PARTAGER

trump_09112016

Cette nuit, un véritable tremblement de terre politique s’est déroulé aux États-Unis avec l’élection surprise de Donald Trump à la présidence.

Alors forcément, les réactions ont été nombreuses sur les réseaux sociaux, et certains joueurs NFL ont fait part de leurs sentiments suite aux résultats des votes :

« Plutôt que d’être énervé, servez vous de ça pour accepter le fait que TOUT EST POSSIBLE »

« La marijuana devient légale dans tant d’endroits, j’ai l’impression d’être le seul qui ne se drogue pas et qui ne boit pas d’alcool »

« Les Etats-Désunis d’Amérique »

« Je me demande comment le monde nous regarde en ce moment ? »

« Nous vivons une époque intéressante »

« Barack Obama tu vas vraiment me manquer »

PARTAGER

49 Commentaires

        • Ah ouais, effectivement…
          Le combat de Kaep est basé sur le traitement infligé par la police envers les minorités, il est ou le rapport avec les élections??
          Trump ou Clinton sont des solutions à son problème serieusement…

          Il doit proposer quoi ?
          Une formation pour que les policiers ne tuent pas des gens non armés?

          Parfois, on lit de ces trucs…

          • Quel droit fondamental possède chaque citoyen pour espérer faire changer son pays ? Le droit de vote.

            Qu'il ne se retrouve pas complètement dans un des deux candidats, je peux le comprendre. Par contre, de ne pas exercer son droit de vote, franchement non. Sur le principe, c'est complètement contradictoire de protester pour ensuite ne pas agir quand c'est le moment des élections…

            De plus, il dit que les minorités sont oppressés mais il ne fait même pas l'effort d'aller voter, alors que ces mêmes minorités se sont battus pour avoir le droit de vote…

          • Moi je le prend pas comme ça. Kaep est comme des milliers d'américains qui n'étaient satisfaits ni par l'un, ni par l'autre. Aucun ne proposait de véritable réponse à ce qu'il dénonce ouvertement.

            Alors plutôt que de faire la boudeuse et de voter Trump pour sanctionner toute la classe politique comme l'ont fait beaucoup de gens, il a choisi de ne pas choisir justement. Voter, oui c'est un droit fondamental mais quand tu es opposé comme ça aux deux candidats tu fais quoi au juste ?

          • Complètement d'accord sur le fait qu'il n'était ni satisfait par l'un ou par l'autre, ce qui est compréhensible vu les deux candidats.

            Mais franchement, tu ne peux pas faire tout ça (il a le courage de s'exprimer et je respecte ça) pour finalement te taire au moment le plus important par rapport à l'avenir de son pays quoi… Au pire, qu'il vote blanc. Alors oui, cela ne change pas grand chose au résultat final mais au moins il montre qu'il n'est pas satisfait par les candidats proposés, et il respecte le droit de vote…

          • Je pense qu'il s'est dit qu'il aurait plus de droit de parole en ne votant pas et je peux le comprendre. Le vote blanc au final, le grand public n'aurait vu que le fait qu'il aille voter pour l'un ou pour l'autre, et cela aurait été incompréhensible. Pour se faire entendre, il bafoue les grands symboles de son pays et le droit de vote en fait partie.

            Et je pense qu'en ne votant pas, il sait qu'il y aura forcément un journaliste pour lui tendre un micro pour qu'il puisse s'expliquer, et il aura encore réussi à faire entendre sa voix.

          • Pourtant les minorités sont paris votez et quel est le résultat?
            La situation des minorités est pire qu'avant.

            Alors que les candidats etaient d'un tout autre niveau que les 2 derniers.
            Cette argument est un peu bateau et typiquement, le sermon des gens qui votent parce qu'ils sont obligés genre les gens se sont battus donc tu es obligés de voter quand tu as le choix entre Trump et Clinton… c'est pas ma vision.

            Surtout son combat n'a juste rien à avoir avec les élections et lui meme a remis en question, certaines valeurs américaines donc le fait qu'il a probablement pas voté et juste cohérent avec ceux qu'il a fait.
            Croire que Clinton ou Trump va changer son combat est une utopie.

          • L'élection d'hier concernait également le Sénat et la Chambre des Représentants. On peut se foutre de tout mais il ne faut pas venir pleurer ensuite de la situation du pays dans lequel on se trouve.

          • Encore une fois, ce que tu dis n'as aucun rapport…
            Tu dis qu'il se fout de tout donc tu n'as rien compris a ce qu'il a essaye de faire .

            Bonne nuit

          • Il n'y avait pas que les elections presidentielles qui se jouaient. Renouvellement partiel du senat et de la chambre et meme certains gouverneurs (pas sur pour la Californie). Une voie est une voie. Et ne pas voter franchement ca ne sert pas son combat pour ameliorer la vie des minorités. Car a un moment donné, pour faire changer les choses, il faut aller sur le terrain politique
            En ce qui concerne la formation des policiers, Clinton proposait ca. Trump il est plus "Blue lives matter"

          • Ils ne parlent pas de trouver du travail… il parle de respect des minorités ce qui est un acte au dela d'etre démocrate ou républicain

          • Hein ? Quand je parle de vie, je parle pas de travail. Mais vraiment de la vie des gens dans ces banlieues. Car ils n'ont pas grand chose
            Avant le respect, il a cherché a faire bouger les choses et surtout mettre en lumiere un probleme de societe. Ce qui est tres bien. Mais en faisant ca, il est devenu un symbole et les gens les suivent et prennent exemple sur lui. Alors ne pas vouloir voter democrate ou republicain, OK. Il pouvait toujours voter vert ou Mormont ou autre.
            Ne pas mettre un papier dans une urne, c'est discrediter ca cause face a l'opinion publique. Peut-etre qu'il ne s'en rend pas compte, mais son image est associée a son combat. Je me repete, c'est pas dans la rue que tu regle tous les problemes. Ni sur un terrain.

          • Son image est associé à rien du tout.
            Lebron James a pris position de manière encore plus forte que Kaepernick et on parle pas de LBJ comme un porte parole.

            Tu règles pas le problème des minorités aussi dans les urnes sinon cela se saurait.
            On peut pas le traiter d'anti patriote parce qu'il se rebelle contre les fausses valeurs de son pays et le critiquer parce qu'il ne veut pas voter pour un mec qui a des propos désolants ou une candidate qui a des casseroles incroyables qui est tout sauf l'état d'esprit américain.

            La cohérence est justement de ne pas aller voter.

            Ce sermon "faut aller voter parce que les gens se sont battus ou pas critiquer l'armée parce qu'ils nous protegent" est fatiguant surtout quand les politiques sont ras les pacrettes.

  1. Pfffoufff vous (les médias) me bandez avec les élections US.

    A chaque fois c'est toujours la même chose. Quand un démocrate est élu c'est : "tout ira bien dans le meilleur des mondes"; quand c'est un républicain c'est : "le monde est danger". J'ai connu Clinton, Bush, Obama… J'ai jamais perçu la différence… La seule chose qui change c'est la manière dont les médias présenteront aux Français l'homme, le président.

    Ca marche une fois le coup de jouer sur les émotions, sur les peurs c'était exactement pareil avec Bush et tout le monde a oublié parce qu'il ne s'est rien passé de mémorable et il ne se passera rien là non plus.

    Pas de retour à la ségrégation raciale, Selena Gomez et ses cousins ne retourneront pas au Mexique, La Mecque ne se fera pas bombarder au nucléaire…

    Le gars va faire son mandat, peut-être un 2ème et puis un démocrate le succédera. C'est l'alternance c'est comme ça.

    Je sais plus quel joueur dit : "je sais pas comment les pays dans le monde vont nous regarder"… Mais mec informe toi un peu : les Russes, les Indiens, les Chinois, les Turcs, les Sud-Africains et bien d'autres ils votent pour des nationalistes agressifs sur le terrain de la géopolitique… et les démocrates ne le sont pas moins que les républicains.

    Moi j'ai une mauvaise image des Etats-Unis en terme de politique extérieure. Ca changera pas avec Trump, ce que je pensais sous l'ère Obama ou Bush.

    C'est juste que c'est caricatural. Tous les 4 ans vous nous faites le coup du républicain raciste, misogyne, mangeur d'enfants… une sorte de T Bagg auquel on oppose un Michael Scowfield. On est plus dans l'information mais dans la manipulation. Vous faites de la propagande pas de l'information. A chaque fois que tu te connectes : bim une image de Trump peu avantageuse où il est incriminé. Et encore ça fait que depuis 96 je vois ce cirque. Mon père me dit que ça fait depuis les années 60 qu'il assiste à ce cirque. C'est d'ailleurs lui qui m'en avait fait la remarque en 2000 (où les médias étaient à peu près dans le même délire avec Bush)… Et effectivement Bush/Gore, Bush/Kerry, Obama/McCain et Obama je sais plus qui… c'était exactement la même chose… et dans les 20 prochaines années on nous refera le coup. Tant que le mainstream restera aux mains des mêmes personnes.

    Informez les gens en présentant les évènements de façon vraiment neutre (car même quand c'est suggéré c'est lourd); plutôt que de vouloir les FORCER à prendre parti pour tel ou tel candidat. En plus votre propagande elle marche pas donc pourquoi continuer…

    Forcément de la manière dont vous présentez les deux candidats on serait plutôt tentés d'être systématiquement pour les démocrates mais on peut aussi se poser la question suivante : les deux candidats sont-ils présentés de manière impartiale dans les médias français ? Non. Et ça ça saoûle car c'est du terrorisme intellectuel.

    Vous êtes LOURDS.

    • C'est bizarre parce que je trouve qu'il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis notamment dans le rôle des médias pour faire passer Trump comme le grand vilain canard (^^), mais du coup je comprends pas pourquoi tu dis que nous sommes "lourds", parce que je vois pas de parti pris dans mon article, ou du anti-trump.

      La photo n'est pas désavantageuse, l'article en lui-même dit simplement que c'est un "tremblement de terre" dans le sens où personne ne s'y attendait (il n'y pas d'autre sous-entendu), et les réactions sont les réactions, je n'ai pas particulièrement fait de sélections, j'ai juste mis celles que j'ai pu trouver, c'est tout…

      On est TDA, pas BFM ou je ne sais quelle autre chaîne…

      PEACE

      • Ok ok…

        Mais pour être clair et qu'il n'y ait pas de confusions : Vous = les médias.

        TDA est une infime composante. 0,0000000000000001%. J'ai peut-être oublié des 0. Ne prends pas cela de manière personnel. Je m'attaque à la profession de journaliste, au rôle des médias…

        Mais là je me connecte là maintenant sur lequipe.fr : Trump le mauvais coup en sport, juste en bas de page : Trump est fou selon son jardinier avec une tête de con. Quand je me connectais y'a 2 semaines sur mon ordi direct ça attaqué sa sexualité. C'est d'une lourdeur…

        Et je pense d'ailleurs que ça qui l'a fait élire. Et c'est ça qui fait que vous (les médias) êtes détestés. C'est aux journalistes de poser autrement les débats plutôt que de suivre les consignes d'en haut, celles de Bernard Henri Levy et toute sa clique. De proposer des tons différents, des styles d'écritures et de pensées différents voire contradictoires.

        Je suis intellectuellement spécialisé es-Histoire/Géo et notre soucis premier est d'éviter le parti pris et le jugement de valeur. Et surtout de nuancer les propos pour éviter de tomber dans la caricature.

        Et pourtant dieu sait que je ne suis pas hyper fan de Trump. Mais plus grand encore est mon rejet de l'hystérie politico-médiatique que l'on déclenche sur les évènements. Les polémiques, les déchirements, les passions, les susceptibilités sont bien plus attisées par les médias que par les protagonistes qui sont sur le terrain.

        Je m'adresse à vous ainsi car c'est le SEUL médias français et même seul médias tout court sur lequel j'interviens actuellement et j'expulse içi un sentiment de ras le bol. C'est tout à votre honneur.

        • pour etre honnete , qu est ce qui attire le plus les gens entre :

          un discourt economique sur "comment on va faire redemarrer la croissance et l embauche pour ces 4 prochaines années "

          ou

          scandale Donald Trump serai un " raciste" "mysogine" avec des videos

          les medias veullent des sous et les gens paieront pour lire des scandales plutot que pour ce qui est le plus important

    • Très pertinente intervention de ta part. Je suis ok avec toi sur quasi tout ce que tu écris. Surtout en ce qui concerne le rôle des meRdias. Je peux te dire que je sais de quoi je parle, étant journaliste moi-même (et même si j'ai démissionné de la profession en 2003).
      Mais bon, le propre d'une démocratie, c'est que ce sont les gens qui votent, qui élisent. Est-ce vraiment le cas aux States, avec le système des "grands électeurs" ?
      De toute façon, ça m'aurait bien fait iech de voir une administratrice de Monsanto (renseignez vous, les meRdias ne le feront pas pour vous) gouverner le pays…

      • Tu es sûr d'être journaliste, donc quelqu'un qui vérifie ses sources ;
        Les liens d'Hillary Clinton avec Monsanto sont
        – d'avoir travaillé pour le cabinet d'avocat Rose dont Monsanto était client
        – d'avoir reçu des fonds de Monsanto pour sa campagne..
        Mais jamais d'avoir été administratrice de Monsanto…

        quant à Trump, ça m'étonnerait qu'il soit anti-OGM et je suis prêt à parier qu'il a aussi reçu des fonds de Monsanto

        Le seul qui était anti OGM, c'est Bernie Sanders, et c'est la grosse erreur des démocrates de l'avoir écarté
        http://www.snopes.com/hillary-clinton-sat-monsant

    • Je pense pas mal comme toi sur ce que tu soulèves, je suis par exemple beaucoup plus préoccupé par un Poutine que par un Trump, mais comme Nicolas je vois pas trop pourquoi venir lâcher ça ici. Encore si (je l'ai vu ailleurs) l'article ne présentait que des tweets anti-Trump et parlait d'un "monde de la NFL sous le choc" OK mais là je comprends pas…

    • D'accord avec toi sur le message mais je ne vois pas pourquoi TD actu est concerné, ils font juste un article pour montrer les réactions des joueurs, sur un événement médiatique important, qui d'ailleurs ne crient pas tous au scandale cf Eifert.

    • Aucune différence entre Clinton, Bush et Obama ? Même si dans l'ensemble la politique étrangère américaine est néfaste sur le long terme on a du mal à croire que Clinton et Obama rivalisent avec Bush. On paye encore les pots cassés de l'intervention en Irak.
      Pour Trump on verra, ne lui faisons pas un procès d'intention mais en tout cas, j'espère qu'il va imposer son programme car j'ai envie de me marrer un bon coup. Les taxes sur les produits importés de Chine, j'ai hâte de voir ça. Idem sur ce qu'il veut faire à l'Allemagne. Voir les USA quitter l'OTAN pourrait être fun aussi.
      C'est comme le Brexit, j'ai hâte que cela arrive juste pour me marrer un bon coup.

        • Les marchés financiers se sont affolés dans la soirée de Mardi, lorsque les premiers résultats sont apparues (le cours EUR/USD est monté a 1.13 environ). Mais c'est vite redescendu apres son discours a 3am. Car c'etait un discours d'apaisement.
          A voir en Janvier – Mars par contre, pour ces 100 premiers jours de mandat. Et aussi lorsqu'il va nomer son gouvernement (Giuliani, ancien maire de NY, a la justice j'en ai des frissons…)

    • Juste un truc : quand Donald Trump prononce ouvertement des paroles racistes et misogynes, et qu'elles sont rapportées, c'est lui qui se met en avant comme raciste et misogyne. Ce n'est pas une invention. Les faits sont juste rapportés.

      Après, le fait que les médias se contentent de la petite phrase, du tweet/clash/buzz, c'est un soucis réel. Mais Trump en particulier n'a eu besoin de personne pour faire de lui un raciste.

      Edit : et SVP, il faut vraiment arrêter avec le mythe "BHL et les autres qui donnent les ordres". Y'a pas de réunions le matin des journalistes qui se réunissent devant un portrait de Hollande/Gattaz/Obama/BHL pour décider comment ils vont manipuler la population… L'immense majorité des journalistes sont des mecs qui triment sur des contrats précaires, qui aiment leur boulot et qui tentent de le faire bien. Faut arrêter de croire que David Pujadas et les gens qui sont à la TV sont représentatifs des 36 000 journalistes encartés de France. Comme dans tous les domaines, c'est idiot de faire des généralités.

      Le problème vient plus de l'obligation de rentabilité qui pousse à faire du clic/audience (et qui entraine la recherche du tweet/clash/buzz) que d'une quelconque main mise obscure. C'est l'argent qui pourrit les choses avant tout.

      • Il est toujours bon de rappeler le statut précaire de la plupart des journalistes (pour avoir travailler dans une radio nationale publique je sais de quoi je parle). Selon moi, le fondement du problème n'est pas le traitement journalistique de l'information qui n'est que le symptôme de l'inculture grandissante de nos sociétés. Je ne dis pas que "c'était mieux avant" loin de là, je dis simplement que nous avons l'illusion de vivre dans une société cultivée et informée. Internet en est le plus évident miroir : une source abyssale de culture digne d'une nouvelle de Borgès et le réceptacle de la débilité humaine. La solution à ces maux reste l'éducation et l'apprentissage de la curiosité intellectuelle. Les journalistes pourront alors faire vraiment leur travail puisque les meilleurs audiences seront sur Arte, sur France Culture et, of course, sur Touchdown Actu !

        • C'est en effet une bonne partie du paradoxe. Les gens demandent plus de fond, se plaignent d'un traitement trop superficiel… et lorsque tu leur demande pourquoi ils ne regardent pas arte/des documentaires/etc, ils te répondent trop souvent, "Ah oui mais c'est trop chiant".
          Je force le trait, mais c'est du déjà entendu.

    • C'est ton commentaire qui est du terrorisme intellectuel… et on peut te rappeler que plus de 50% des électeurs américains ont voté pour Clinton qui dépasse Trump de 200 000 voiix, qu'une gouverneure LGBT a été élue, que le Nevada a élu la première femme hispanique au sénat, que pour la première fois une femme musulmane a été élue députée… que 40% des supporters de Trump se sont uniquement informés sur facebook en relayant des informations fausses qui ont tourné en boucle..

      C'est un peu facile de dire "les médias", "les médias"…. surtout pour finalement reconnaître qu'ils n'arrivent pas à influencer les gens..

      Et je te vois moins critiquer les médias qui ont reporté les rumeurs de Wikileaks contre Clinton et l'intervention du directeur du FBI une semaine avant les élections pour mettre en Une une information qui s'est finalement révélé fausse mais a sérieusement plombé la candidature d'Hillary Clinton…

      Et dernier mot; les médias américains ont plus souvent parlé de Trump que de Clinton, ce qui correspond à 5 milliards de $ de publicité gratuite !!!!!

      PS: je ne suis pas un supporter de Clinton, je préférais largement bernie Sanders qui lui était vraiment un candidat anti-système contrairement au milliardaire Trump

  2. Moi c'est le foot US qui m'intéresse sur ce site pas la politique.
    Et il faut respecter le choix-vote des Américains, que cela plaise ou pas, et je crois que certains de nos politiques feraient mieux de garder leurs conseils, quand on voit comment va la France…ils devraient avoir honte. Des moralisateurs qui donnent des leçons de démocratie au pays où tout est réalisable, pas comme ici….
    PS : j'ai passé une bonne journée, moi.

LAISSER UN COMMENTAIRE