PARTAGER

panthers_chiefs_13112016

Carolina Panthers (3-6) – Kansas City Chiefs (7-2) : 17-20

Incroyable scénario à Charlotte ! Mené pendant quasiment toute la rencontre, Kansas City a réussi à arracher une victoire improbable face à des Panthers qui se sont écroulés dans le dernier quart-temps.

Grâce à ce succès, le cinquième consécutif, les Chiefs prennent la tête de l’AFC Ouest, à égalité avec Oakland. Quant à Carolina, cette défaite fait très très mal, autant au niveau comptable que mental.

Carolina en mode 2015

Devant leur public, les Panthers entrent plutôt bien dans le match. D’abord, ils parviennent à ouvrir le score sur un field goal, grâce notamment à une belle course de Cam Newton (23/38, 261 YDS, 1 TD, 1 INT, 12 courses, 54 YDS, 1 TD) (3-0). Ensuite, le safety de Carolina Tre Boston intercepte Alex Smith, sur une longue passe de ce dernier en direction de Tyreek Hill.

Au début du second quart-temps, les hommes de Ron Rivera parviennent à imposer leur jeu au sol, ce qui ouvre des opportunités à Newton dans les airs. En effet, le MVP en titre réussit à se connecter avec Kelvin Benjamin (7 REC, 84 YDS, 1 fumble perdu) et Ed Dickson, ce qui permet à son équipe d’atteindre la zone rouge adverse. Derrière, il conclut lui-même sur une course de quatre yards, et en profite pour recommencer à « dabber » (10-0).

On attend alors une réaction des Chiefs, mais leur mauvais jeu aérien les empêche d’avancer. En face par contre, ça déroule avec un Newton qui trouve à plusieurs reprises Benjamin, avant d’envoyer une bombe de 38 yards vers Devin Funchess (3 REC, 56 YDS, 1 TD) pour le touchdown (17-0). Juste avant la pause, Kansas City réussit cependant à réduire le score sur un field goal, obtenu suite à une succession de passes courtes d’Alex Smith (17-3).

Carolina en mode 2016

Au retour des vestiaires, les hommes d’Andy Reid sont toujours aussi inoffensifs, tandis que les Panthers réalisent un drive de 20 jeux et dix minutes, qui se termine avec…zéro point au compteur à cause de deux sacks consécutifs.

Il faut en fait attendre le début du quatrième quart-temps pour voir le score évoluer. En effet, après une série de 11 jeux et 62 yards, les Chiefs inscrivent un field goal, mais ils auraient pu repartir avec plus de points s’ils ne s’étaient pas montrés maladroits dans la zone rouge (17-6). Heureusement pour eux, la défense réalise une énorme action sur le drive suivant, avec une interception d’Eric Berry qui se transforme en un touchdown de 42 yards (17-14, après une conversion à deux points).

Il reste alors dix minutes à jouer dans cette rencontre. En pleine bourre, Kansas City récupère rapidement le ballon et parvient à égaliser grâce à un nouveau field goal (17-17). Derrière, les deux équipes s’échangent un punt et on se dirige tout droit vers une prolongation. Mais dans la dernière minute, Kelvin Benjamin se fait subtiliser le ballon par Marcus Peters, ce qui donne une opportunité en or aux Chiefs pour réaliser un incroyable hold-up. A l’ultime seconde, le kicker Cairo Santos ne tremble pas et donne une victoire inespérée à Kansas City (17-20) !

PARTAGER