PARTAGER

challenge-nfl-rugbyQuel est le coup de pied le plus dur ? Une pénalité ou un field goal ?

À l’occasion de la venue des Rams en Europe, SportBible a mis en compétition le rugbyman Danny Cipriani avec Greg Zuerlein, le kicker des Rams.

Échange de ballon, et que le meilleur gagne !

Évidemment, il fallait que tout le monde soit content, et le résultat ne va pas vraiment éclairer le débat. On constate tout de même que Zuerlein se débrouille très bien.

PARTAGER

12 Commentaires

  1. Pour moi il n'ya pas débat… bien qu'au rugby l'angle puisse être un peu plus dur, il n'y a pas 10 gars qui te courent dessus + un Sherman qui te saute dans les pieds en te faisant tomber…

    • Il ne faut pas non plus oublier qu'au rugby, un kicker ne rentre pas sur le terrain seulement pour cette action.
      Il joue l'intégralité du match et doit aussi plaquer / éviter les plaquages dans toutes les autres phases de jeux.
      Il ne fait pas que les transformations, mais les drops (avec 15 gars qui lui courent dessus) et les dégagements.

    • Ouaip, mais le gars qui tape les pénalités au rugby passe pas le reste du match sur le banc, il joue, plaque, se fait plaquer, fait des passes, marque des essais… Et se prend quelques tampons au milieu de tout ça.

  2. Une des plus grosse difference est la stabilite du ballon,
    Vu la forme et comme il est place sur le "T" au rugby, il est beaucoup plus facile de le faire "voler",

    Pour un kicker, de ce qu'en j'en voit, le plus est de le frapper le plus fort possible pour que les mouvments en l'air affectent au minimum la trajectoire.

    Soit dit au passage, je prefere le Foot US au Rugby, mais je prefere voir frapper un buteur qu'un kicker, je trouve ca plus technique et psychologique.

  3. Mouais …
    Au rugby, c'est pas un équipier qui tient le ballon, mais un tee. 50 yards c'est 45 mètres, la majorité des buteurs peuvent le faire facilement, compte tenu de l'angle très faible en NFL (alors qu'un bord de touche au rugby, ça a l'air plus complqué). Et le buteur doit savoir plaquer (et résister aux plaquages), faire une passe de 15 mètres … Niveau cardio et concentration c'est pas pareil.
    Au foot, il y a le problème des défenseurs (on voit que la trajectoire de Cipriani est très tendue, pas sur que ça passe en match) et la synchro avec le snaper et le holder.

    Conclusion (pour moi) : l'action en elle-même est plus compliquée au foot, mais le rugbyman doit être beaucoup plus complet sur le terrain (aucune équipe ne peut se permettre d'avoir un boulet sur le terrain, même s'il est à 100% en tentant toutes les pénalités au dela de ses 40m (donc 60m des poteaux)). Quand on se dit que les meilleurs buteurs ont à peine 20/25% de leur entrainement consacré aux buts (dans les reportages, c'est souvent une heure supplémentaire à la fin d'un entrainement collectif de 3/4h), imaginez le potentiel sur un terrain NFL.
    Je persiste et je signe, 90% des buteurs au rugby et joueur de soccer auraient leur place en NFL au poste de kicker/punter compte tenu du faible entrainement spécifique des européens à cet exercice spécifique. Et en réfléchissant en terme de masse salariale (la majorité des rugbymen européens/africains/océaniens doivent pas gagner beaucoup plus que le kicker moyen ; pour le soccer c'est un peu moins vrai), je suis étonné qu'il n'y ai pas une pénétration du poste par les "étrangers" (européens/africians/océaniens voir latinos (étrangers ou immigrés de 2e ou 3e génération).

  4. oui je rejoins certains commentaires…une vraie bonne penalite me semble plus dures a passer. Un kick au foot US necessite une super synchro avec le reste de l equipe, le long snapper et le holder mais en vrai, c ets un peu toujours pareil. Alors qu il n y pas une penalite qui ressemble a une autre, Sans compter en effet que le buteur est souvent le 9 ou le 10, qui passent leur temps a courir donc a avoir le cardio tres haut.
    N'oublions pas aussi que le ballon de rugby est bien plus lourd.

    • Je suis d'accord, sauf pour la fin. Le fait que le ballon soit plus lourd est au contraire un avantage pour que la trajectoire de vole soit stable 😉

    • et même en coin avec ton pied opposé, ce qui réduit bien l'angle et la précision.

      Par contre, au foot US, on voit très souvent les ballons flotter, prendre plus d'effet et subir les flux d'air. C'est mon avis, mais la technique de frappe semble plus précise à effectuer.

      Difficile de départager au final, entre les gars qui te courent dessus et la fatigue d'être sur le terrain et de reprendre sa respiration… idem en terme de pression quand tu sais que ton équipe remonte le terrain et que c'est évident que c'est à toi de conclure le travail, tu dois avoir le temps de gamberger dans la tête. Ce n'est pas "imprévu" comme au rugby où tu ne sais généralement pas si tu auras la pénalité ou pas.

  5. le rugbyman doit frapper dans un angle difficile genre vers une touche mais a le temps pour lancer son tir et peut tendre la trajectoire

    le footballer us doit frapper au dessus de la défense qui le charge donc il doit frapper haut et dans un tempo imposé par le snap

    les deux sont durs, et pas comprable l'un plus que l'autre

LAISSER UN COMMENTAIRE