Bryant (1 réception, 19 yards) qui attire 2 défenseurs dans sa direction (3-21).

Les Browns vont sauver l’honneur en toute fin de quart-temps. Cody Kessler, un des seuls à surnager dans l’Ohio, trouve l’autre satisfaction des Browns, Terrell Pryor (5 réceptions, 47 yards, TD) pour permettre de faire perdurer un peu d’espoir pour Cleveland (10-21).

Ezekiel Elliott et Dak Prescott s’amusent, Cleveland continue de plonger

Le 3ème quart-temps continue dans la même lancée pour les Cowboys. Ezekiel continue de marcher sur les Browns, et inscrit un nouveau touchdown qui met au plus mal Cleveland (10-28).

La tempête de points ne s’arrête pas pour les Browns. Et quand ce n’est pas Elliott, c’est Dak Prescott qui s’illustre. Jason Witten en profite en s’offrant son premier match à plus de 100 yards depuis le 29 décembre 2013. C’est finalement l’autre tight end texan, Gavin Escobar (1 réception, 2 yards, TD) qui inscrit le 5ème touchdown de la soirée pour la franchise de Jerry Jones (10-35). Les Cowboys se contentent ensuite de gérer le chronomètre, et rien n’est marqué dans le 4ème quart-temps.

Dak Prescott a encore une fois mené Dallas à la victoire. La probabilité d’un retour de Tony Romo en tant que titulaire se réduit chaque semaine, tant le rookie arrive à faire briller Jason Witten et Cole Beasley, même si Dez Bryant ne touche pas le ballon autant qu’il le souhaiterait. Ezekiel Elliott continue sa saison extraordinaire, et fonce vers le titre de rookie offensif de l’année.

Du côté des Browns, bien que Cody Kessler soit prometteur, il n’est que très peu entouré, seuls Terrell Pryor et Isaiah Crowell semblant l’aider offensivement. L’équipe de Cleveland n’a quasiment rien montré au cours de ce match, et se précipite vers une saison à 0 victoire et 16 défaites, ce qui serait une première depuis les Detroit Lions en 2008, seule équipe ayant réalisé ce triste record.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. ça étonne quelqu'un ?

    0-9 pour cleveland …ça me fait mal pour les fans n'empêche …à croire qu'ils sont vraiment maudits ou un truc du genre :/

  2. Vraiment impressionnant cette équipe des Cowboys quand même!
    Je les vois pas à moins de 12/4 pour la suite du calendrier et surement la 1st seed. Ça va être dur d'aller les chercher en play offs

  3. j espere pour les boyz que dez ne va pas pourrir le vestiaire avec si peu de ballon lance vers lui

    Romo doit il se trouver une nouvelle equipe, je serai curieux de connaitre l ambience dans le vestiaire a ce sujet, pour qui l excelente ligne offensive voudra jouer

LAISSER UN COMMENTAIRE