PARTAGER

steelers_cowboys_14112016

Pittsburgh Steelers (4-5) – Dallas Cowboys (8-1) : 30-35

Et de huit ! Au terme d’un match qui a offert son lot de rebondissements, les Cowboys ont arraché une huitième victoire consécutive et confirment ainsi leur suprématie en NFC. Une nouvelle fois, les rookies Dak Prescott (22/32, 319 YDS, 2 TD, 1 fumble perdu) et Ezekiel Elliott (21 courses, 114 YDS, 2 TD, 2 REC, 95 YDS, 1 TD) ont été fantastiques, eux qui ont notamment porté Dallas en toute fin de match.

Quant aux Steelers, ils peuvent nourrir des regrets suite à cette quatrième défaite de suite, étant donné qu’il y avait la place pour l’emporter.

Une première mi-temps serrée

Habitués à bien commencer leurs rencontres depuis de début de la saison, les Cowboys connaissent un retard à l’allumage face à Pittsburgh. D’abord, Dak Prescott perd le ballon sur un sack lors de la première série du match, ce qui permet aux Steelers d’ouvrir le score suite à un drive de huit jeux et 38 yards, conclu par Le’Veon Bell (17 courses, 57 YDS, 1 TD, 9 REC, 77 YDS, 1 TD) sur une passe de Ben Roethlisberger (37/46, 408 YDS, 3 TD) (6-0, après une conversion à deux points ratée).

Ensuite, Dallas parvient bien à obtenir et marquer un field goal grâce notamment à son excellent jeu de course (6-3), mais les hommes de Jason Garrett sont toujours incapables de ralentir leurs adversaires. En effet, ces derniers avancent sans problème, que ce soit dans les airs ou au sol. Et cette fois-ci, c’est le receveur Eli Rogers (4 REC, 42 YDS, 1 TD) qui trouve la end zone (12-3, après une nouvelle conversion à deux points manquée).

Il faut en fait attendre la fin du premier quart-temps pour voir une réaction des Cowboys, à travers un big play d’Ezekiel Elliott qui inscrit un touchdown de 83 yards après une passe courte de Prescott (12-10). Derrière, Dallas prend même l’avantage en marquant trois points supplémentaires (12-13), mais Pittsburgh répond par son kicker (15-13). On assiste alors à une succession de punts durant les cinq dernières minutes de la première mi-temps, et les deux équipes rejoignent donc les vestiaires sur ce score très équilibré.

Un deuxième période complètement folle

Au début du troisième quart-temps, les Steelers creusent un peu l’écart sur un nouveau field goal, obtenu en grande partie à travers une réception de 39 yards de Cobi Hamilton (18-13). Côté Dallas, on s’appuie beaucoup sur le jeu de course, qui permet d’avancer progressivement. Et suite à deux réceptions de Dez Bryant (6 REC, 116 YDS, 1 TD), les Cowboys parviennent à réduire le score (18-16).

Sur le drive suivant, l’attaque de Pittsburgh est au point mort et est contrainte de rendre la balle à l’adversaire. En face par contre, ça envoie du lourd avec Dak Prescott qui lance une bombe de 50 yards en direction de Bryant, qui redonne l’avantage à son équipe (18-23).

A ce moment-là du match, on attend évidemment une réaction des locaux, et elle arrive par l’inévitable Antonio Brown (14 REC, 154 YDS, 1 TD) ! Le receveur des Steelers réalise d’abord un bon retour de punt de 22 yards, avant de capter deux ballons pour 32 yards. Arrivé dans la zone rouge adverse, Pittsburgh reprend l’avantage au score sur une course de Le’Veon Bell à huit minutes de la fin (24-23, après une conversion à deux points ratée). Cependant, cette petite avance est de courte durée puisque Dak Prescott et Ezekiel Elliott portent leur équipe vers un nouveau touchdown, avec un drive de 10 jeux et 75 yards conclu par le running back rookie (24-29, suite à une conversion à deux points manquée).

Avec seulement deux minutes à jouer, les Steelers n’ont plus le choix, il faut trouver la end zone adverse. Et ça, c’est le genre de challenge qu’affectionne particulièrement Ben Roethlisberger, lui qui n’a besoin que de cinq jeux pour inscrire un touchdown sur une passe de 15 yards en direction d’Antonio Brown, suite à un fake spike (30-29, après une conversion à deux points ratée). On pense alors que Pittsburgh a fait le plus dur étant donné qu’il ne reste que 42 secondes à jouer, mais les Cowboys semblent bénis des dieux cette année, eux qui bénéficient d’une pénalité adverse avant de marquer le touchdown victorieux grâce une course de 32 yards d’Elliott ! (30-35, suite à une conversion à deux points manquée). Les Steelers ne parviennent pas à s’en remettre, et s’inclinent donc dans un match qu’ils avaient pourtant en main.

PARTAGER

26 Commentaires

  1. on parle beaucoup de Ryan et brady mais ZEKE es vraiment enormissimes MVP
    meme si la OL des cowboys performe a l extreme il est a l origine de 3TD ce soir et quelles TDs
    ce match est vraiment l meilleur depuis le debut de saison beaucoup de suspens et de beau jeu bravo aux deux equipes Romo peut commencer a se chercher une equipe pourquoi pas les jaguars ou chicago voir meme les cardinals car palmer galere cette saison

  2. superbe match!

    par contre les Cowboys ont du boulot en défense car la première mi-temps a été laborieuse. Ils ont été dépassé sur tous les fronts….
    Et les pénalités…. pff…. quasi 100 yards pour les Texans à la fin du 3iem quart. Va falloir se discipliner un peu plus…

  3. Excusez-moi, j'adore la NFL mais je suis ça depuis relativement peu de temps donc ma culture est limitée, du coup je voudrais savoir, quelles sont les saisons les plus marquantes par un rookie dans l'histoire? Parce que là, Zeke est incroyable, bien aidé par sa ligne, mais pour un rookie, c'est hallucinant ce qu'il fait…
    Merci d'avance 🙂

  4. Certains prendront la défense … de notre défense. Perso, je nen ai pas le courage. Je nai même pas envie de détailler. Lorsque lattaque calle. Elle narrive pas à tenir le match. Lorsque lattaque préforme. Elle ne suit pas la distance et fini par craquer de toute part.Il y a des progrès. Mais cest encore largement insuffisant. Ça risque fort de ne mener nulle part. Surtout pas en playoffs. Les 3 prochains matchs vont être déterminants. Surtout quil ne risque fort que de ny avoir que la place de vainqueur de division qui permette daller en playoffs. Le rythme de lAFC West est tel que les Steelers ou Ravens (voire Bengals) ne pourront accrocher de wild card.Le pire est que je suis daccord avec larticle. Match plaisant à rebondissement dans lequel les Steelers ont eu la place de lemporter.

  5. Ce match était fantastique, suspens et rebondissements. La def cest battu malgres les très grosses absences, en effet en face ils avaient un attaque de dingue. Alors Dak confirme qu'il sera un grand et qu'il sait envoyer des missiles, dez enfin est décisif et Zek est un Titan et je pèse mes mots. Parfois on a des saisons de m… et on continu d'être fan parce que on est Boys ou pas mais là il me font rêver vraiment. I lové football Hiiiiiiiiihaaaaaaa

  6. A noter que léquipe de Dallas que japprécie beaucoup depuis plusieurs années continue sa montée en puissance portée par une ligne offensive titanesque et un duo de rookie qui file tout droit vers le SB… je leur souhaite le meilleur même si un grain de sable dans les rouages est si vite arrivé. Zeke et Prescott mimpressionne. Jespère que ce duo va durer. Que ce ne sera pas un feu de paille dune année au mieux. Quils seront se relever au 1er revers (qui aurait pu être hier soir…) et repartir de lavant. On en vient presque à oublier quils ont Dez Bryant comme WR…

  7. OULALA! Quel match, tout y était, du suspense, des rebondissements… Dallas semble porter par les dieux du foot, jusqu’où ça peut aller, on verra; Zeke ELLIOTT est un bolide humain, il est monstrueux, en route pr être Mvp, que dire de Dak, moins ds ses certitudes sur ce match, certes, mais il a du répondant le bonhomme, je crois que Romo a compris là;

  8. Sinon, on en parle des 4 Conv à 2Pts ratés, quand tu finis 5 points derrière …
    C'est quand même dommage de laisser des points filer si facilement (après c'est grisant ce coté risque tout 🙂 )

    • C'est vrai que ces 4 conversions à 2 pts ratées auraient ramenées 4 pts qui auraient fait une nette différence, surtout sur le dernier drive de Dallas. Sachant que tu mènes 34 à 29, tu sais que les Cowboys doivent mettre un TD et pas seulement un FG, donc tu blindes tes 2ème et 3 ème lignes et ça t'évite peut-être de prendre un TD comme celui de Elliott.

  9. Bon, par où commencer. Bravo Dallas, ils ont une très bonne équipe.
    Pour les Steelers mieux vaut tout jeter et tout recommencer. Pas une seule escouade nenm'a satisfait. Les équipes spéciales ne sont pas bonnes, punter nul, Boswell n'est que l'ombre de lui même. L'attaque est pas trop mal mais ils jouent vraiment mal par moment. Roethlisberger me saoul avec ses jeux longs ridicules par moment. Alors oui tout le monde va retenir le derniet TD mais parfois (souvent ?) il nous sort des drives bien pourris où il n'y a aucune intelligence de jeu.
    Ladarius Green a joué, je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise nouvelle.
    L'OL n'est pas terrible, le jeu de course ridicule. Cela ne sert à rien de resigner Bell à la fin de l'année sinon au poste de WR là où il semble bon. Il va couter une blinde alors qu'un rookie fera l'affaire.
    La défense, les rookied sont nuls. Le seul point positif ce sont les pénalités qu'ils ont su éviter. Tout ceci étant gâché par le horrible face mask à la fin.
    Quand au coaching, Tomlin ferait bien d'être plus humble et ne pas trop faire les conversions à 2 pts quand c'est inutile.
    La question que je me pose : est-ce que Tomlin va faire sauter un des coordinateurs pour sauver la face ou est-ce que tout le monde saute à la fin de l'année?
    Prochain match à Cleveland, vu comment ils savent être nuls face aux équipes "faibles" ils pourraient bien perdre le match.

  10. Mon dieu que c'était laid….
    100 fois on doit le gagner ce match. Truc le plus infame que j'ai vu ces dernières années ? ===> 1000 conversions a 2 pts manquées… arrivé un moment quand ca veut pas ca veut pas faut arrêter d'insister ac des play plus nuls les uns que les autres..
    L'attaque a pas trop mal tourné quand mm ! Cependant où est notre RB ? Parce que finir la rencontre avec 17 rush alors qu'on était pas a la traine c'est un peu bizarre… J'ai pas trouvé Ben nul contrairement a Tonio, il a bien fait tourné le ballon (8 cibles différentes) cependant je lui repproche aussi d'un peu trop forcer certains lancers en profondeur alors que des gars sont open pour un gain plus faible ! La ligne offensive a été moyenne, pas trop mal en pass protection pas top en run block. Les TEs je sais que c t la reprise de Green mais j'ai pas trouvé son impact fulgurant.. A voir par la suite ce qu'il peut apporter car pour l'instant il n'a pas été meilleur qu'un Grimble je trouve. James a fait qqes beaux catchs et ca c'est pas mal. Pour les WRs, j'ai trouvé tout le monde (sauf Coates) assez bon pour se démarquer et faire des plays importants. Rogers et Brown au dessus mais même Hamilton fait des actions très intéressantes pour un gars qui était dans le practice squad !

    Sur la défense, je sais pas trop quoi en penser… Déja comme prévu Elliott nous a mis la foudre. 5,4 y/r c'est juste horrible encore une fois même si je le voyais bien passer les 150 yards avant le match d'hier. J'ai trouvé la pression sur Prescott assez intéressante pour une fois, Chickillo a pas été mal, belle ("moyenne belle" plus exactement mais je doute du français ^^) découverte de l'année dans un poste plus que fantomatique. Sur un ligne de Dallas considéré comme la meilleure de la ligue c'est un poil encourageant mm si on s'est fait rouler dessus et que Dak a fait de très bons choix dans les jeux.. Par contre les DBs :facepalm: ! Burns s'est fait souillé toute la soirée par Bryant (notamment sur le TD). Golden et Mitchell….. ils ont joués sérieux ? Aucun impact dans le jeu.. Davis a fait du Davis. Le gars te sort un méga tackle au niveau de la LOS pour empêcher les boys de convertir une 3 & 1 et va gentiment te faire un facemask sur le dernier drive du match (nous coutant la victoire?). Cockrell a pas trop mal joué (notamment sur sa belle passe défendue) mais a concédé une faute personnelle débile.
    Une bonne perf de Shazier encore une fois, très percutant et tacklant correctement. Stp arrête les blessures <3

    Bref match de merde et accessoirement il serait intéressant que les perfs de l'attaque et de la défense soit en raccord pour qu'on puisse gagner des matchs.. Ca sert a rien de prendre 35 pts quand l'attaque en met 30 et de prendre 15 pts quand l'attaque avance pas…
    Sinon superbe équipe des Cowboys, Prescott et Eliott dégage un degré de facilité c'est indécent ! Belle mention aussi pour la défense des Cowboys qui sans grosse grosse star (à part Lee peut etre) est vraiment loin d'etre mauvaise. Belle unité !

    • "Belle mention aussi pour la défense des Cowboys qui sans grosse grosse star (à part Lee peut etre) est vraiment loin d'etre mauvaise. Belle unité !"

      bien vrai ca, et ils perdent claiborne qui faisait une bonne saison, chapeau au coord defensif pour son taf d'avant match

  11. Superbe match mais ce facemask à la fin (et encore Ely en fait un juste avant que les arbitres ne voient pas)
    c'est une p** de faute professionnelle…

    Sinon c'est cool de voir enfin un peu Ladarius Green.

  12. splendide ce match, je m'attendais a un peu de relachement à l'ext des cowboys et chiefs, et bien pas du tout, les 2 gagnent à l'arrachée et plongent leurs adversaires dans des situations compliquées.

    les Steelers semblent quand meme montrer un niveau plus proche des playoff que les Ravens, et pourtant je suis supporter des corbeaux… rien est fait dans cette poule vu que les bengals se font souvent un malin plaisir de mettre un 2/0 aux Ravens… par conséquent un 9/7 voire un 8/8 avec de bons tie breaker pourrait suffire cette année !

    leur Dline avait bien tenu le jeu au sol des cowboys, jusqu'a ces 2 big play tout droit ou elliott prend la poudre d'escampette…

    bravo à Dez de faire un tel match 24h après ce qui lui est arrivé…

  13. Un des plus beau match de la saison malgré la défaite des Steelers………
    Par contre je m en remet pas des ces transfo à 2 points………. c est stupide au bout d un moment……

    Surtout que si les 3 permièers transfo ont prend 1 point sur notre dernier drive on peut manger le chrono et marquer un fieldgoal car ca fait mal de l écrire mais la def des steelers n est plus terrifiantes ………….

LAISSER UN COMMENTAIRE