PARTAGER

oakland_broncos_07112016

Oakland Raiders (7-2) – Denver Broncos (6-3) : 30-20

Vainqueurs de six de leurs huit premiers matchs de la saison, les Raiders et les Broncos se disputaient cette nuit la première place de l’AFC Ouest. Et devant son public, Oakland n’a pas déçu !

Portés par un énorme jeu au sol (243 YDS au total), les hommes de Jack Del Rio ont imposé le rythme du match (plus de 40 minutes de possession !) et ont dominé une équipe de Denver pas très inspiré offensivement (266 YDS dans les airs, mais seulement 33 à la course). Derek Carr (20/31, 184 YDS) n’a pas eu à forcer son talent, et les Raiders ont montré qu’ils pouvaient s’imposer même lorsque leur duo de receveurs Amari Cooper – Michael Crabtree était peu en vue (8 REC, 83 YDS à eux deux).

Denver en difficulté offensivement, Latavius Murray en jambes

Lors des premières minutes de match, c’est Oakland qui semble le mieux préparé pour cette rencontre. En effet, les Raiders parviennent à inscrire deux field goals sur leurs deux drives initiaux, tandis que les Broncos sont incapables de réussir le moindre first down durant tout le premier quart-temps (6-0).

Au début du second, Oakland assoit sa domination en inscrivant le premier touchdown de la rencontre. En effet, suite à une série de six jeux et 56 yards durant laquelle les Raiders ont parfaitement alterné le jeu au sol et le jeu aérien, le running back Latavius Murray (20 courses, 114 YDS, 3 TD) trouve la end zone sur une course d’un yard (13-0).

Derrière, les Broncos arrivent enfin à quelque chose en attaque. Trevor Siemian (18/37, 283 YDS, 2 TD, 1 INT, 1 fumble perdu), à la rue dans le premier quart-temps, trouve notamment Demaryius Thomas (5 REC, 56 YDS) pour un gain de 23 yards, avant de servir Jordan Norwood (2 REC, 56 YDS, 1 TD) qui échappe à son défenseur pour inscrire un touchdown de 36 yards (13-7).

Malheureusement pour Denver, quand l’attaque se réveille, c’est la défense qui flanche. Au cours des trois dernières minutes de la première mi-temps, les Raiders marchent sur les Broncos à travers une course de 42 yards de Murray, puis profitent d’une pass interference du cornerback Bradley Roby pour se rapprocher de la end zone. Murray n’a ensuite plus qu’à conclure sur une nouvelle course d’un yard (20-7). Les deux équipes rejoignent finalement les vestiaires sur le score de 20-10, après un field goal de 55 yards signé Brandon McManus juste avant la pause.

Oakland jamais vraiment inquiété

En possession du ballon pour commencer le troisième quart-temps, Oakland continue de se reposer sur une ligne offensive et un jeu au sol solides. Cependant, malgré un drive de plus de six minutes, les Raiders n’arrivent pas à ajouter des points supplémentaires au tableau d’affichage. Du côté des Broncos, l’attaque réalise une série de 11 jeux pour 73 yards en partant quasiment de sa propre end zone, permettant ainsi au kicker McManus de remettre Denver à un touchdown d’Oakland (20-13).

Avec un quart-temps à jouer, tout reste évidemment possible mais les Raiders prennent une petite option sur la rencontre lorsqu’ils inscrivent un nouveau field goal, obtenu notamment grâce à deux réceptions de Michael Crabtree pour 27 yards et une autre de 15 yards du tight end Clive Walford (23-13).

Oakland prend ensuite une grosse option sur la victoire lorsque Trevor Siemian perd le ballon dans son camp sur un fumble à sept minutes de la fin. Suite à ce turnover, les Raiders bénéficient de plusieurs pénalités défensives avant de pratiquement tuer la rencontre par l’intermédiaire d’un nouveau touchdown de Latavius Murray (30-13).

En fin de match, Denver parvient à réduire le score sur un touchdown incroyable de Kapri Bibbs, qui réalise une chevauchée fantastique de 69 yards suite à une screen pass de Siemian (30-20). Cet exploit est cependant isolé puisque le quarterback des Broncos se fait ensuite intercepter dans les dernières minutes par Reggie Nelson.

PARTAGER