PARTAGER

Case Keenum_Rams_Los Angeles_Carolina_Panthers

Los Angeles Rams (3-5) – Carolina Panthers (3-5) : 10-13

Les « We want Goff »* (« On veut Goff ») ont résonné dans le Coliseum de Los Angeles. C’était avant que Case Keenum (27/46, 296 yards, 1 TD et 1 INT) lance un touchdown à moins d’une minute de la fin du match pour revenir à trois points et redonner un peu d’espoir aux siens. Pas sûr toutefois que cela ait convaincu les supporters qui continuent de mettre la pression sur Jeff Fisher pour qu’il change son quarterback titulaire. Il faut dire que Keenum a encore eu beaucoup de mal contre Carolina et avec lui c’est l’attaque tout entière qui continue de fonctionner au ralenti.

Aaron Donald en mode MVP

Dans ce match, ce sont les défenses qui ont pris le dessus. Comme le score en témoigne, elles ont étouffé toutes véhélités offensives de chaque côté. Pourtant, pour les Panthers le match avait bien commencé. Au milieu du premier quart-temps, Cam Newton trouve Greg Olsen sur une passe de 9 yards (0-7). On ne le sait pas encore mais ce sera les seuls points inscrits durant plus de trente minutes.

Le score en restera là jusqu’à un field goal au début du quatrième quart temps (10-0). Entre-temps, ceux qui aiment les défenses se sont régalés. La ligne défensive des Rams a fait vivre un calvaire à Cam Newton (20/32, 225 yards, 1 TD) notamment Aaron Donald qui est clairement dans la course au titre de meilleur défenseur de l’année. De l’autre côté, les Panthers avaient eux aussi mis les barbelés.

Un reveil trop tardif

Le jeu au sol a été annihilé et forcément, les options aériennes sont de plus en plus réduites. Ajoutez à cela un Case Keenum d’une inconsistance maladive ainsi que des receveurs qui laissent échapper les rares ballons qui arrivent jusqu’à eux et vous obtenez une attaque qui n’avance pas. Voire même pire, qui recule, comme lors de l’interception de Thomas Davis Jr. Pour deux anciens joueurs appartenant à la légendaire défense de Chicago de 1985, Ron Rivera et Jeff Fisher, les deux coachs, ont dû apprécier le spectacle. Les supporters probablement moins.

Surtout ceux des Rams qui ont dû attendre la fin du match pour voir les premiers points de leur équipe. Un field goal (3-13), puis un touchdown de 10 yards pour Kenny Britt donc (10-13) mais c’est trop peu trop tard pour cette équipe des Rams qui s’enfoncent encore un peu plus.

PARTAGER

7 Commentaires

  1. Tout est dit dans l' article, une attaque plus qu' anémique, zuerlein qui rate 2 FG… Beaucoup de regrets à avoir il y avait la place pour gagner
    We want Goff !!!

    • Autant laisser Goff sur le banc, Keenum continu, il faut attendre que ce coach de merde soit viré et Goff commence l'année prochaine avec le nouveau coach, Fisher n'y connait rien en attaque ça changera rien si on met Goff maintenant..

      • Je suis d accord avec toi ça changera rien sauf lui apporter de l’expérience, mannion avait été plutôt pas mal en pré saison aussi. Après tout n’est pas de la faute de Keenum ses receveurs ne lui donnent pas beaucoup de solutions et l OL ne donne pas à Gurley l espace nécessaire.

  2. Supporter des seahawks je me demande vraiment si la nfc West n’a pas remplacé la nfc east comme la pire division nfc. Aucune équipe n’est capable de proposer du jeu alors oui ça défend bien mis à pars les 9ers mais tous les matchs des équipes nfc West sont quand même difficiles a regarder

LAISSER UN COMMENTAIRE