PARTAGER

patriots_seahawks_14112016

New England Patriots (7-2) – Seattle Seahawks (6-2-1) : 24-31

Décidément, les rencontres entre les Patriots et les Seahawks ont le don de se décider à la dernière seconde. Pour leur première confrontation depuis le Super Bowl XLIX, les deux équipes ont livré une superbe bataille qui a étrangement rappelé celle de Glendale.

Finalement, ce sont les Seahawks qui se sont imposés, eux qui deviennent ainsi la première équipe à battre New England cette année avec Tom Brady (23/32, 316 YDS, 1 INT) comme quarterback.

New England malmené

Pourtant, ce sont bien les Patriots qui débutent le mieux la rencontre. En effet, sur leur premier drive, ils alternent très bien la passe et la course et ouvrent le score à travers un touchdown au sol de LeGarrette Blount (21 courses, 69 YDS, 3 TD) (7-0).

Cependant, les Seahawks prennent ensuite les choses en main. En attaque, Russell Wilson (25/37, 348 YDS, 3 TD) distribue tandis que le jeu de course est performant grâce notamment à une ligne offensive surprenante. Du coup, Seattle marque d’abord deux field goals, puis un touchdown sur une passe de six yards de Wilson pour Doug Baldwin (6 REC, 59 YDS, 3 TD) (7-12, après une transformation bloquée). Du côté de la défense, les hommes de Pete Carroll étouffent les Patriots et réussissent même à intercepter Tom Brady, une première cette saison !

Durant les dernières minutes de la première mi-temps, New England parvient toutefois à reprendre l’avantage avec un drive de 11 jeux et 81 yards, dans lequel Martellus Bennett (7 REC, 102 YDS) se met en évidence avant que Blount ne conclut une nouvelle fois (14-12). Mais la réponse des Seahawks est immédiate, eux qui n’ont besoin que d’une minute pour remonter le terrain et inscrire un touchdown, grâce à la magie de Wilson et une réception de 18 yards de Baldwin (14-19).

Comme un air de Super Bowl XLIX

Au retour des vestiaires, on a un peu l’impression de revivre le début du premier quart-temps. En effet, Tom Brady enchaîne les bonnes passes tandis que Blount fait mal à Seattle, lui qui inscrit son troisième touchdown du match sur une course de 13 yards (21-19). Derrière, les Seahawks ne sont pas loin de trouver la end zone à leur tour, mais la pression exercée sur Wilson oblige ces derniers à se contenter de trois points (21-22).

Dans le dernier quart, les Patriots repassent rapidement en tête suite à une réception de 33 yards de Julian Edelman (7 REC, 99 YDS, 1 fumble perdu), qui leur permet d’inscrire un field goal (24-22). Mais une nouvelle fois, les hommes de Pete Carroll montrent qu’ils ont de la ressource. En effet, dans un premier temps, ils parviennent à reprendre les devants grâce à leur kicker Steven Hauschka (24-25). Ensuite, le safety Kam Chancellor force un fumble, ce qui débouche sur le troisième touchdown de Doug Baldwin (24-31, après une conversion à deux points ratée).

Il reste alors un peu plus de quatre minutes à jouer dans cette rencontre, et c’est le moment choisi par Tom Brady pour enfiler son costume du Super Bowl XLIX. Le quarterback des Patriots réalise un drive magnifique qui rappelle ceux de février 2015, et emmène les siens jusqu’au touchdown…enfin presque. Effectivement, New England échoue trois fois de suite à un yard de la end zone adverse, et se retrouve ainsi dans la peau des Seahawks lorsque ces derniers avaient perdu sur la fameuse interception de Malcolm Butler !

PARTAGER

54 Commentaires

  1. Dire que je suis content est un euphémisme. Les Seahawks ont clairement elevé leur niveau de jeu à celui de l’adversaire. Avant le match, j’étais relativement confiant, notamment grace au fait que Chancellor revenait et que son impact allait etre decisif contre l’armada offensive, Bennett, Gronk, Edelman, Blount…Deux turnovers forcés par le def, une derniere minute etouffante mais heroique. CJ Prosise dynamite bien le run et offre de l’incertitude, et Wilson a sorti sa magie quand il a fallu…Une victoire qui fait carrement du bien au moral, au moment de basculer dans la 2e partie de saison. Mais en tous cas, on dirait que les choses se mettent en place tranquillement, des deux cotés du ballon…et on joue encore sans Michael Bennett et sans Thomas Rawls…

    Go HAWKS !

  2. Même le drive de 1 minute de Seahawks avant la MT rappelle le SB, et ne parlons pas des conversions de Edelman sur Third & Long.
    Quelle ironie que tout se joue sur 1 yard..

  3. Bizarrement cette histoire de 1 yard n'est pas ce qui m'a marqué le plus…le match ne s'est pas joué sur 1 yard, loin de là, pour moi cette dernière action illustre juste l'impartialité du sport quand il s'agit de réserver un sort à une équipe.

    Pour battre les Seahawks il fallait juste faire le Job, à savoir marquer des points et garder le ballon (ce qui a été relativement fait), mention spéciale à Blount, et au jeu de course en général, qui a parfaitement su prendre le relais quand Brady était en difficulté….on aurait pu craindre un déplacement du centre de gravité de l'offense vers la passe à cause d'une DL des hawks qui sait bloquer la course, mais ils ont réussi à garder cet aspect multidimensionnel de l'attaque, et c'est clairement un point positif, et excellente base pour le reste de la saison, surtout qu'il va falloir affronter les Broncos et les Rams… la OL a fait le boulot, tant bien que mal, même si j'aurais aimé que Brady ait plus de temps pour lancer.

    Par contre, il fallait surtout empêcher l'attaque adverse de progresser…. et pour tout dire c'est inacceptable que Seattle mette 1 minute pour marquer un TD…et c'est tout aussi inacceptable que Wilson ait disposé de 3 à 5 secondes pour lancer le ballon à chaque fois (ou presque). Face à une OL réputée poreuse, et un jeu de course clairement en dessous depuis le départ le Lynch… il n'y avait pour ainsi dire que quelques tâches à assumer (en tout cas moins qu'il y'a deux ans), et c'est carrément une faute professionnelle de la part de la ligne défensive de ne pas réussir à mettre la pression.
    Bravo aux Seahawks, ils ont parfaitement su exploiter les failles de New England ce soir, ce qui n'a pas été fait du côté des pats, bien qu'il y avait largement moyen de gagner, j'ose espérer que ces deux équipes se retrouveront un soir de février pour mettre ça au clair.

    • L'offensive ligne des Seahawks n'est pas si poreuse que ça cette année: Wilson occupe le 16eme rang des QB les plus sackés… et dans le match contre les Jets, il a été peu mis en difficulté par les Richardson-Wilkerson-Williams… et il ne faut pas oublier que Wilson est aussi un QB qui court, donc il faut toujours s'attendre à une action surprise, ce qui n'est pas confortable pour une DL

        • c'est dans ce genre de situation ou tu te rends compte que l'absence d'un….prenons un type au hasard….disons Chandler Jones ou un Jamie Collins se fait ressentir…

          • j'ai confiance en lui parce que ses choix ont souvent été les bons. et je pense qu'à long terme on verra leur impact réel.
            on verra bien ce que ça donnera par la suite, peut être que ces absences vont pénaliser les pats, ou peut être pas, pour le moment il y'a 2 défaites au compteur, ce n'est pas un drame, au contraire, on a perdu contre une bonne équipe. mais c'est surtout les PO nous diront si Bill avait raison ou non.

          • Je n'ai pas vu le match mais dans le résumé que j'ai vu je dirais que c'est surtout les secondaire qui ont fait défaut… Wilson a balancé a tout va et ils n'ont rien su y faire.

          • La secondary à bouffé du yard c'est clair, en même temps le peu de pression sur wilson a laissé aux WR tout le temps pour se démarquer et créer une fenétre de tir, il est normal que les CB ne puissent plus les arrêter.
            Quand je compare la pression qu'a envoyé le pass rush des pats hier et celui des Rams en Week 2, il y avait un fossé monstre.

          • Les premières rumeurs circulent sur le fait que le vestiaire était en train de se monter contre Collins. Il commençait à foutre la merde. Ce qui expliquerait le refus de négociation des Pats et son échange.
            Mais saura-t-on vraiment un jour la vérité ?…

          • Ce qui serait assez logique. Belichick n'est pas fou, il sait très bien que sa défense n'est pas aussi bonne que l'année dernière et il ne va pas laisser partir un tel joueur pour rien, sans raison valable.

            A surveiller aussi la situation de Jabaal Sheard, très peu utilisé face à Seattle (12 snaps) malgré les soucis sur la ligne défensive

  4. Supporter des Seahawks je vous assure que ce Yard restant est complètement différent du superbowl (le pire souvenir avec les Seahawks ). Jolie prestation des Seahawks qui étaient jusque là difficiles à regarder tant la OL se faisait bouger wilson blesse les receveurs avaient du mal seul Graham surnageait peut être un départ dans cette saison niveau du jeu

  5. c'est bien ce que je disais, Wilson est très difficile à gérer pour une DL: il est très mobile, il a un pourcentage de passe complétée correct (66,8%), il est peu intercepté (2 depuis le début de la saison)… et son OL n'est pas la pire de la ligue cette saison

    • Son OL fait partie des pires, celle de Denver est dans la discussion.
      Mais les seahawks start un mec (Fant) qui n'avait jamais joué left tackle avant (il se destinait à une carrière de basket!!) et plusieurs autres petits salaires…ça veut tout dire.
      Ne laisse pas la mobilité de Wilson atténuer la nullité de cette OLine

  6. Félicitation aux Hawks ! Ils connaissaient le point faible des Pats et ont appuyé dessus toute la soirée : les CB.
    Butler a encore été très moyen, pour Ryan, c'est le zéro pointé, inexistant du début à la fin. On aurait dit qu'il jouait pour la première fois de sa vie, il était complètement paumé sur le terrain.
    Signe de ça : on a très peu vu Chung et encore moins McCourty. Wilson a systématiquement cherché les CB avec brio.
    Ce match a confirmé ce que je pense depuis les premiers matchs des Pats : l'attaque est impressionnante, les actions ratées à 1 yard de la ligne à la fin sont pour moi anecdotiques.
    Mais la défense aérienne est clairement en difficulté, et si elle n'élève pas son niveau, ce sera très compliqué de remporter le titre cette année.
    Espérons que ces difficultés pour moi criardes depuis le début sautent enfin aux yeux des coachs et qu'une solution soit vite apportée.
    Mais la défaite ce soir est logique, Seattle a fait ce qu'il fallait, sans erreur. Encore une fois bravo à eux.

  7. KenzoHawks >> Personnellement je préfère voir Christine Michael titulaire, il a un niveau super cette année alors que Thomas Rawls n'a pas porté de ballon depuis trop longtemps et est bien trop fragile.

    • Michael a tellement un niveau exceptionnel qu'il se fait bencher lundi et ne commence même pas le match hier? Il est clairement en train de perdre sa place. Les coachs en ont eu assez avec le fait qu'il se fasse tackler par le sol à chaque fois (il tombe tout seul hier encore) et son manque de vision (contrairement à Prosise)

      Vivement que Rawls revienne!

      • Michael est pas benché il est blessé, et bien qu'on puisse critiquer Michael il a certaines qualités: il est bon en RZ ce qui nous a été très utile avec le manque de mobilité de Wilson et il comprend très bien où et comment bloquer en pass situation. Maintenant faudrait qu'il apprenne à lire les blocs…

        • Et pourtant il sera le 3e back de seattle cette saison…
          Bon en RZ certes mais tellement peu productif en dehors de ça, c'est quand même décevant vu les promesses de présaison.
          Je deviens fou à chaque fois qu'il perd l'équilibre sur le terrain.

          • Totalement d'accord, encore plaqué deux fois par le gazon hier, ca suffit quoi
            Ca me fout en boule à chaque fois, j'en peux plus.
            Et comme par hasard, ca marche mieux avec Prosise, qui est en plus hyper dangereux quand on le shift en WR.
            Pour moi Michaels sera coupé avant la fin de saison

          • D'accord avec vous pour dire que Prosise (qui a été énorme hier) est meilleur que Michael. Cependant, il ne sera pas coupé avant la fin de saison car il faut aller doucement avec le retour de Rawls. Il va juste se faire piquer sa place de titulaire par Prosise, le fait qu'il soit blessé n'arrangeant pas son cas. Si Rawls revient à un niveau correct et fait une bonne fin de saison alors Michael sera cut mais ça ne sera qu'après les PO voire juste avant le début de saison prochaine.

    • difficile de comparer, michael nous a montré de sacrés qualités sur certains matchs, on ne peut pas oublier rawls non plus sur l'an dernier

      et la cj prosise nous sort un match enormissime par rapport aux blocks fournis et de belles qualités de receptions/visions…

      faire jouer le rb à 100% dans les 3 semble etre le meilleur choix ! Prosise risque en tout cas de jouer regulierement car la menace wilson au sol + ce dernier en run, screen, play action peut vraiment rendre fous les coord defensif, il a regulierement été comparé à un fred jackson en ncaa

  8. Les 2 dernières semaines nous ont offerts de très beaux matchs et celui-ci en est un. Les 2 équipes sont vraiment bonnes même si elles montrent quelques lacunes. On notera que Christine Michaels n'a pas beaucoup joué. Est-ce à cause de sa blessure ? En tout cas avec me retour de Rawls il va falloir surveiller vers quel choix s'oriente Caroll pour le jeux au sol. Cela s'annonce assez important pour la suite de la saison.

  9. … Comment notre défense fait elle pour donner ce match en cadeau sérieux ?!

    Des trous béants et aucune pression sur le QB, des choix plus que contestables, HONTEUX !

    Hey Peter, ferme ta grande bouche quand tu mâche un chewing-gum sérieux ca te fait une gueule de con !

    • Pourtant Chandler Jones a fait la misère à Seattle !
      Oh wait, il a été tradé?
      Ce trade me laisse toujours autant dubitatif, ton meilleur pass rusher….

      • Ouai il manque sur le terrain c'est sur, après il y a toujours des choses internes que l'on ne vois pas.

        J'ai confiance sur le long termes mais pour le moment ca manque clairement…

  10. Oh que ce fut bon ! La bataille des coachs a clairement été gagnée par Pete (bon à part la conversion à 2 points plus qu'étrange). Le plan de jeu a appuyé là où il fallait (d'où le match de Baldwin comparé à un Graham plus discret), le jeu au sol reprend un peu des couleurs… et on voit l'importance de Chancellor en défense (et il manque encore Bennett). Cela ressemble plus aux Seahawks de la deuxième partie de saison dernière . Maintenant il faut être épargné par les blessures. Ce match pourrait aisément être le même pour le superbowl.

  11. Bon c'était un gros test pour les seahawks faut le reconnaitre avec un Tom Brady à ce niveau mais c'est une victoire logique qui se poursuit comme on l'avait souligné la semaine dernière par une montée en puissance de Seattle.
    Et ça passe avant tout par une meilleure attaque, ce que les Hawks présentent depuis 2 semaines !

  12. superbe match, après l'excellent spectacle de cette week 10 auparavant des 6/7 matchs que j'ai vu !!

    Une des plus belles week SR depuis quelques saisons d'après moi

    En tout cas Seattle sort vraiment une perf de haute volée, l'attaque à hauteur du match des Bills la semaine d'avance, Prosise qui fait beaucoup de bien par sa polyvalence, en autre rookie Reed le DT s'affirme de plus en plus comme successeur de Mebane voire meme un peu plus sur l'aspect pass rusher.

    Pour les Patriots malgré l'avènement de Flowers il va falloir se poser des questions sur leur pass rush, clairement insuffisant face à cette oline qui reste dans le top 8 des pires (surtout en run block cette année en fait)… Chandler Jones + Jamie Collins, ca fait peut etre bcp sur un front 7.
    Les Patriots restent grand favori de la conférence neanmoins, et ils ont surement des plays dans les tuyaux pour corriger ca en PO, mais ya peut etre quand meme un manque de talent defensif pour aller au bout, on verra çà !

  13. Même si les Seahawks n'ont pas volé leur victoire hier, victoire 100% méritée, ils ne sont quand même pas malheureux avec l'arbitrage dans le money time. Que ce soit face à Atlanta ou hier soir. L'action entre Chancellor et Gronk peut être flaguée plusieurs fois…

      • Ne montez pas sur vos grands chevaux les filles. Ce n'est pas scandaleux que la pass interference n'ait pas été sifflé. L'offensive PI, faut pas se foutre du monde non plus…

        Le match ne s'est pas joué sur cette action pour autant.

        • Ahah il peut y avoir mille fois OPI de gronk qui amorce lui même le contact, Chancellor resiste, ça aurait pu être double flag ou rien.. même résultat les arbitres ont laissé jouer pour une fois. D'ailleurs cette action fait très peu polémique à part chez les fans des pats même BB a dit que c'était pas un flag..
          On peut aussi parler du faux Roughing The Passer qui vous donne un third down, puis un TD derrière qui aurait jamais été siffle sur Wilson ou Newton, ou du soit disant facemask de Sherman..
          Faut arrêter de dire qu'on profite toujours de l'arbitrage rien que l'exemple des falcons est bidon en soit Jones fait un flag en début d'action sur Sherman mais personne n'est parle étonnant non ?
          Fin bref de toute façon l'arbitrage est un sujet de discorde qui a encore une fois de manière générale pas été au niveau. Bref laissez nous profiter de ce semblant de revanche en espérant vous retrouver en février !

          • Cette action ne fait pas polémique chez les fans de Pats. J'en ai parlé ici, une fois, tout en admettant que c'était pas illogique que ça ne soit pas sifflé. J'ai pas lu beaucoup de commentaires des Pats ici contestant la décision de l'arbitre.

            Pour le "sois disant" facemask de sherman, faut que tu arrêtes par contre. Il prend l'épaulière d'Edelman ok, mais arrache un peu tout ce qui va avec au passage…

          • Excuse moi je ne parlais pas de TD actu.
            Hum pour le face mask il faut que je revois le replay pour être sur puisque tu trouves le geste condamnable.

          • Totalement d'accord, y'a pas Flag,
            Les Seahawks ont été bien meilleur hier globalement, et on est déjà chanceux d'être resté dans le match jusqu'à la dernière action.

            Par contre le faux Roughing The Passer ?
            Sérieusement ?
            Chancelor plonge clairement volontairement dans les genoux de Brady alors qu'il aurait pu tout simplement aller le chercher plus haut.
            Je cherche aucune polémique sur l'arbitrage (qui a été bon hier), mais là sur le coup, je vois pas comment tu peux défendre Chancelor

          • Pour moi, s'il y a flag, ce n'est pas un scandale. le contact est initié par le Gronk, mais derrière, il est clairement maintenu par Chancellor.
            Qu'il ne soit pas sifflé, ce n'est pas un scandale non plus.
            Dans l'ensemble, les arbitres n'ont pas été bons, mais que ce soit d'un côté comme de l'autre. Des fautes imaginaires ont été sifflées, d'autres réelles ont été oubliées.
            Mais s'ils ont été moyens, ils ne sont pas responsables du score final. Les Pats ont eu les occasions d'égaliser, ils ne les ont pas saisies. Et surtout la défense a été beaucoup trop tendre pour prétendre à mieux.
            Bref, des fautes d'arbitrage, c'est clair, mais pas de scandale.

  14. Victoire très logique des Seahawks qui ont tout simplement été meilleur dans tous les domaines.
    Heureusement que Brady est là pour aller saisir les quelques opportunités de faire avancer l'équipe même si ce n'est pas à proprement parlé lui qui est aller scorer les points, c'est lui qui nous maintient dans le match, avec mention pour Blount qui a fait un très bon match.

    J'ai trouvé le Play Calling offensif frileux et franchement pas original, trop de drives avorté dès la première tentative et manque de rythme global en attaque (à mettre totalement au crédit de la défense des Seahawks qui prouve encore une fois qu'elle fait partie des toutes meilleures de l'histoire de la NFL).
    Mais c'est surtout la défense qui me fait peur. Aucune pression sur Wilson, une secondary ridicule de chez ridicule.

    Bon, en général le coaching staff réagit bien aux défaites, espérons que ce soit un mal pour un bien.

    Sinon, match de haut niveau, on se serait cru en PO. Je plains ceux qui ont l'habitude de voir Los Angeles ou Jacksonville.
    C'est clairement pour ce genre de match que t'apprécies ta courte nuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE