PARTAGER

albert-wilson-061116

Oakland Raiders (7-2) – Denver Broncos (6-3) : 30-20

San Francisco 49ers (1-7) – New Orleans Saints (4-4) : 23-41

Los Angeles Rams (3-5) – Carolina Panthers (3-5) : 10-13

Green Bay Packers (4-4) – Indianapolis Colts (4-5) : 26-31

San Diego Chargers (4-5) – Tennessee Titans (4-5) : 43-35

Minnesota Vikings (5-3) – Detroit Lions (5-4) : 16-22 a.p.

Philadelphia Eagles (4-4) – New York Giants (5-3) : 23-28

Cleveland Browns (0-9) – Dallas Cowboys (7-1) : 10-35

Baltimore Ravens (4-4) – Pittsburgh Steelers (4-4) : 21-14

Miami Dolphins (4-4) – New York Jets (3-6) : 27-23

Des rebondissements dans tous les sens pour un nouveau match fou entre deux équipes qui offrent régulièrement ce type de spectacle. Dans le quatrième quart, à 7 minutes du terme, alors que Miami menait 20-16, Ryan Fitzpatrick (17/28, 193 yards, 1 TD, 2 int) a lancé ce qui ressemblait à une interception décisive. Mais les Dolphins ont remis leurs adversaires dans la partie dès la série suivante, lorsque le punter Matt Darr a relâché le ballon dans sa moitié de terrain pour offrir une occasion en or aux verts.

Occasion saisie deux actions plus tard par Jalin Marshall (3 rec, 59 yards, 1 TD), à la réception d’une passe de 18 yards dans la end zone (20-23). Mais la réponse est immédiate. Sur le coup d’envoi, Kenyan Drake retourne le ballon pour 96 yards et un touchdown (27-23) ! Il reste alors 5 minutes à jouer, mais les Jets n’arrivent à rien sur la possession suivante, et ils choisissent de punter sur une 4e&14 à 3 minutes du terme. Jay Ajayi (24 courses, 111 yards, 1 TD) réussit alors à manger tout le reste du chrono avec quelques courses inspirées.

La partie a été animée, avec une belle course d’Ajayi pour le premier touchdown du match (7-3), à laquelle Matt Forte (12 courses, 92 yards, 1 TD) a répondu dans la foulée (7-10). Servi par Ryan Tannehill (17/28, 149 yards, 1 TD), Dominique Jones a remis Miami devant (14-10). Les Floridiens ont même creusé l’écart pour attaquer la dernière période avant l’avantage 20-13. Secoué sur un gros choc, Fitzpatrick a laissé sa place à Bryce Petty (2/2, 19 yards) pendant quelques minutes, avant de revenir en fin de match.

Kansas City Chiefs (6-2) – Jacksonville Jaguars (2-6) : 19-14

Encore une fois, Blake Bortles (22/41, 252 yards, 2 TDs, 1 int) s’est réveillé en fin de match. Alors que son équipe était menée 19-7 à 7 minutes du terme, le quarterback des Jaguars a mené son équipe à un touchdown de T.J. Yeldon (7 courses, 33 yards) sur une passe de 13 yards (19-14). La défense a même récupéré le ballon dans la foulée pour donner à Bortles l’opportunité d’aller chercher la victoire avec 3 minutes à jouer.

Bortles a alors réussi une cours de 26 yards pour atteindre les 39 yards adverses, avant de trouver Julius Thomas pour 9 longueurs. 2e et 1 yard sur les 30 yards adverses… et puis plus rien… Une passe incomplète pour Marqise Lee (4 rec, 84 yards), une course de Yeldon pour une perte de deux yards, puis une nouvelle passe manquée. Kansas City n’a ensuite eu qu’à faire couler le chrono.

Sans Alex Smith, l’attaque des Chiefs a semblé plus explosive le temps d’un quart-temps, lorsque Nick Foles (20/33, 187 yards, 1 TD) a trouvé Albert Wilson (3 rec, 42 yards, 1 TD) pour le premier touchdown du match sur une passe de 23 yards. Mais Kansas City a ensuite été d’une inefficacité navrante dans la end zone, ce qui a forcé Cairo Santos à réussir quatre field goals pour creuser l’écart. C’est Allen Robinson (7 rec, 76 yards, 1 TD) qui avait réduit l’écart pour Jacksonville au cours du second quart.

PARTAGER

10 Commentaires

  1. J'ai pas pu voir grand chose du match, mais de ce que j'en ai vu :
    victoire difficile mais sans QB Smith, RB Ware, OL Eningher notamment. Foles rend une fiche correct mais a eu du mal à trouver la end zone… CB Peters rarement visé, comme depuis quelques semaines mais les autres CB que ce soit Gaines ou Nelson, font le boulot.
    Merci à l'attaque des Jags de nous avoir pas mal aidé, par des choix douteux notamment et surtout par Ivory et ses fumbles (celui dans la end zone est pas mal…)

    D'ailleurs pour la petite histoire j'avais envoyé un message privé sur Instagram au CB Nelson pour lui souhaiter une bonne saison en espérant le voir jouer un peu plus… ce a quoi le CB m'a répondu qu'il serait plus que cela, qu'il serait LE mec cette saison. Sur une 4eme tentative en fin de match pour les Jags, c'est bien Nelson qui coupe la passe et nous permet de gagner. Il m'avait pas menti aha

  2. Chiefs Jaguars, ou un match plus accroché que "prévu"

    Tout d'abord, je trouve le Bortles Bashing assez dur, ce n'est pas le plus mauvais de l'equipe. Il a eu quelques lancers aléatoires, mais doit gérer une ligne offensive dépassée en passe pro, et des schémas qui ne proposent que peu de receveurs ouverts (je crois)

    Coté Chiefs, le positif:
    * La défense est énorme!!!!!
    * OLB D.Ford se montre, grosse pression sur le QB, bon en couverture…
    * CB S.Nelson s'en est mieux sorti que l'an dernier
    * La spécial team a egalement fait beaucoup

    Le négatif:
    * Les Blessures… Les playmakers tombnt comme des mouches, les Backups sont bons, mais ca risque de devenir compliqué
    * L'attaque apathique (et un Foles qui a montré des limites)
    * Pas de jeu au sol

    Des calls étranges niveau refs

  3. Par contre, je vous recommande de jeter un oeil a l'ejection de T.Kelce, une réaction très marrante ^^

    Pour expliquer le contexte, il a pris un dirty hit de Fowler en 1ere mi temps, sans call (casque en avant, dans la machoire / le cou). Lors de la 2ème période, jeu dans la redzone, passe dans sa direction, PI defensive claire (et dangereuse), still no call.

  4. Bortles est pas terrible mais il est quand même pas franchement aidé…

    Déjà, 3 fumbles, c'est lamentable. Ivory qui fumble en end zone, bon ben voilà quoi. Ensuite, des drops de partout. Hurns qui drope alors qu'une deep ball lui arrive dans les bras à 2 yds de la end zone adverse… Et j'en oublie.

    Après, Bortles peut finir le match avec 3 int au compteur si les DB des Chiefs ont des mains un peu plus sures… C'est pas franchement rassurant.

    Point positif, hormis les fumbles, le jeu de course a été plutôt performant. Et le play calling d'Hackett semble un peu plus adapté au jeu de Bortles. On a vu des drives intéressants, malheureusement non conclus.

    Coté D, c'était pas mal même si Foles est faible. Même si on a eu droit à notre moment ridicule avec cette interception dans les mains d'Amukamara que Gibson vient lui enlever….

    De toute façon cette saison est morte. Bradley va dégager à la fin de l'année. Et on verra bien si on est un peu mieux la saison prochaine. Quand je vois ce que fait Oakland qui a démarré sa reconstruction en même temps que nous, ça fout sérieusement les boules.

LAISSER UN COMMENTAIRE